Commentaires en ligne


20 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 TROUBLANT !
Pour un premier ouvrage, j'ai trouvé la plume de l'auteur délicate et beaucoup d'assurance et de fluidité dans sa rédaction.
Ici, nous est livrée une histoire sur la vie d'un vampire, mais comme vous ne l'avez jamais lu. Nous la découvrons sous les points de vue simultanés de Dante - immortel de six siècles - et...
Publié le 2 février 2012 par ccmars

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Accrocheur mais il me manque un peu de profondeur...
Nathy nous a offert une nouvelle qui posait le personnage cruel et fascinant qu'est Lucrezia, Lucrezia, fille d'Astaroth: Invictus Tenebrae et qui malgré quelques maladresses dans la structure du récit m'avait donné envie de lire Anamophose qui se trouvait depuis longtemps dans ma liste d'envie, mais dont le prix élevé par rapport au...
Publié il y a 21 mois par San San


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 TROUBLANT !, 2 février 2012
Par 
ccmars - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
Pour un premier ouvrage, j'ai trouvé la plume de l'auteur délicate et beaucoup d'assurance et de fluidité dans sa rédaction.
Ici, nous est livrée une histoire sur la vie d'un vampire, mais comme vous ne l'avez jamais lu. Nous la découvrons sous les points de vue simultanés de Dante - immortel de six siècles - et Camille - femme indépendante et solitaire de notre époque.
Je rejoins Sophie Jomain lorsque dans la préface elle dit : " Anamorphose me tiens encore dans ses filets ", c'est on ne peut plus vrai.
Ce livre intimiste m'a marquée indéniablement, les outrages subis par les personnages m'ont révoltée, la beauté de leur âme m'a touchée et le réalisme des scènes et des situations m'a surprise voire choquée. Vous l'avez compris, vous ne resterez pas insensible.
Un livre troublant à plus d'un titre, empreint de violences et de délicatesse.
A DECOUVRIR
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une histoire de vampires qui change !, 16 avril 2013
Par 
lire-une-passion - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
[...]

Je me suis procuré ce livre lors du salon du livre. Même si l'auteure n'était pas présente, c'était l'occasion de l'acheter car j'avoue que son livre et surtout la couverture m'ont plu de suite. Je lorgnais dessus depuis quelques semaines sans vraiment oser passer le pas.
Puis j'ai appris à connaître l'auteure via les réseaux sociaux et je l'ai trouvée très gentille. On a papoter un certain temps (ce qui est toujours le cas d'ailleurs) et je suis dis qu'il fallait que je tente un de ses livres.

Parlons de la couverture. Je la trouve totalement belle et envoûtante. C'est ce qui m'a de suite plu. Les couleurs se marient très bien ensemble et rien qu'avec l'image on comprend ce que l'homme enchaîné (donc Dante) va subir pendant des siècles.
Elle est en totale adéquation avec les 100 premières pages. On ressent directement la douleur de Dante, et on s'attache vite au personnage. On aimerait tellement rentrer dans le livre pour le sauver de ces misères qu'il vit chaque jour au quotidien. Lucrezia, sa maîtresse, est la pire que j'ai vu. Elle est vile, odieuse et n'a aucun respect pour ses paires. Ce qu'elle veut, c'est tout simplement s'amuser.
Avant que Dante devienne sont esclave et qu'il ne soit transformé en vampire par cette infâme femme, il était coureur de jupons. Lui ayant mis la honte, Lucrezia décidera de se venger. Au fil du temps et des sévices qu'il va endurer, Dante regrettera très vite ses actes, mais c'est trop tard, le processus d'esclave est enclenché et Lucrezia n'est pas prête à l'arrêter.

L'histoire se déroule en deux points de vue. Dante, un vampire, racontant son passé ô combien éprouvant et touchant, et Camille, jeune fille meurtrie par les secrets qu'elle cache tant bien que mal derrière un masque de jeune fille normale. Une rencontre entre les deux va tout faire changer, pour le meilleur ou pour le pire.
J'ai adoré les passages du retour dans le temps. Certes, Dante souffrait vraiment le martyr, mais c'était si bien conté que l'on s'y croyait. À certains moment on avait l'impression de recevoir les coups à sa place. On grimaçait pour lui. On tremblait pour lui. On criait pour lui. On craignait pour lui. On espérant tant qu'il puisse s'échapper que j'en venais à imaginer ma propre suite qui, évidemment, n'avait rien à voir avec l'issue finale.
L'auteure a sa plume à elle et s'en sort vraiment bien. On se sent dans le récit. On a l'impression d'être les personnages dans n'importe quelle situation et je trouve ça magique. Ressentir en double les sentiments, les sensations.
Ensuite Camille. Au fil des pages on sait ce qu'elle vit, ce qu'elle subit. Bien que ce soit triste, j'ai plus été touchée par l'aspect terrifiant de la vie de Dante. J'ai aussi grandement apprécié le fait que pour une fois ce soit un vampire mâle qui se fasse maltraiter. C'est peut-être cruel mais ça change et ça fait du bien. Et puis, Dante a un cœur en or. Derrière son masque de « glaçon » se cache un homme rempli d'émotions et d'amour. Il se repli sur lui-même, reste enfermé chez lui et ne va que très rarement dans sa maison d'édition. Mais surtout, il ne se montre à personne. Il ne veut pas montrer son visage. En effet, étant vampire et ayant la même tête, il risque d'avoir quelques soucis par la suite.

Puis vient le rapprochement entre Camille et Dante. Encore une fois un très bon point. L'auteure a vraiment pris son temps pour instaurer une relation aimable et de confiance. En effet, les deux protagonistes se détestent royalement. Pour reprendre les termes de Camille qui m'ont fait rire « Dante lui donne des boutons ». Et ça se voit et se sent ! Dès qu'il est trop proche d'elle ou qu'elle l'a en visio, une grimace de dégoût se forme sur son visage. C'est assez drôle et j'aime cette façon d'envoyer les choses. Ça change des histoires de vampires où la fille tombe directement éperdument amoureuse de son vampire. S'en devient irritant à la longue. Ici, l'auteure prend vraiment son temps.
Un événement viendra, en quelques sortes, accélérer les choses. Camille devra presque vivre continuellement avec Dante ce qui les rapprochera en conséquence. Les petits moments de douceur entre eux sont vraiment très beaux et l'on a du mal à s'imaginer qu'ils se sont détestés. Dante est aux petits soins avec elle, n'hésitant pas à faire des choses qui la mettront à l'aise. Jamais il n'aura un geste déplacé, un mot plus haut que l'autre (sauf quand il est énervé :p).
Bien sûr, Camille rencontre d'autres personnes comme Guillaume. Guillaume est un homo, en couple avec Karl. C'est le premier à venir vers elle lorsqu'elle démarre sa nouvelle carrière. Il lui fera ouvrir les yeux sur certaines choses et deviendra très vite son confident et meilleur ami. De ce côté, je suis assez déçue, car une fois qu'elle connaît la vérité sur Dante, à savoir que c'est un vampire, on ne le voit presque plus, voire plus du tout et c'est dommage. Je m'était drôlement attachée à lui car une certaine fraîcheur ressortait de son comportement qui aidait beaucoup Camille.
Comme je viens de commencer avec les points faibles, je vais rester de ce côté. Comme je le disais plus haut, la couverture est totalement d'actualité les 100 premières pages. Mais seulement les 100 premières. En effet, Dante prend son temps pour expliquer son époque d'esclavage mais pour moi ça ne dure pas assez. Certes, c'est douloureux lol je suis d'accord mais je ne sais pas... Il me manquait quelque chose pour vraiment frissonner. Ne me demandez pas quoi, je suis incapable de mettre le mot dessus ><
Un autre « mauvais point » : la fin. Je la trouve trop rapide à mon goût et pas assez développée. J'aurais aimé plus de bagarres, de recherches, de sang. Là, l'auteure expédie vite la chose et on se retrouve frustré. J'aurais aimé aussi que Camille ait une réaction plus... dure quant à ce qui lui arrive. Une autre vingtaine de pages n'auraient pas été de trop pour moi, voire plus. J'aime quand l'auteur prend son temps à la fin, décrit au maximum, fait passer des tas de sensations à tel point qu'on ne veut pas refermer le livre.
Bien que j'ai apprécié cette lecture et que ce livre se lit très vite, la fin m'a un peu déçue dans le sens où il manquait quelque chose.
Un dernier bémol : je trouvais que pour un tome unique ça manquait vraiment trop d'actions. Une histoire sur les vampires est censée normalement comporter au moins une bataille, voire plus. Je sais que l'histoire est centrée sur l'amour mais quand même. Un vampire reste un vampire et il est normalement avide de sang (bon sauf Dante qui n'aime pas être ainsi :p) mais un peu d'adrénaline ne m'aurait pas dérangée, au contraire. J'aurais aimé que mon cœur palpite et batte plus vite que d'habitude.

En résumé, une histoire intéressante même s'il aurait fallu étoffer la chose parfois, des personnages troublés, ayant chacun sa propre histoire. Une relation naissance qui prend son temps (bon point pour moi), une histoire de vampires différente des autres. Une plume très agréable à la lecture. Un petit manque d'action de mon côté, manque d'adrénaline. Du coup je n'ai pas été entièrement dans le livre, même si j'ai adoré l'histoire créée et qu'elle se lisait vite et que les pages défilaient toutes seules.

Justine P.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Si doux et tellement délicat..., 2 février 2012
Par 
miss miss (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
Dante est un vampire torturé par son passé. Plus jamais il n'aimera, plus jamais il ne donnera sa confiance à une femme. Il s'est battu pour être qui il est aujourd'hui et n'a pas l'intention de perdre le contrôle de la vie. Chef d'entreprise accompli, auteur à succès, tout ou presque lui réussit. Alors quand Camille, une jeune graphiste qu'il vient d'embaucher, met un pied dans sa vie, il se pare de prudence, car elle est bien trop "tout" pour être honnête... trop belle, trop intelligente, trop sensible, trop discrète... Que cache-t-elle ? Ensemble, ils vont ré-apprivoiser la vie et l'amour.

Je rejoins intégralement le commentaire précédent.

C'est une VRAIE BELLE histoire qu'Anamorphose. Il y avait longtemps que je n'avais lu un récit aussi touchant. Pour autant, la violence n'est pas épargnée. Elle décape tant elle est brutale et dure à lire. Mais encore une fois, ce n'est ni plus moins que le reflet de la réalité.

Que dire de ce livre si ce n'est que la plume légère et nouée de sentiments vous emporte dans une histoire profonde et puissante ? De mon point de vue, Dante est un prince parmi les vampires, parce qu'il est en tous points différent des autres. Sensible, faible parfois, et honnête sur qu'il ressent. Pas question de machisme ou de méchanceté mal placée. Parce qu'il a tant souffert, il a peur, mais décuple un amour qu'il croyait sans doute perdu à jamais, un courage qui fait de lui un héros avec un grand H. Camille m'a sans doute un peu moins marquée, peut-être parce qu'elle ressemble à beaucoup d'entre nous. Et c'est exactement là que l'auteur vous attend : dans la réalité des émotions que transmet Camille. Soit, elle n'a rien de particulier, mais ce qu'elle véhicule est très fort. On la trouve souvent pleurnicheuse et on a envie de lui secouer les puces, mais c'est finalement avec un regard de tendresse qu'on la suit.

Cinq étoiles pour Anamorphose, juste pour applaudir la puissance des émotions transmises.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Accrocheur mais il me manque un peu de profondeur..., 19 avril 2013
Par 
San San - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Invictus Tenebrae t. 1) (Format Kindle)
Nathy nous a offert une nouvelle qui posait le personnage cruel et fascinant qu'est Lucrezia, Lucrezia, fille d'Astaroth: Invictus Tenebrae et qui malgré quelques maladresses dans la structure du récit m'avait donné envie de lire Anamophose qui se trouvait depuis longtemps dans ma liste d'envie, mais dont le prix élevé par rapport au nombre de pages retardait le moment de mon achat. Merci Kindle qui divise le montant de nos achats!

En ce qui concerne le format numérique, je déplore encore une fois le nombre de coquilles, qu'une relecture attentive aurait pu éviter, je ne m'estime pas pauvre en vocabulaire mais lire con-tiqu'ai-je et ne trouver cette expression qu'en espagnol sur le net n'est pas pour me ravir, sans parler des tirets mal placés et des prépositions mal choisies devant les infinitifs...vu le prix de l'ebook, j'estime que nous avons droit à un peu plus de respect, nous lecteurs passionnés!

Anamorphose avait attiré mon regard avec sa superbe couverture que je trouvais poignante comme lorsque dans les églises baignées de silence le christ sur la croix vous monte les larmes aux yeux! Et je dois dire que la vie de Dante, le héros de cette histoire, n'a rien à envier à la Passion de ce fils de Dieu! Elles dépassent même les souffrances connues d'Le cercle des immortels, Tome 12 : Acheron le dieu Atlante de Sherrilyn Kenyon, ce qui n'est pas peu dire! Je ne suis pas maso! Je n'aime pas lire de telles tortures subies, et pourtant j'ai succombé à un certain voyeurisme malsain qui pourrait excuser mon plongeon en apnée dans cette histoire, car je dévorais les pages sans retenue. Il faut dire que c'est bien écrit, non pas d'une belle plume poétique que j'affectionne tant, mais le rythme langoureux me berçait malgré tout, tout en titillant ma lugubre curiosité.

L'histoire est toute simple, Dante Ucello est un écrivain de bit-lit adulé et mystérieux qui ne donne aucune interview ni séances photos, en plus d'être propriétaire de la maison d'édition Sombre Raven. Il ne copine pas avec ses employés, tout passe par Madame Martinez dont la famille est depuis des lustres au service des vampires. Il embauche Camille, graphiste et photographe à ses heures, jeune femme renfermée sur elle-même depuis la mort de ses parents et son frère jumeau 10 ans auparavant. Nous suivons le récit de leur point de vue, chacun narrateur tour à tour, et souvent Dante est perdu dans ses souvenirs qui nous plongent dans sa longue vie d'errances et atrocités en tout genre. Si cela peut rassurer le lecteur, même raconté sans prendre de gants, toute cette violence n'est pas pour autant écoeurante.

Les souvenirs de Dante m'évoquaient le récit de Louis au journaliste dans "entretien avec un vampire". Transformé contre son gré par une de ses nombreuses maitresses qu'il avait osé bafouer en public, le prince de Venezia, Dante, a subi le courroux de la belle, cruelle, vicieuse et sanguinaire Lucrezia, et si vous lisez la nouvelle qui est consacrée à ce personnage féminin, vous savez d'avance ce qu'elle lui a concocté pour se venger, durant plus d'un siècle! On comprend qu'à l'heure actuelle il fuit toute relation jusqu'à ce que Camille le touche. D'abord par son talent, son professionnalisme et la répulsion qu'elle semble avoir à son encontre, puis par sa personnalité lorsqu'elle est victime de faits injustes, puis cruels et violents.

Camille est une femme au physique avantageux ( qu'elle cache soigneusement) qui a fait une croix sur l'amour, pensant qu'elle n'était qu'un faire-valoir pour la gent masculine! Je n'ai pas très bien compris ses motivations car aucun fait marquant ne les justifiait mais bon...elle est intelligente à ce que j'ai pu lire, pourtant ses réflexions mises à nu au travers de ses pensées ou par le biais des dialogues ne m'en ont guère convaincue. Quant à ses réactions ou sa manière d'appréhender ce qui lui arrive, elles me laissent encore perplexe! Seule donc depuis 10 ans sans aucune relation sentimentale ni amicale, elle va se laisser séduire par l'amitié que lui proposent son collègue Guillaume et son amant Karl, qui tous deux vont lui permettre de sortir de sa chrysalide. Mais elle va elle aussi souffrir n'en doutez pas, tant physiquement que moralement.

Je comprends les critiques dithyrambiques faites sur le livre puisque je me suis totalement impliquée dans ma lecture, et pourtant je ne peux qu'y mettre un bémol. Même si j'ai été captivée par cette histoire, voulant toujours savoir où elle nous mènerait, je n'y ai rien trouvé d'innovant ni de spectaculaire. C'est simple, ça manque de structure émotionnelle dans le sens où je n'ai pas pu cerner correctement les personnages ni même croire en leur amour malgré tout ce qu'ils ont vécu. Si leurs sentiments et leur psychologie avaient été analysés avec plus de rigueur ou de profondeur, Anamorphose aurait pu étre une petite pépite de tous les diables! ( et les coquilles!!!)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un arc-en-ciel d'émotions, 7 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Format Kindle)
Comme ce fut le cas pour le recueil de Stéphane Soutoul, j’ai eu l'occasion de découvrir ce roman Anamorphose par le biais d’un service presse auprès de Rebelle éditions. Pourquoi le choix de ce livre et pas un autre ? Tout simplement, car le quatrième de couverture ainsi que l’illustration revêtait pour moi l’apparence d’une invitation. Une invitation pour me laisser submerger par une palette d’émotions en découvrant le récit que nous offre Nathy. Un vampire à l’âme torturée par son passé renvoie pour moi inéluctablement à Louis, ce personnage d’Anne Rice et que j’aime énormément.

C’est donc avec le fol espoir de découvrir une histoire captivante et émotionnellement très forte que j’ai débuté ma lecture. Et rapidement, je fus séduit et emporté par le récit. Notamment l’alternance de point de vue entre les deux héros qui permet de mieux ressentir leurs sentiments alors que l’on découvre le passé de Dante ou la vie de solitude de Camille.
La peine et l’effroi viennent tour à tour nous enserrer la poitrine alors que nous découvrons les tortures et les humiliations qu’a subies notre héros. Et un chagrin immense inonde notre âme devant les malheurs de l’héroïne.
Au fil des pages, on suit le combat de nos deux héros contre cette invincible obscurité qui semble tout faire pour les contraindre à la douleur, à ne jamais connaître la joie et le bonheur, mais Nathy nous laisse toujours entrapercevoir un possible rayon de soleil dans leurs vies. Pourra-t-on vérifier ceci ou alors subir une complète désillusion de la vie ?

Il est également à noter que même sans révolutionner le thème du vampire, on peut saluer la touche d’originalité qu’a instillé l’auteur dans son récit et qui ajoutent à l’intérêt d’Anamorphose en sus de cette tempête permanente dans nos cœurs entre tous ces sentiments que nous inspire le roman.

Par ailleurs, tout au long du livre, les descriptions de ce qui arrive à Camille ont rapidement soulevé une impression qui me hante toujours, celle de lire une histoire vécue par l’auteur et qui nous la retranscrirait sous la forme d’un roman fantastique. Cela augmente fortement l’émotivité de ce qu’on lit, car quel que soit la vérité, l’emprise qu’a sur nous Anamorphose est totale. Nous ne sommes que des fétus de paille dans une tornade de sentiments. Tristesse, espoir, joie, désespoir, peine, effroi, passion. Mon cœur a bondi pour toutes ces émotions qui parsèment le récit.

Jusqu’à la dernière page, l’étau m’enserre, incertain de ce qu’il adviendra à Dante et Camille et lorsque le dénouement arrive, c’est pour mieux m’arracher quelques larmes.

Nathy nous offre, pour un premier roman, un arc-en-ciel d’émotions avec des personnages on ne peut plus attachants dans un style des plus agréables à lire qui marie descriptions pleines de poésie à des scènes d’action qui peuvent par moment sembler bien trop réel pour être de la simple fiction. En un mot comme en cent, c’est un bonheur que de lire une histoire telle que celle-ci. Un grand merci.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman puissant !!!, 21 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
J'ai mis pas mal de temps à me jeter à l'eau pour lire ce livre, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, donc, j'avais pas trop envie de le lire.
Mais, je me suis enfin décidée et résultat, je l'ai lu en une petite journée !!!!
Je pense que vous l'aurez donc compris, c'est un véritable coup de coeur. Mais un coup de coeur, spécial, à part des autres, tout simplement parce que ce livre EST à part :-)
Bon excusez-moi, si je rame un peu en écrivant cet avis, mais ce livre m'a énormément touché et bouleversé, donc, retranscrire tout ce que j'ai ressenti avec de simples mots, risque d'être difficile.
Tout d'abord Anamorphose, n'est pas seulement un livre bit-lit parmi tant d'autres. Je pense que comme le dit Sophie Jomain dans le préface de ce livre, c'est presque une biographie. En effet, l'univers et les personnages de Nathy, sont si réalistes et intenses, que l'on a tout simplement l'impression qu'ils existent et je crois que c'est ce qui m'a stupéfié le plus, cette impression que tout est vrai, c'était une sacrée expérience !!!!
L'univers d'Anamorphose, n'est ni tout beau, ni tout rose, c'est très sombre, très violent et le côté réaliste du livre exacerbe encore plus cette ambiance très noire. Les scènes violentes, que se soit pour Dante ou Camille, sont tellement bien décrites, que parfois, j'avais vraiment mal pour eux, c'était difficilement supportable et pourtant important pour l'histoire et fascinant !!!!
Alors oui, ce n'est pas un livre à mettre entre les mains de jeunes filles, qui pensent lire quelque chose qui ressemble à Twilight, mais très franchement, c'est tellement fort et puissant, qu'il mérite d'être lu et relu ♥
A part ce talent pour avoir si bien décrit son univers, l'un des points forts de Nathy pour Anamorphose, c'est la puissance de ses personnages !!!!
D'abord Dante, obligée, je l'aime trop lol Déjà, j'adore ce prénom, ça fait très vampire je trouve. Croyez-moi, ses débuts dans le livre et dans le monde des vampires, a été loin d'être simple et sans douleur...Sa "naissance" en tant que vampire et tout ce qui suit, font partis des moments les plus difficiles du livre, on ressent toute la douleur et l'humiliation qu'il a du ressentir, c'est poignant !!!! Forcément, normal que après il a tout du salop, froid et insensible, qui ne se préoccupe de personne. Enfin ça, c'était avant de rencontrer Camille ;-)
Camille justement, parlons-en. Au début du livre, elle est effacée, tant psychologiquement, que physiquement, elle se cache sous ses vêtement et aussi des autres, elle est très renfermée. Au fur et à mesure du livre, on comprend que à l'image de Dante, elle n'est pas à l'abri du malheur, tant dans son passé que dans le "présent", d'ailleurs, certaines scènes la concernant, sont là aussi, très difficiles à lire, moi, j'en ai pleuré...Mais Camille est aussi très forte, très intelligente et courageuse !!!
Ensuite, il y a tous les personnages secondaires. D'abord Morgan et Cathal, les meilleurs amis de Dante, Morgan est plus mesuré dans ses actions et ses paroles que Cathal, qui est très guerrier, très sanguinaire et franchement flippant lol Ensuite il y a Guillaume, le collègue de Camille, je l'aime beaucoup, il aide Camille à reprendre confiance en elle et la sort de sa carapace, c'est une super relation !!! Et pour finir, il y a Lucrezia, la pire des garces que j'ai jamais vu, c'est juste une psychopathe, elle est cruelle et sadique, je la déteste.
