Commentaires en ligne


9 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 culte!
Cette réédition est la plus intéressante du catalogue de BÖC jusqu'alors. D'un album à l'origine de 35mn, Legacy en a fait un double CD/DVD de plus de 70mn chacun. Que demande le peuple ? « Some enchanted evening » (1978) est le second live du groupe après « On your feet or on your knees » (1975) et avant « Extraterrestrial live »...
Publié le 18 juin 2008 par Cousin Hub

versus
Aucun internaute (sur 5) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bien, mais en dessous des deux autres lives
Un bon live mais qui souffre de la comparaison avec les deux autres productions du groupe.
Publié le 30 mars 2008 par Strangueloop


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 culte!, 18 juin 2008
Par 
Cousin Hub "Cousin Hub" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
Cette réédition est la plus intéressante du catalogue de BÖC jusqu'alors. D'un album à l'origine de 35mn, Legacy en a fait un double CD/DVD de plus de 70mn chacun. Que demande le peuple ? « Some enchanted evening » (1978) est le second live du groupe après « On your feet or on your knees » (1975) et avant « Extraterrestrial live » (1982). Il est également le plus apprécié du public qui en a fait la seconde meilleure vente de BÖC, juste après le multi-platine « Agent of fortune » (1976). Le retrouver dans une édition remastérisée de luxe (digipack classieux, livret documenté, titres en plus, DVD bonus) m'a comblé au delà de mes espérances. Que dire du disque original ? Seulement 7 titres : deux extraits d' « Agent of fortune » (le tube « don't fear the reaper », le classique « ETI »), deux autres de « Spectres » (le standard « godzilla » et l'entraînant « R.U ready 2 rock »), deux reprises dantesques (« kick out he jams » de MC5 et « we gotta out of this place » des Animals) et last but not least... la fresque progressive de 10mn « astronomy ». Ce titre, originaire de « Secret treaties » (1974), magnifié par le live avec un Buck Dharma en état de grâce, est l'un des tous meilleurs morceaux de l'histoire du rock tous styles confondus !! Composé par les frères Bouchard (musique) et le producteur Sandy Pearlman (texte), il reste inégalé. Le problème de BÖC fut d'offrir des albums assez inégaux avec beaucoup de titres anodins, faisant office de remplissage. C'est pourquoi il prend une autre dimension live, en jouant ses meilleurs titres. Et les bonus ? Au nombre de 7 également, ils permettent de doubler la durée de l'album originel. La plupart figurait déjà sur le précédent live comme « hot rails to hell », « me262 », « harvester of eyes », la reprise de Steppenwolf « born to be wild »... Du lourd !! On retrouve « summer of love » du 1er album sur lequel s'enchaînent les improvisations « 5 guitars » où tous les musiciens empoignent leur guitare en même temps. De même qu'une version alternative de « we gotta get ou of this place » faisant double-emploi. Encore plus intéressant est le DVD qui nous offre la quasi-intégralité d'un concert de l'époque, avec un light show assez stupéfiant (les laser faisaient leurs débuts). Certes, il manque « don't fear the reaper » et « godzilla » (ce qui est bien dommage), mais les images du BÖC ne courent pas les rues, et ce que nous propose ici Legacy est du pain béni car l'image et le son sont tout à fait corrects. C'est en plus intelligemment filmé ce qui ne gâche rien. « golden age of leather » (« Agent of fortune ») figure ici alors qu'il n'est pas sur le CD.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A réecouter sans modération, 17 février 2010
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
Blue Oyster Cult fut toujours un groupe à part.
Sa musique d'abord, glaciale comme un blizzard canadien, les riffs d'acier du groupe enchantèrent les fans de heavy metal du monde entier, mais a la différence d'Aerosmith (de la même génération) il ne devint jamais un super vendeur de disques.
L'attitude souvent hautaine de ses membres, son attirance pour le mystère et certaines idéologies y furent pour beaucoup.
Ceci mis à part ses trois premiers albums sont des merveilles et sont certainement ce qui s'est fait de mieux à l'époque dans le genre.
Le live qui suivi fut aussi réchauffant qu'un iceberg.
Ce deuxième live, fait après "Spectres" album qui avec "Agent of Fortune" marque un tournant dans la carrière du groupe, est largement plus alléchant.
La furia glacée des débuts du groupe a fait place à un heavy metal de grand luxe beaucoup plus chatoyant, "R U Ready to Rock" pourtant assez pataud sur disque, résume toute l'ambivalence de ce groupe hors du commun.
Commencé comme un gag sonore, il est ensuite catapulté par une des meilleures rythmiques de HM des States (Albert et Joe Bouchard (ça ne s'invente pas !!) respectivement batteur et bassiste), scié en deux par un furieux solo de synthé d'Allen Lanier puis laminé par la guitare sous acide de "Buck Dharma !
"Astronomy" est majestueux, porté par la voix exceptionnelle de l'ami Eric Bloom et "The Reaper" (le seul tube du band) transcendé par la guitare de Donald "Buck Dharma" Roeser" qui donne ici raison à Jimmy page qui le classait à l'époque comme le meilleur guitariste de HR des States.
Reste un hommage aux Animals (eh oui) et une reprise cataclysmique du "Kick Out The Jams" des MC5 qui est avec Steppenwolf (Born to be Wild sur le premier live) l'influence majeure du groupe.
Un très bon live donc à réecouter 25 ans après sans modération
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur live du groupe, 27 septembre 2012
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
Blue Oyster Cult fut toujours un groupe à part.
Sa musique d'abord, glaciale comme un blizzard canadien, les riffs d'acier du groupe enchantèrent les fans de heavy metal du monde entier, mais a la différence d'Aerosmith (de la même génération) il ne devint jamais un super vendeur de disques.
L'attitude souvent hautaine de ses membres, son attirance pour le mystère et certaines idéologies y furent pour beaucoup.
Ceci mis à part ses trois premiers albums sont des merveilles et sont certainement ce qui s'est fait de mieux à l'époque dans le genre.
Le live qui suivi fut aussi réchauffant qu'un iceberg.
Ce deuxième live, fait après "Spectres" album qui avec "Agent of Fortune" marque un tournant dans la carrière du groupe, est largement plus alléchant d'autant que le voici augmenté de 7 morceaux ce qui fait qu'il devient LE meilleur live du BOC, "ETI Live", malgré de grandes qualités a été enregistré en pleine crise et avec un batteur assourdissant, Albert Bouchard ayant pris ses cliques et ses claques.
La furia glacée des débuts du groupe a fait place à un heavy metal de grand luxe beaucoup plus chatoyant, "R U Ready to Rock" pourtant assez pataud sur disque, résume toute l'ambivalence de ce groupe hors du commun.
Commencé comme un gag sonore, il est ensuite catapulté par une des meilleures rythmiques de HM des States (Albert et Joe Bouchard (ça ne s'invente pas !!) respectivement batteur et bassiste), scié en deux par un furieux solo de synthé d'Allen Lanier puis laminé par la guitare sous acide de "Buck Dharma !
"Astronomy" est majestueux, d'une beauté rare et d'un lyrisme fou, porté par la voix exceptionnelle de l'ami Eric Bloom et "The Reaper" (le seul tube du band) transcendé par la guitare de Donald "Buck Dharma" Roeser" qui donne ici raison à Jimmy page qui le classait à l'époque comme le meilleur guitariste de HR des States.
Les bonus, l'inquiétant "Harvester of Eyes", allusion aux exactions du croate Aton Pavelich pendant la seconde guerre mondiale, l'époumonant "Hot Rails to Hell" et le guerrier "ME 262" se détachent du lot de par leur mise en place sans faille, la version de "Born to be Wild" me parait plus faible que sur le précédent live.
Reste un hommage aux Animals et une reprise cataclysmique du "Kick Out The Jams" des MC5 qui fut avec et les Doors et Steppenwolf l'influence majeure du groupe.
Un très bon live donc à réecouter 25 ans après sans modération
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 "Some (Other) Enchanted Evening" : with Blue Öyster Cult., 11 novembre 2013
Par 
Voodoo. (In The South Of Witches Valley) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
"Some Enchanted Evening" le second live du Blue Öyster Cult publié en '78, était censé montrer le (nouveau) visage d'un groupe (devenu) moins sombre, avec un extrait de concert fait de sept morceaux inédits en live, dont cinq titres originaux du groupe.
Après deux albums de plus en plus soft (qui leurs permirent de jouer en tête d'affiche dans leur pays), le live débute avec trois morceaux écrient avec leur mentor Sandy Pearlman. "R.U. Ready 2 Rock" (de l'album "Spectres"), "E.T.I" (de "Agents Of Fortune") et le superbe "Astronomy" (de "Secret Treaties"). "Godzilla" et le tube "(Don't Fear) The Reaper" (qui intégreront à jamais les shows), figurent autour de reprises du MC5 et de The Animals, "Kick Out The Jams" et "We Gotta Get Out Of This Place". Sa version "Legacy Edition" est plus intéressante (avec en supplément le DVD "Some Other Enchanted Evening" qui en plus contient le titre "Golden Age Of Leather"). Transformant un album simple en double live avec sept morceaux supplémentaires (enregistrés durant la même période principalement en '78 aux U.S.A.), et montrant les concerts complets tels qu’ils se déroulaient. Ces titres plus anciens (et plus foncièrement hard), "ME 262" "Harvester Of Eyes" et "Hot Rails To Hell", reflétant plus fidèlement l’image live d'un groupe de heavy metal. Un rageur "This Ain't The Summer Of Love" précède le fameux "5 Guitars" et l'infernale reprise de Steppenwolf "Born To Be Wild".
D'abord destiné à montrer la nouvelle facette d’un Blue Öyster Cult plus accessible, "Some Enchanted Evening" démontre maintenant avec cette "Legacy Edition", que le B.Ö.C. demeurait toujours une machine implacable en live.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 some enchanted-paper sleeve..., 14 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening - Paper Sleeve - CD Deluxe Vinyl Replica (CD)
un album, un must, ....., à vous de choisir,..... , pour nous les fans du premier jour, mais que la musique est bonne!!!!!!!!!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Remastering avec replique mini-vinyl, 3 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening - Paper Sleeve - CD Deluxe Vinyl Replica (CD)
Remarquable travail sonore avec replique mini vinyle + OBI : INDISPENSABLE pour les fans du BOC.
Pressé à 3000 exemplaires
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 superbe, 13 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
L'un des meilleurs live de tous les temps !! Une track list de folie Astronomy, Godzilla, the reaper ...
Juste un peu court mais plus c'est court plus c'est bon !! Ah non mince c'est l'inverse !!
(Don't fear) the reaper laissez-vous tenter ça vaut le détour !! Encore un groupe majeur !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ma madeleine à moi, 21 décembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
Le tout premier 33t que je me suis acheté ; avouez que j'aurais pu choisir plus mal… ce disque m'a accompagné pendant tant d'années (notamment pendant les révisons du bac) que je ne peux l'écouter sans quelques nostalgies. Il n'empêche, le BOC nous donne là une leçon magistrale de son savoir-faire, une dose d'énergie pure à déguster sans modération. Les premiers disques du BOC sont des cathédrales rock ; celui-ci est une chapelle où vous pourrez vous receuillir dans les pires coups de blues (Oyster Cult).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 5) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bien, mais en dessous des deux autres lives, 30 mars 2008
Par 
Strangueloop "Strangueloop rulez !" (Vallon-Pont-d'Arc, Ardèche Méridionale) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Some Enchanted Evening (CD)
Un bon live mais qui souffre de la comparaison avec les deux autres productions du groupe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit