undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles33
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 octobre 2015
Ces coffrets DVD s'adresseront principalement aux amateurs de la première heure de la série, toute une génération qui se replongera dans un morceau de leur enfance ou adolescence. Nul doute qu'elle fera renaitre bon nombre de souvenirs, à une époque où les séries-TV n'avaient pas leur place en prime-time mais étaient programmées à l'heure des sorties de collèges ou lycée, TF1 bombardant ses Beverly Hills, Melrose Place et compagnie, pendant que M6 plaçait Loïs&Clark.
En outre, la trilogie du samedi soir n'existait pas encore lors des débuts de la série.
Au niveau de la série en elle même, il faudra bien reconnaitre son vieillissement, que ce soit au niveau des scénarii, de quelques personnages très enfantins, des effets spéciaux simplistes ou de la qualité de l'image par moment médiocre, tout particulièrement le pilote, l'épisode le moins réussi.
Pour autant, l'acquisition de la série répondra parfaitement à son objectif : se remémorer une série culte des années 90 et se faire plaisir en se laissant emporter par une succulente nostalgie. La série est mignonne, dans le bon sens du terme et les personnages sont particulièrement attachants.
C'est aussi une superbe façon de retrouver les débuts d'une actrice aujourd'hui reconnue : Teri Hatcher alias Loïs, que « Desperate Houswives » a replacé sous les feux des projecteurs. Mais également Dean Cain à la carrière bien remplie même si plus intimiste.

De même, une autre catégorie de fans sera peut-être de la partie : les fans des super-héros. On pensera bien-sûr directement à ceux de la série Smallville, qui retrace l'adolescence de Superman mais plus globalement l’essor actuel des Séries-TV sur les super-héros (Arrow, Flash, Supergirl, …) peut présager d’une base potentielle plus large.

Saison 1
Evidemment, Loïs et Clark forment le pivot central et incontestable de la série, cette première saison mettant en scène les débuts de leur collaboration. Mais surtout, elle s'articule autour de la double vie que mène Clark, la sienne au Daily Planet et celle de Superman aux yeux du monde, tout en maintenant cette double identité secrète. La tache ne sera pas rendue facile par Lex Lutor (John Shea, « Mutant X », « Gossip Girl), absolument obsédé par l'homme d'acier. Il tentera à plusieurs reprises de s'emparer de ses pouvoirs et connaître la vérité à son sujet. Il s'agira du fil rouge de cette première saison finalement introductive, sans oublier, bien évidemment, l'évolution de la relation entre Loïs et Clark, tout en conservant cet aspect pour de plus grandes proportions au cours des 3 saisons suivantes.
Deux autres personnages ne manqueront pas de toucher les spectateurs. D'abord Perry White (Lane Smith, décédé en 2005), le patron du fameux Daily Planet, le journal où évoluent Loïs et Clark. C'est d'ailleurs de là que démarrent leurs enquêtes qui feront intervenir Superman. Perry tient son journal, comme il le dit, à la façon d'un bon père de famille. Il nous fait rire, il nous émeut et voue un grand respect et une belle amitié à ses deux journalistes. Mais son plus beau lien est peut-être celui avec Jimmy Olsen, apprenti journaliste mais surtout photographe. Ils forment à leur façon une relation père/fils même s'ils s'en défendent un peu tous les deux. C'est un garçon adorable sur lequel peuvent compter Loïs et Clark. On notera une particularité certaine : Michael Landes (Destination Finale 2) qui campe le personnage de Jimmy sera remplacé dès la 2ème saison, la production le jugeant trop proche de l'âge de Clark.
Autre duo adorable : Martha et Jonathan Kent (K. Callan et Eddie Jones), les parents de Clark qui constituent son soutien le plus inébranlable. Notons finalement le personnage Cat Grant (Tracy Scoggins) présente sur cette seule saison, la journaliste « people » du Daily Planet.
Il sera aussi amusant de repérer les guest-star, comme Miguel Sandoval (Medium) et L. Scott Caldwell (Lost) ainsi que l'apparition de Lucy Lane (Elizabeth Barondes, « Les vampires du désert »), la sœur de Loïs.

Saison 2
Cette 2ème saison, qui reprend immédiatement là où s'est achevée la 1ère, aurait pu s'apparenter à la saison 1, mais la disparition de l’ennemi numéro 1 à la fin de la saison passée a incontestablement permis d'ouvrir la série. Ainsi, ceux qui auront déjà apprécié la 1ère saison ne seront absolument pas déçus. Elle permet en particulier d'intensifier la relation entre Loïs et Clark, en outre les sentiments avoués par Clark à Loïs lors du final de la saison 1 auront laissé des traces... Ce rapprochement ne sera cependant pas sans difficulté pour Clark, obligé de multiplier les prétextes les plus incongrus pour quitter soudainement Loïs, lorsqu'un appel à l'aide retentit. Garder son identité secrète est une mission délicate quand on connaît la curiosité hors norme de Loïs. En clair, ce n'est pas encore maintenant que nos deux journalistes roucouleront ensemble, et tant mieux !
Dans ces conditions, on profitera bien plus de l'ambiance du Daily Planet avec l'excellent Perry White et le sympathique Jimmy (Justin Whalin). Tout deux seront mis davantage en évidence. Ce sera également le cas de Martha et Jonathan Kent, que l'on retrouvera régulièrement avec le plus grand plaisir. Les voir tous les deux, téléphone à la main dans leur lit à soutenir Clark, reste toujours un petit moment attendrissant.
Mais ce n'est pas tout, d'autres personnages viendront également enrichir cette saison. A commencer par Mayson Drake (Farrah Forke), le substitue du procureur, qui va s'immiscer dans le jeu amoureux entre Loïs et Clark. Un dénommé Tempus (Lane Davies), donnera, lui, du fil à retordre à Clark tandis que H.G. Wells (Terry Kiser), le célèbre écrivain, portera secours à nos journalistes. Comme toujours, il est amusant de relever les guest-stars aujourd'hui reconnues tels que Denise Richards qu’on ne présente plus, John Shea (Lex Luthor le temps d'un épisode) ou Erick Avari (Heroes, Stargate). Notons la présence de Lucy Lane (interprétée cette fois-ci par Roxanna Zal), la sœur le Loïs, durant un épisode.
Posséder le coffret de la 3ème saison sera particulièrement appréciable car le final de cette 2ème saison y trouvera son issue dans les toutes premières secondes...

Saison 3
Cette saison fait apparaître une évolution profonde de la série, dans la mesure où Loïs découvre ... le secret de Clark ! Mais là où certains craignaient, voire prévoyaient, que la série perde tout son intérêt, cette révélation, apporte au contraire une nouvelle perspective. Car, si connaître l'identité de Clark est une chose, l'accepter en est une autre... En outre, comment passer du temps avec la personne qu'on aime quand ce dernier doit partir au moindre appel au secours d'une victime... Vous l'aurez compris, la relation entre les deux journalistes sera, plus que tout, mise à l'honneur, avec en outre un mariage à programmer... Les autres personnages de la série ne seront pas pour autant oubliés, bien au contraire. Perry White nous régale toujours autant et lorsque l'on apprend que son épouse le quitte, on se surprend à être aussi triste que lui. Jimmy a droit à ses premiers articles et sa complicité avec Loïs, Clark et Perry est un vrai atout pour la série. Un nouveau personnage attachant, régulièrement présent, aura une place de choix : le Docteur Peterson Klein (Kenneth Kimmins, « Dallas »), sur qui Clark pourra compter pour ses enquêtes mais surtout pour l'aider dans la compréhension de son corps et ses capacités.
Les guest-stars et des personnages importants de la série se bousculent d'ailleurs dans cette saison 3. On retrouvera ainsi Tempus (Lanes Davies) et H.G. Wells (Hamilton Camp), apparaissent pour la 1ère fois les parents de Loïs : le Dr Sam Lane (Harve Presnel, « Dawson », « Le Caméléon ») et Ellen Lane (Beverly Garland). Même le père de Jimmy fait son apparition, Jack Olsen (James Read, « Charmed », « Wildfire »). John Shea reprend son rôle de Lex Luthor le temps de 2 épisodes. Parmi les autres guest, les plus attentifs pourront relever Daniel Roebuck (« Lost ») mais c'est sans conteste Tony Curtis le plus prestigieux.
Les amateurs du mythe de Superman ou ceux l'ayant découvert avec la série Smallville apprécieront tout particulièrement cette saison. On y découvrira par exemple l'ancien amour de Clark : Lana (Emily Procter, « Les Experts Miami », « A la Maison Blanche »). Mais surtout le final de la saison s'intéressera sur un aspect alors très peu, voire jamais abordé dans la série : les origines de Clark. C'est ainsi qu'interviennent Jor-el (François Giroday), le père biologique de Clark et Zara (Justine Bateman, « Desperate Houswives »), une habitante de sa planète d'origine à qui semble promis Clark... Cette troisième saison aura prouvé que la série a su se renouveler.

Saison 4
Cette ultime saison de la série est le parfait résultat des trois saisons passées. Maintenant que Loïs connaît et surtout accepte le secret de Clark, que leur collaboration au Daily Planet est au summum, il est temps pour eux de mener véritablement leur vie à 2... Mais bien entendu, cela ne peut pas être si simple, tout comme le prouvera leur mariage, leur lune de miel, l'acquisition de leur appartement ou leur premier Noël en tant que mariés, qui se révèleront être à chaque fois de véritables épopées.
Il faudra tout d'abord commencer par le dénouement heureux de l'envahissement de la Terre par Lord Nor (Simon Templeman, « Charmed ») avec le retour de Clark pour sauver sa planète d'adoption et notamment Smallville et Métropolis, où Loïs, Martha, Jonathan, Perry et Jimmy se retrouvent en très mauvaise posture.
Une fois sur Terre, la route vers le bonheur tant mérité de Loïs et Clark reste parsemée d'embuches. Entre l'emprisonnement de Loïs pour un meurtre qu'elle n'a pas commis, sa fuite avec Clark, des savants fous, les envies de vengeance du fils de Lex Luthor, le retour mal intentionné de Tempus ou une super-héroïne aux méthodes plus que douteuses, le tumulte reste le quotidien de nos journalistes. Et quand ce n'est pas eux qui sont directement touchés, c'est leur entourage. C'est ainsi que Perry verra le retour de son fils Jerry, ce qui vaudra un bel épisode avec la mise en évidence de la relation paternelle qui existe entre Perry et Jimmy. Ce dernier aura également ses propres péripéties avec notamment une certaine Penny Barnes (Kristanna Loker, « The L World ») persuadée qu'il est Superman. Le mariage de Loïs et Clark aura évidemment comme conséquence le rapprochement de leur famille respective. On se régale alors des moments de rencontre entre Sam et Ellen Lane, avec Jonathan et Martha Kent.
Tous ces événements donnent un rythme soutenu à cette ultime saison, où de très nombreux épisodes sont « à suivre » jusqu'en 3 parties !
La liste des guest-star qui en découle est d'ailleurs bien fournie, avec entre autres, Jasmine Guy (Dead like Me), Tony Amendola (Stargate SG1), Dwight Schultz (Agence tous risques), John Shea (en tant que voix de Lex Luthor), Staci Keanan (Notre belle famille) ou Dorian Grégory (Charmed).
Loïs et Clark, dans cette avalanche d'épreuves, auront bien besoin de H.G. Wells (Terry Kiser/Hamilton Camp) et particulièrement de l'aide du Docteur Klein. Ce dernier aura d'ailleurs le lourd fardeau d'annoncer, dans le dernier épisode, que Clark ne pourra pas donner un enfant à Loïs, compte tenu de sa nature extra-terrestre.
C'est alors que la série file vers ses ultimes secondes pour offrir un Cliffhanger tout à fait surprenant mais surtout absolument frustrant dans la mesure où il restera sans suite ! En effet, l'annulation de la série n'avait alors pas encore été décidée.
En conclusion, cette dernière saison a encore su évoluer, en tenant bien compte de la progression régulière de la série. La présence des scénaristes Brad Kern (Charmed) et Tim Minear (Angel) sur quelques épisodes étaient d'ailleurs peut-être aussi un certain gage de réussite. L'unique bémol est évidemment le final qui n’est pas conclusif. On pourra éventuellement dire qu'il s'agit d'un final ouvert mais difficile d'y croire vraiment.
Il serait cependant dommage de s'arrêter sur cette dernière impression et il convient plutôt de saluer une série culte qui aura accompagné toute une génération durant les années 90. L'équipe de la série Smallville l'a d'ailleurs bien compris en invitant Dean Cain et Teri Hatcher sur le tournage le temps d'un épisode pour chacun. J'invite d'ailleurs personnellement les amateurs de « Loïs et Clark, les nouvelles aventures » à regarder Smallville. Pas forcément pour comparer même si c'est naturel mais, pour profiter d'un univers commun, celui de Superman. Dean Cain intègrera également le casting de Supergirl en 2015/2016 !

En bref, il s'agira d'un cadeau à offrir, qui saura réjouir les premiers amateurs de la série ou les fans du mythe de Superman et son univers. Le tout dans un coffret réunissant ni plus ni moins que les 4 coffrets individuels de chacune des saisons.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2014
Certains commentaires m'ont fait hésiter mais je ne regrette absolument pas mon achat, pas de bande colorées, certes parfois une qualité d'image un peu triste mais c'est ce qui était fait dans ces années.
Un vrai plaisir de retrouver cette série ainsi que ces acteur, en un mot "parfait".
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2015
Vous ne recevez pas le coffret blanc tout beau comme sur la photo de promotion !!! Pas du tout !! Vous recevez un assortiment des 4 saisons, vrai, mais juste emballées comme telles dans un cartonnage bad gamme !!
Déçu, très déçu !!! je joins la photo !!
review image
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2013
Décu. C'est le sentiment que j'ai après avoir commencé à visionner la série. Je ne le suis, non pas sur la série en elle même que je juge très bonne, mais sur la qualité du produit.
Pour m'expliquer, j'ai l'impression de m'être fait voler. La qualité d'image, en premier, est indigne d'un DVD. Une sorte de 4/3 dégueulasse avec de grosses bandes noires sur le côté accompagné parfois d'une sorte de bande violette ou blanche s'ajoutant à la frontière de l'image. Ce qui crée une sorte de gêne visuel à l'écran.
L'autre problème, c'est qu'autant sur certains plans, l'image est tout à fait correcte. Assez régulièrement, des plans à l'image ultra-crade apparaissent, comme vomis d'une vieille VHS qui aurait moisi dans un grenier durant des décennies. C'est tout bonnement inacceptable!!
Il est dommage que la Warner, à l'heure où Superman regagne de la notoriété, ait gâché le potentiel de cette série qui, malgré des effets spéciaux un peu cheap, est tout bonnement géniale! Cela grâce au talent des acteurs que sont Dean Cain qui fait un formidable Superman, drôle et attachant. Une Teri Hatcher toujours pétillante de bonne humeur!
Après une édition Blu-ray calamiteuse de l'intégrale Superman, c'est au tour de Lois et Clark. Fan du Super héros, je suis déçu du traitement que lui réserve l'éditeur parce qu'au final, il ne s'agit, ni plus ni moins d'un re-packaging des éditions déjà sorti individuellement sans aucune retouche qualitative.
A acheter uniquement pour avoir le plaisir de revoir la série mais il faudra arriver à passer outre sur la qualité du produit!
33 commentaires|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2014
La série de mon enfance! Donc forcément j'adore.
Puis la possibilité de pouvoir regarder les épisodes en VO c'est super!
Et les bonus sont sympas.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2014
très bonne série rappelle mon enfance ne rater pas un épisode, très différent de smallville, le prix du coffret valais le coût à ce moment là super affaire
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2015
Heureuse de retrouver mes héros préférés de mon adolescence !!! Le seul bémol, comme l'ont déjà commenté d'autres internautes, la qualité de l'image laisse parfois à désirer. Mais la joie de pouvoir revisionner cette série vielle de 20 ans prend le dessus, donc je suis satisfaite de cet achat et ne regrette rien !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2015
Concernant d'abord le produit, L image de la première saison surtout est pas top,image flou defois ou pixelisee et une image globale usée,cependant si on regarde pas de trop près c est largement acceptable vu l'ancienneté de la série, L image des saisons suivantes à moin de problèmes mais reste vieillie
En revanche pas de problèmes de contours sur cette version
Sur le Packard c est évidament Light,le carton est plutôt léger,les boîtes de chaque saison sont bien compact et les dvd tiennent bien étant assez accessible bien que légèrement à cheval par 2

En ce qui concerne la série, c est bien une des meilleures aventures de superman,certaines épisodes sont ptet un peu moin bien mais on a toujours mélange d aventure,humour et suspens mêmes si on sait que ça finira bien
En plus c est relativement original par le fait que superman révèle sont secret à lois et se marie avec et les Scénarios jouent avec ça aussi
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2014
Pour le prix (25 euros en offre spéciale amazon) et le packaging (peu de place, de la taille de 4 dvds), cette intégrale vaut le détour. Maintenant c'est à prendre au second degrès, elle date des années 90 et est plus proche de la comédie (type Clair de Lune) que du dernier Man of Steel !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2015
C'est sûr qu'on pourrait s'attendre à ce que la qualité de l'image ait été retravaillée, mais ce n'est pas le cas... Mais tant pis !! Tropcontente d'avoir ce joli coffret pour voir enfin les épisodes dans le bon ordre, en VOST, et avec des bonus !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus