undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

17
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Vin dieu, ça dépote dans la Yaute!

It Begins est le nouvel album de BlackRain, groupe haut-savoyard originaire d'Annecy. "Blast Me Up", le premier morceau, pourrait les faire passer pour un clone d'AC/DC, mais les choeurs augurent déja d'un gros penchant Glam.

La suite de l'album sombre vite dans un Glam metal fondu savoyard matiné de Mötley Crüe. La voix gouailleuse du chanteur est un peu écoeurante comme un reblochon trop fait.

La production de Jack Douglas (Aerosmith) n'y fera rien: la cuisine savoyarde manque souvent de finesse et d'inspiration. Dommage, la pochette était jolie !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Vu sur scéne il y'a 1 mois de ça,j'ai adoré leur prestation et naturellement je me suis offert le dernier album en date du groupe.Je suis un gros fan de la scéne "hair metal" des 80's,et je suis trop jeune pour l'avoir vécu musicalement,alors à bientot 33 ans pouvoir vivre la résurrection de cette scéne dite "has been" pour les fermés d'esprits ce n'est que du bonheur!Influencé par motley,wasp,guns(mon 1er groupe en 1991)...BLACKRAIN ne réinvente pas le genre,il lui rend hommage.On retrouve ici des riffs géniaux,un coté rock trés prononcé et un chanteur au timbre assez VINCE NEIL dans les aigues.Vraiment ce disque fait taper du pied,donne envie de draguer des nanas et de faire la teuf'...la fureur du glam en somme!Pour conclure,je suis fan de slayer,de sepultura,pantera(qui a commencé en faisant du glam),mon groupe favorit est maiden (quelle claque encore jeudi à arras!),j'aime nirvana,alice in chains(autre claque à arras!)...et j'aime "it begins" de "pluie noire",alors avis aux thrasheurs qui se croivent forts en tendant des majeurs à ce groupe en festival:allez boire une biére ou allez au marchandising quand un groupe que vous n'aimez pas est sur scéne.C'est ce que je fait avec le neo-hardcore que je n'aime pas du tout!Le glam fait partie de la famille metal et rien que pour ça un peu de respect ne fait pas de mal!En tout cas les fans de "hair metal" peuvent y aller,ce skeud est génial!!!16sur20.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 janvier 2014
Enfin un groupe de hard rock français digne de se nom
Meme si ça rapelle les années 80 ça sonne bien et fort.
Dommage pas de textes en français
Je recommande aux inconditionnels du hard rock de ces années là
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 30 décembre 2013
Après leur passage dans incroyables talents, j'avais accroché à ce groupe de rock. j ai acheté le disque des Black Rain, et il est super. On sent bien la trame du producteur JAck Douglas qui a produit aussi Aérosmith , Alice Cooper. Je conseille fortement cet album, les morceaux sont supers. il faut qu'ils continuent comme celà ils ont tous pour devenir des Grands.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
BlackRain est la contribution française à l'actuel revival glam metal. Déjà le troisième album pour les Savoyards et pour ce troisième opus, les choses commencent à sérieusement se professionnaliser. D’abord le label, Columbia du groupe Sony Music, une major donc. L’histoire ne nous dit pas si ce deal est une conséquence de l’apparition remarquée du groupe à l’émission de télévision popu, "La France a un incroyable talent". J’en doute quand même un peu. A mon avis le deal était déjà conclu et l’émission un bon moyen de faire le buzz, sachant que le groupe pouvait attirer l’attention des filles foules, avec son look qui tue et ses refrains accrocheurs. Passons sur l’épisode que certains qualifient d’hérésie et que je ne qualifie que de courageux. Le groupe nous revient donc avec le même line-up stabilisé, Swan au chant et guitare, Max2 à la guitare, MatH à la basse, aux claviers et FranckF à la batterie. A noter que tous les musiciens assurent des chœurs derrière Swan, et que c’est même une signature importante du groupe. A la production, il y a du lourd puisque c’est Jack Douglas, le producteur américain bien connu pour son boulot avec Aerosmith (et pas mal d’autres comme Slash, Alice Cooper, Cheap Trick, John Lennon) qui est aux manettes. Autant dire qu’il faut chercher la petite bête pour trouver quelque chose à redire du côté de la production. L’album arrive avec une pochette magnifique, super classieuse, le dessin d’une rose rouge sur fond noir avec une goutte blanche. On pense à Black Rose de Thin Lizzy, en plus classe. A noter aussi la présence dans les chœurs de Lex Koritni, je précise que je l’ai su grâce au livret, ça n’est pas audible autrement. It Begins, c’est son nom, fait suite au deux très bons premiers album Lethal Doze Of... (2011) et License to thrill (2009).

Question compositions, je suis plutôt agréablement surpris. J’avais pas trouvé géniaux les morceaux joués lors de l’émission, taillés pour tenir dans le temps imparti, je les découvre sous un autre angle, qui me convient mieux. L’intro de Blast Me Up se fait avec une ambiance orageuse, avant que les riffs de guitares donnent le ton. Swan envoie la sauce, les autres répètent en chœur le refrain. Simple, efficace. Rien à redire. Le petit solo est bien envoyé, avant un break d’effet des chœurs. Ca le fait. Bad Love Is Gone, est plus heavy, peut-être moins originale, pourtant le refrain pète la baraque. Une fois de plus les chœurs répondent au chant de Swan. Wild Wild Wild, mid tempo, assez simpliste, ultra efficace, fait, dans le style, penser à un I Love Rock 'n' Roll de Joan Jett. Swan y fait un énorme boulot. Dead By Stereo ne m'avait pas convaincu à la télé, je la trouve nettement plus réussie avec l'arrangement de l'album. Les chœurs du groupe y sont pour pas mal, là encore ils répondent à la ligne de chant de Swan, c'est bien fait. La ballade qui suit, Nobody But You est une chouette ballade des années 80 comme on n'en fait plus. Swan y chante très bien, plutôt d'une voix assez basse, preuve qu'il sait aussi faire. On pense à Cinderella ou même Bon Jovi pour l'ambiance. Si jusqu'à maintenant le niveau de l'album était bon, les deux morceaux suivants me semblent un ton au dessus. Dancing On Fire est un des morceaux les plus aboutis de cet album. Refrain entraînant, très accrocheur, bon chant, bonnes grattes, bonne basse, bref, tout bon. Même remarque pour le vivifiant Young Blood, qui me fait encore penser à Cinderella, d'autant que Max2 utilise, pour son le solo de guitare, une slide : excellent.

Mais l'autre morceau surprenant et particulièrement réussi est ce Re-Evolution - New Generation. Surprenant, car BlackRain s'éloigne de son glam metal pour tenter quelque chose, et ce quelque chose me semble prometteur. Ca me fait penser plus à l'ambiance de Operation Mindcrime de Queensrÿche, c'est encore très bien chanté, et la walking basse de MatH est excellente tout comme les chœurs et le solo de guitare de Max2. Si Cryin' Tonight est son ambiance faussement Beach Boys ne me parait pas essentielle, je retrouve le style BlackRain qu'on aime sur Tell Me avec son rythme plus enlevé et son refrain qui pète. Le dernier morceau Ho Hey Hey Hey, comme le titre l'indique reprend le gimmick des autres albums, sorte de cri de guerre ramené du Japon, qui est devenu depuis la marque du groupe. De bons moments en live, pour sûr.

L'édition limitée contient un DVD avec un making of de l'album et des bonus. Le making-of est proposé en anglais et en français (sous-titré) et dure presque vingt-huit minutes. On y voit le groupe au boulot, les premières répétitions avec Jack Douglas, la visite du studio toujours avec Jack qui tient le rôle principal dans la vidéo. S'ensuivent les enregistrements des différents instruments, c'est très instructif. C'est instructif et marrant notamment l'enregistrement des chœurs où tout le monde s'y met (Jack, Dany leur manager et Lex Koritini.)

Les bonus sont des versions alternatives d'anciens morceaux, filmés professionnellement dans un studio. On y trouve une nouvelle version (bof) de Dead Boy, une version acoustique de Dead Boy, qui rappelle la tournée acoustique des FNAC faite par le groupe. Toujours en acoustique, on a aussi une version de Addicted To Failure et enfin une version de Twist And Shout, avec en intro les conseils de Jack Douglas.

It Begins. Le titre semble indiquer que ça n’est que le début. Le début des choses sérieuses pour BlackRain et ça s’entend dans l'album. Plus rien ne semble pouvoir arrêter la machine BlackRain.

Retrouvez cette chronique, et bien d'autres sur notre webzine, auxportesdumetal.com
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 décembre 2013
j'ai acheté les premiers albums et on peut dire que cette album est bien plus mature. Ça envoie sur cette album. A recommander et à écouter le son à fond !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2013
J'en ai marre de cette bandes de pseudo critique de rock sur Amazone ou autre, qui balance à tout va, des l'instant que c'est du rock Français, comme si ont été des ignares en la matière... BlackRain fait plus que ce défendre dans son registre, mais c'est tellement plus facile de les descendre, comme on le fait pour Steeve Estatof, Furious Zoo ou Sleekstain qui eux aussi sont très bon, mais nos critiques vont préférer encenser des groupes Suédois ou Allemand !!! Bref Balck Rain et les autres groupes Français n'ont rien à envier à ces groupes là. Encourageons nos artistes et comme le dirai qui vous savez, " moi BlackRain, J'ACHÉTE " :))
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 août 2013
Fan de la première heure de Black Rain, bien avant La France a un incroyable talent etc.. j'ai été agréablement surprise par cet album, bien meilleur que le précédent (surtout la première moitié qui sonne très glam 80's) Lethal Dose (mais qui n'égale pas, à mon sens, License to Thrill).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Très bon album, super groupe live... Oui c'est glam et alors, Dream Theater c'est ch***, c'est juste bon pour des musicos frustrés. Si vous avez aimé le précédent Black Rain, celui est meilleur. C'est clair c'est moins cru, meilleur prod.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 septembre 2013
Mais pas antiatomiques... plutôt style boules Quies, parce que franchement cet album ne casse pas trois pattes à un canard (même laqué et/ou peroxydé comme nos petits frenchies). Dieu que tout cela est lourd, emprunté, in inspiré... on cherche en vain une once d'originalité, un soupçon de spontanéité, un riff qui dépote... mais non, rien que ces plans balourds tout droit sortis du pire des 80's (les guitares peroxydées, les solos emphatiques même pas mélodiques et/ou virtuoses), les poses "je t'emm***" à deux balles, la provoc' niveau ado boutonneux à qui on vient de demander de ranger sa chambre et surtout, SURTOUT, cette voix insupportable qui vous casse les bonbons au bout d'une ou deux (pour les plus patients ou, peut-être, ceux qui ont oublié de changer les batteries de leur appareil auditif) mesures... si vous avez encore un doute, jetez donc un œil sur le clip de "Blast me up" (accessible via YouTube, par exemple), on dirait un sketch des Inconnus à leur grande époque, une collection de flashs involontairement drôles (les boudins qui se trémoussent même pas en rythme, n'en jetez plus...). alors bien sûr, il y a un conspiration (un peu grosse) des media "qui comptent" pour nous faire accroire que cette méga daube est le futur du hard français (et même mondial, allez, carrément) mais fiez-vous à vos oreilles plutôt qu'au baratin des rock critiques sur le retour et l'affaire sera vite tranchée : good bye Black Rain (et, par pitié, faites cette VOIX !!!!). PS : Jack Douglas doit être tombé bien bas financièrement pour en être réduit à apposer son nom sur un truc pareil.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
License to thrill
License to thrill de Black Rain (CD - 2012)