undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

54 sur 57 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 décembre 2013
Après en avoir entendu parler, j'ai decidé de tenter le coup et de l'acheter..
Et me voilà bien décue. C'est un condensé de phrases et d'idées toutes faites, selon lesquelles une femme qui vomit et couche avec n'importe qui serait " la majorité des femmes", et les autres des "connasses".

Il s'agit d'un ramassis de stéréotypes, sans début ni fin...! Ce n'est même pas drôle.
Pourtant normalement très bon public, je ne l'ai même pas fini!

Nul, nul, nul
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
23 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 avril 2014
Tout d’abord, je m’attendais à tomber sur un livre un peu plus « fondé » (genre la meuf qui raconte sa vie, à la Bridget Jones, tout en donnant des conseils… c’est crédible, non ?!) et que nenni, il s’agit ici d’un « guide » (qui n’en ai pas un, clairement) qui s’apparente à une sorte de « Bro’ Code » féminin. Sur les 155 pages j’ai dû décrocher 1… 2 sourires ?! J’ai lu le Bro’ Code et on retrouve dans "La femme parfaite est une connasse" certains passages identiques… c’est sympathique le plagiat et c’est novateur, surtout !

Ce livre n’a – à mon sens – aucun intérêt, il n’y a aucun fil conducteur, c’est une multitude d’exemples / propos sans queue, ni tête, il n’y a aucune structure dans l’écriture… c’est comme si on nous balançait des idées en vrac sur un brouillon. Alors effectivement, ça peut en faire jouir certaines car les références à Facebook et autres trucs hyper hype superficiels de la société actuelle, sont balancés à foison. Mais arrivée à la fin de ce livre, je me demande vraiment : Mais quel en est l’intérêt ? Où est le but ? Qu’est-ce qui peut plaire dans ce livre ?

Dans le cas du Bro’ Code (je compare), on comprend le sens (grâce à la série), si tu lis le Bro’ Code, sans avoir vu How I Met, ça n’a peu d’intérêt, ça s’apparente à une private joke dont on ne se sent absolument pas concerné. Dans le cas de « La femme parfaite est une connasse ! » et bien… c’est pareil, mais on ne connaît pas les auteures, de ce fait, on se sent exclu ! C’est un peu comme si deux copines racontaient les anecdotes de la vie de l’une, de l’autre, en écrivant ça sous forme de guide mal construit (même la préface est d’une nullité absolue). Je ne me suis absolument pas sentie concernée par ce livre et je ne m'y retrouve aucunement ! On généralise les femmes et c’est affreux ! Un mot ressort de ce bouquin : « Superficialité » !

D’après mesdames Girard je suis une connasse. Je ressens beaucoup de haine dans les propos des auteures. Je suis une connasse parce que – sans me venter - je suis épanouie, je me sens bien dans ma peau, j’ai une vie heureuse, j’ai un couple super, une famille très cool, une relation sérieuse depuis des années, un chéri génial, et que je me sens bien. Personnellement, je me sens chanceuse, mais je ne me sens pas "connasse" (c'est les envieuses les connasses, non mais). Je suis normale et aussi banale que le commun des mortels. Très sérieusement, pas un passage de ce livre m'a fait penser à... moi.
J'ai juste envie de dire qu'une chose à ces dames : Mais, arrêtez d’envier les autres et vivez pour vous, p*tain de m*rde !

L’humour dans ce bouquin, n’est absolument pas subtil, c'est du bas de gamme, tout est grossier et ça frôle même la débilité absolue. Je pense que ces femmes se pensent drôles. Pourtant, leur humour est presque mesquin et envieux (toujours cette question de haine en elles).

C’est typiquement ce type d’ouvrage qui me donne envie d’être un homme… et encore une chance, je ne l’ai pas acheté, ouf !
En revanche, je ne doute pas que ça puisse plaire à celles qui n’ont jamais ouvert un vrai bouquin de leur vie et qui ont le cerveau atrophié par la téléréalité… C’est léger, c’est niais… brrr !

Allez, poubelle... ou pour les adeptes du bio', du recyclage et tout le bataclan, vous pouvez aussi en faire bon usage, mais l'encre irrite à ce qu'il parait. Une belle bouse commerciale.

P.S. : Non, sérieusement, en tant que femme, le titre ne me fait pas rêver, c’est grossier, et encore une fois, je trouve ça nul et haineux.
P.P.S. : Stéréotypes, clichés, futilités, vulgarités. NON MERCI.
P.P.P.S. : Connasse toi-même !
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
715 sur 766 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
D'après les dires des auteures vu sur un plateau de télé, ce livre expliquait à la femme lambda (moi!) comment surmonter ses très nombreux complexes face à la femme parfaite (Kate Moss) je me suis donc dit que ce livre allait me remonter le moral. Que nenni! Ce livre attaque des femmes comme moi : je ne bois pas, je ne fume pas, je ne sort pas en boite, je sais cuisiner, j'ai un mari gentil depuis 25 ans, mes enfants sont casés et ont un bon métier et je n'ai pas une "vie de m****". Pour elle, je suis donc une connasse, lol. Pourtant j'ai un physique plutôt commun et je suis un peu boulotte. Alors quid!
Mesdames les auteures, vous vous êtes trompées de cible. La femme parfaite, ce n'est pas moi, mais celle qu'on voit retouchée à mort dans les magazines, qui se nourrissent de salades et d'anti-dépresseurs (ou plus si affinités)
J'ai eu, pendant la très brève lecture de ce très léger fascicule (moins d'une heure), la désagréable sensation que pour être de votre côté il fallait fumer, sortir en boite et de boite bourrée, coucher avec n'importe qui, ne pas se donner les moyens d'une relation sérieuse, être jalouse comme une teigne(avec le copain d'un soir), désagréable avec les filles "ki sont pas de la tribu" et bouffer n'importe quoi.
Bref, ces quelques feuillets sont une compilation de poncifs stupides, de phrases creuses et de faux graphiques qui ne servent à rien, même pas à rire.
3636 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
206 sur 221 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 30 octobre 2013
J'ai acheté ce livre parce que la couverture rose était jolie!
Déjà rien que là ça montre que je suis un peu connasse sur les bords.

Plus sérieusement je me suis dit "oh chic un livre qui va démonter un peu toutes ces poufs qui s'y croient à vouloir se la jouer starlette", pour moi c'était ça être une connasse!
En fait non: être une connasse c'est avoir une vie normale (ou, selon les auteures, une vie de m***!), une relation sérieuse, ne pas coucher le premier soir avec le premier mec rencontré lors d'une rencontre en boîte alors qu'on est bourrée (car il faut forcément être bourrée pour ne pas être une connasse), avoir un talent quelconque aussi basique que "savoir cuisiner autre chose que du micro-ondable"... je suis donc forcée de le reconnaitre, je suis une connasse.

En gros pour apprécier ce livre il faut ne pas être celles qu'on pensait que les auteures allaient critiquer!!!! Vous me suivez???
Moi non plus!

Il y a bien quelques (mais très peu) passages drôles, mais le livre passe à côté du public qu'il pensait atteindre.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
222 sur 238 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 décembre 2013
Nul.....je regrette mes 4.75 euros. On s' attend a un livre "ecrit" ce n'est qu'une succession de pages completement decousues....finalement la connasse c'est moi qui ait fait confiance aux louanges entendues dans la presse !
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
155 sur 166 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mai 2013
ouvrage sans intérêt
je l'ai lu en 30 mn et n'en ai rien retenu
bref, éviter de gaspiller votre argent
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
59 sur 63 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 décembre 2013
Je pensais rire mais cette femme est haineuse en fait. Pour écrire son bouquin elle a listé tous les défauts qu'il est possible d'avoir (quand on est parisienne et victime de la mode, fumeuse, buveuse, jalouse, avec une bande de vraies fausses copines pourries etc). Et ensuite, elle a décidé que tout le monde ou presque était comme ça. Et que donc toutes celles qui n'avaient pas ces défauts là étaient des connasses. Voilà c'est ça le principe du bouquin. Et donc elle passe tout le livre à baver sur les filles qui ont des qualités, aussi modestes soit elles. Résultat: si on est tant soit peu normale on se prend forcément une gifle à un moment (ou deux ou trois..) . Elle écrit sur le ton qu'on retrouve habituellement dans les magazines pour ado ou certains blogs: familier jusqu'à l'écoeurement. Elle espérait sans doute faire du commercial, de grosses ventes (?) Je me demande si c'est l'idée du siècle car le public consternant qu'elle vise ne passe pas son temps en librairie... Quoiqu'il en soit elle n'aide personne à surmonter ses complexes: elle regarde la bassesse avec complaisance, c'est totalement différent. On s'ennuie ferme. Gros soupir de déception. Le titre était sympa...
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
167 sur 180 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 avril 2013
quoi dire d'autre ... ?
que du superficiel , rien d'humain , rien de réfléchi .
et surtout rien qui fasse ni progresser , ni sourire !
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 décembre 2013
je m'attendais à une histoire émaillée de faits réels mais en fait il s'agit d'un mini guide sur le comportement des femmes. ce livre s'adresse à de très jeunes femmes voire jeunes filles et ne présente pas un grand intérêt. Il ne vaut pas, en tout cas, la publicité qu'on lui a faite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
145 sur 159 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 octobre 2013
Ça va pas être facile de laisser une évaluation sur un livre aussi creux. Ça n'apporte rien, c'est juste un bon délire entre copine du coup nous lecteurs n'avons pas grand chose à voir avec ça. Je ne le recommande vraiment pas
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Mémé dans les orties
Mémé dans les orties de Aurélie Valognes
EUR 2,99