Dante et Camille vont se reconstruire ensemble, surmonter leur passé et leurs douleurs, ils vont apprendre à se connaître, à se supporter, ce qui n'était pas couru d'avance lol On est donc immergé, dans une magnifique histoire d'amour, certes pas toujours toute rose, mais émotionnellement très puissante !!! Tout cela, avec la petite touche vampire, ni trop présente, ni pas assez, mais juste ce qu'il faut pour en faire un roman bit-lit totalement à part de tous les autres !!!! J'adore la fin, même si, très honnêtement, je n'aurai pas détester en avoir plus ;-)
En bref, un livre absolument magnifique, qui m'a tout simplement bouleversé et que je vous conseille grandement !!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant!, 5 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
Cela faisait longtemps que la lecture d'un roman ne m'avait pas autant imprégnée.
Les émotions des personnages, pudiques et intenses, toutes en délicatesse, de ces deux âmes à vif,mais aussi la violence crue des tortures, très réalistes qu'on a pu leur infliger ne peuvent laisser indifférents. Ce n'est pas un livre qu'on lit, on le vit, littéralement, tellement la plume de l'auteur légère et puissante à la fois, vous transporte.
Le continuel va-et-vient entre les deux personnages permet de s'approprier chaque personnage, Dante, belle âme qui va au-delà de ses peurs, se met en danger pour vivre un amour salvateur et Camille, fragile.
Ne passez pas à côté de ce bijou. Et un grand bravo pour ce premier livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un véritable coup de coeur, 7 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Format Kindle)
Je suis tombée sous le charme de la plume de l'auteur : fine, fluide, avec un vocabulaire riche. Les personnages sont entiers, construits avec brio. Des passages très durs, mais qui nous livrent les secrets des personnages. Rien n'est fait à moitié dans ce roman. J'ai été ravie de renouer avec les "vrais" vampires. J'ai adoré.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 décevant, 28 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
J'ai été très déçue par ce livre, surtout après avoir lu les commentaires et la préface.J'ai trouvé les personnages très fades - Il n'y a pas d'histoire à proprement dite mais surtout une description des états d'âmes de ceux-ci - Je suis une fan de ce genre de littérature, je connais pratiquement tous les auteurs - J.R. Ward dans une de ses séries (Les amants) a un personnage qui ressemble beaucoup à Dante, qui a le même vécu, je peux vous assurer que l'émotion ressentie n'est pas la même, l'histoire vous prend "aux tripes", ce n'est pas le cas dans ce roman -Je n'ai pas du tout accroché !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un aller-simple pour l'impossible, 8 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anamorphose (Broché)
L'anamorphose est, selon le dictionnaire, la déformation réversible d'une image à l'aide d'un système optique. En l'occurrence, c'est bien à une double distorsion que l'auteur nous invite dans ce roman fantastique, car le lecteur comme les personnages ne reviendront à l'image de base quel que soit l'instrument : distorsion entre réel et imaginaire, imaginaire qui se mue peu à peu en réalité, distorsion du temps entre passé et présent qui devient intemporalité, distorsion entre la vie et la mort qui devient immortalité...
Même s'il s'agit d'un premier livre et d'un style qui doit enccore se parfaire, j'ai beaucoup aimé ce roman qui rappelle peu ou prou la technique d'un Maupassant qui, lui aussi, fait imperceptiblement, mais irréversiblement, passer son lecteur et son personnage de l'autre côté du miroir...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Anamorphose
Anamorphose de Nathy
EUR 4,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit