undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles14
4,3 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2013
Ce Roman Haletant a le temps pour thème central et nous soumet, sous sa forme de thriller à la réalisation parfaite - suspens, vitesse d'exécution, harmonie symphonique - , à une expérience inédite sur notre perception du hasard, du chaos, de l'imprédictibilité : il est la porte ouverte à une réflexion sur des thèmes immémoriaux traités par l'homme depuis Socrate et Sénèque en passant par les travaux de Henri Poincaré ("Science et méthode"), de Russell, et enfin aux dernières avancées produites par la machine de Turing et le papillon de Lorenz. Cet ouvrage pénètre profondément en nous et son effet est tranquillisant, permanent, Une Psychanalyse qui rend Heureux!
Sandrine Monfort est définitivement une auteure majeure de notre XXI éme siècle spirituel.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2013
Après le succès de son premier ouvrage, « En proie au temps », voici le nouveau roman thrillosophique de Sandrine Monfort : « L’imprévu ». Ne vous fiez pas seulement à la couverture suggestive ! Car l’héroïne, si séduisante soit-elle, va se trouver embarquée dans un tourbillon infernal et dangereux qui nous fera explorer les bas-fonds machiavéliques de l’âme humaine. Face à cette puissance occulte destructrice, une armada d’intelligences internationales va se lever pour tenter de détruire scientifiquement l’entreprise maléfique du Prédateur.
La personnalité attachante de l’héroïne, ses relations amoureuses, son affection pour son père, son courage aussi, ajoutent une touche sentimentale bienvenue dans l’atmosphère tendue.
Plus fouillé mais tout aussi haletant que le premier, ce nouveau roman ne peut que nous entraîner dans cette toile d’araignée spatio-temporelle qui parcourt les thrillers de Sandrine Monfort.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
"L'Imprévu" est un roman dont l'auteur maîtrise, à coup sûr, l'écriture. Elle nous emmène sur des chemins nouveaux, celui du genre "thrillosophique", où l'humain et ses grandes questions universelles sont présents à chaque page, au même titre que les personnages du roman.
J'ai été fasciné par le personnage de Fred, le plus grand des méchants, et autour duquel toute l'intrigue tourne. Il y a là-dedans quelque chose de démiurgique qui me fascine. Les méchants ont cela de terriblement intéressant, qu'ils sont au-dessus de toutes les lois et en créent d'autres auxquelles les autres doivent s'adapter, jusqu'à l'issue finale, l'emprisonnement ou la mort. Ce sont, à leur manière, de vrais artistes, de vrais créatifs.
J'ai pensé, au cours de ma lecture, à des personnages tels que Hannibal Lecter ou encore Dragon Rouge. Leur froideur, leur stoïcisme est impressionnant. Ils prennent grand soin d'eux, ont une hypersensibilité et une grande force physique, ils sont capables d'explorer des sphères de la pensée auxquelles peu de personnes peuvent accéder. Ce sont un peu des super-héros à l'envers. Il faudrait seulement que ces types de personnages restent le fruit de l'imaginaire…
Je recommande à tous les amateurs de thrillers et curieux de découvrir un nouveau genre la lecture de "L'Imprévu", ils ne seront pas déçus.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2013
Sandrine Monfort nous entraîne dans un univers où l'Enfer semble être sur terre. Le diable est bien Satan et non Lucifer. Pas de lumière au bout du chemin, de Paris à l'autre bout du monde, la main du mal via l'informatique. Il nous reste la résurrection de Lucie, aussi éprouvante pour le personnage que pour le lecteur. Un magnifique roman scientifique, philosophique et éminemment humain...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2013
Un genre bien particulier, avec des sensations fortes, la violence monstrueuse d'un tueur en série, l'intelligence du mal mais aussi l'intelligence et l'amour contre le mal, du suspense, le tout combiné avec des interrogations philosophiques et techno-scientifiques. C'est le genre "thrillosophique", avec lecture possible à plusieurs niveaux, interrogations sur le temps, sur les limites des possibilités de prévision, avec la "théorie du chaos" en arrière plan, et pour finir une secte de dangereux abrutis au vocabulaire "quantique". Quand on a commencé à lire et qu'on y a pris goût, on se prend au jeu et on va jusqu'au bout ! Une conclusion bien venue en forme d'épilogue. Recommandé aux amateurs !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2013
Certains livres nous poursuivent et nous apportent beaucoup plus que le seul plaisir de passer un bon moment.
C'est le cas de l'"Imprévu", deuxième volet de "En proie au temps".
Dans la lignée de sa Thrillosophie, Sandrine Montfort nous mène avec brio dans d'autres plans que nous soupçonnons peut être mais qui se révèlent ici. L'imprévu nous pousse à nous interroger avec justesse sur le temps et sur sa distorsion, nous fait apparaître d'autres réalités.
Certains pourront y découvrir un message, d'autres être éclairés... chacun a le choix et puisera dans cette lecture ce qu'il aura recherché.
Un "page turner" que je conseille vivement à qui sait lire entre les lignes.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2013
J'ai été captivé par la lecture de ce thriller. L'intrigue tient en haleine. L'auteur est manifestement bien informé sur les théories concernant la psychologie des tueurs en série et nous fait partager ses connaissances en se mettant à la portée du néophyte. Les prolongements philosophiques sont également très intéressants et sont exposés de façon accessible au non spécialiste. Un ouvrage qui mérite largement d'être lu.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2013
Je ne connaissais pas la "thrilosophie". J'avoue avoir été captivée par l'intrigue. N'étant pas moi-même scientifique ,j'ai trouvé accessibles les notions abordées et j'ai aimé l'idée d'utiliser le thriller pour divulguer les avancées technologiques . Tous les personnages sont attachants et m'ont tenu en haleine tout au long du récit.

Danielle Guénard
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2013
Aussi brillant qu'il soit, le code source ne suffit plus ! Les Kindle deviennent avec ce livre autant de fenêtres sur un univers dont l'Auteur porte le "strategic intent". Elles dévoilent sans fard un univers philosophique stupéfiant qui donne envie d'en explorer les confins, plus encore de le voir s'incarner pour mieux en appréhender la profondeur. Du Michaël Crichton, le souffle et la philosophie en plus !L'IMPRÉVU
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2013
Dès les premières pages on retrouve le style d'EPAT1, je sens que vais encore le dévorer celui-là (en toute objectivité, et d'abord c'est qui/quoi Lui?)

Sans vouloir faire du benchmark style "informatique", comme il semble en déplaire à certains, ce volet est tout à fait dans la lignée des séries type Fringe, XFiles,..mais beaucoup plus subtil et travaillé, ce qui rappelle du reste d'autre séries qui n'ont pas marchées outre-manche faute de gout diront certains, de connaissances assurément pour le reste du monde.

Encore une belle signature stylistique et un gros travail de recherche, qui emmène le lecteur dans une aventure qui rappelle la Fondation d'Azimov, s'il ne fallait citer qu'une oeuvre littéraire en référence.

A voir la suite, j'ai par contre du mal à comprendre encore les relations entre EPAT1 (En proie au temps) & EPAT2 (L'imprévu)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus