Commentaires en ligne


10 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 L'héritier, 5 juin 2013
Par 
STEFAN (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose (CD)
De la tétrachiée de groupes s'inspirant plus ou moins directement du son et de la manière du plus grand groupe irlandais de tous les temps, j'ai nommé Thin Lizzy, Black Star Riders est sans doute le plus légitime déjà parce que, connu comme le tribute band officiel du combo de feu Phil Lynott dont il emprunte le nom lors de tournées nostalgisantes avec l'assentiment des légataires patrimoniaux, il connait la démarche par caeur, ensuite parce que Scott Gorham, 12 années soliste aux côté de l'irlando-brésilien bassiste/chanteur, en fait partie... Ce n'est pas rien.

De fait, s'il n'y avait eu l'honnêteté et la pudeur de musiciens tenant chèrement à l'héritage de la formation originelle, c'est sous le nom de Thin Lizzy qu'All Hell Breaks Loose serait arrivé dans les bacs. On ne les remerciera jamais assez d'avoir eu la délicatesse de na pas céder aux sirènes d' exécutifs qu'on imagine plutôt chaud à lancer un album vendu d'avance même en cas de cagade artistique.

Ce qu'All Hell Breaks Loose n'est pas. Efficace, racé c'est un album de hard'n'heavy à la manière de Thin Lizzy, pas le moindre doute là dessus, et qui convainc plus souvent qu'il n'irrite. Certes, Ricky Warwick (ex-The Almighty), malgré son bon timbre rocailleux et ses salutaires efforts, n'est pas Phil Lynott, l'élément soul, composante fondamentale, est ici absent. Et après tout, tant mieux, parce que le groupe clone assez son modèle de référence pour qu'une copie conforme de feu son vocaliste ait constitué la goutte d'eau...

Concrètement, on remarque que les morceaux les plus immédiatement accrocheurs sont ceux se rapprochant le plus du modèle historique avec, en premier lieu, le teaser bien choisi par le label, Bound for Glory, rappelant étrangement, en plus frontalement hard-rockant et speedé, le Southbound de Bad Reputation. Notez que ça ne veut pas dire que les morceaux plus "à distance" du son Thin Lizzy, qui n'est jamais tout à fait absent soit dit en passant, soient mauvais, il se trouve juste que le groupe n'y développe pas une personnalité assez décisive pour s'y imposer et nous convaincre totalement. C'est, par exemple, particulièrement évident sur le morceau d'ouverture, All Hell Breaks Loose, qui manque, outre le hook mélodique qui va bien, d'un je ne sais quoi qui ferait la différence, permettrait à la formation d'envisager le futur autrement que dans les pas, sur la réputation de son glorieux devancier. Un peu à la manière d'un Blue Murder(avec John Sykes) toujours resté dans l'ombre de Whitesnake qui, il est vrai, était encore en activité au lancement d'activité de son "clone".

On ne va pas se mentir, le plaisir ressenti à l'écoute d'All Hell Breaks Loose, l'album, parce qu'on en prend plus souvent qu'à son tour !, est éminemment dérivatif. De fait la formation ne cherche nullement à faire avancer le schmilblick Thin-Lizzien se contentant de recycler des recettes ô combien connues et éprouvées. Ca n'en reste pas moins une expérience agréable, menée par un groupe compétent... Et c'est tout ce qu'il faut s'attendre à y trouver pour éviter l'abyssale déception de n'y entendre qu'une presque copie carbone du plus grand groupe irlandais de tous les temps (bis, mais on ne le dira jamais assez). A cette avertissement près, on recommande un album sympathique et bien foutu qui plaira plus particulièrement à ceux qui ne se sont pas remis de la mort de Phil Lynott en 1986 et au subséquent et définitif arrêt d'activité de sa formation légendaire : Thin Lizzy.

1. All Hell Breaks Loose 4:15
2. Bound for Glory 4:08
3. Kingdom of the Lost 4:43
4. Bloodshot 4:02
5. Kissin' the Ground 3:06
6. Hey Judas 4:11
7. Hoodoo Voodoo 4:15
8. Valley of the Stones 4:15
9. Someday Salvation 3:05
10. Before the War 3:39
11. Blues Ain't So Bad 6:15
Bonus
12. Right to Be Wrong 3:35

Ricky Warwick - lead vocals
Scott Gorham - lead guitar, vocals
Damon Johnson - lead guitar, vocals
Marco Mendoza - bass guitar, vocals
Jimmy DeGrasso - drums
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Black Star Riders : The Boys Are Back !, 31 mai 2013
Par 
Voodoo. (In The South Of Witches Valley) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Né des cendres d'un Thin Lizzy Live, il est certain que le hard-rock de ces Black Star Riders ne tiendrait pas, sans les solides fondations de Philip Parris Lynott.
Les BSR qui ont bien fait de s’attribuer un nouveau patronyme (surtout que depuis la dernière incarnation live de Thin Lizzy), Darren Wharton et encore plus Brian Downey ont quitté le groupe, laissant les deux nouveaux leaders Ricky Warwick et Scott Gorham piloter ce projet. Alors si de nombreux clins d’œil à Thin Lizzy émanent de ce disque, d’un "All Hell Breaks Loose" qui ouvre cet album avec de bonnes guitares, en passant par un "Bound For Glory" rappelant le plus gros hit du groupe incarné live ou, encore un "Hey Judas" (où l'on n’a pas de mal à reconnaître la patte de Gorham aux guitares). Ce BSR a cependant réussi à se forger une identité propre. Déjà niveau production Kevin Shirley a évité la redite, le son est unique et bien bon. Et si réminiscences il y a c'est surtout respectueusement, les compositions étant souvent écrites ou coécrites par le nouveau guitariste Damon Johnson. Ricky Warwick forcément dans le viseur, reste proche du phrasé d'un Lynott qu'il a interprété durant deux ans en live, comme sur "Kissin’ The Ground" rappelant souvent dans les intonations un leader qu’il ne peut égaler (trop unique le Phil). Mais le point fort du groupe, ce sont bien (heureusement) leurs compositions dotées de gros refrains et de bons groove, comme sur "Blooshot" ou "Valley Of The Stones" avec, des airs tantôt celtiques sur "Kingdom Of The Lost" militaires sur "Before The War" (où les duels de guitares ont bien lieu), les refrains faisant mouche. "Hoodoo Voodoo" un titre vraiment intéressant et original envoie bien, un swing terrible sur "Blues Ain’t So Bad" permet d’évoquer la bonne rythmique de Marco Mendoza à la basse et Jimmy De Grasso à la batterie (qu'on ne présentent plus), qui tricotent sérieusement tout au long du disque, jusqu'à ce bonus de "Right To Be Wrong" (qui vaut aussi le coup), qui confirme qu’on a bien à faire à un groupe ayant su se forger un esprit à lui.
Un démarrage incendiaire pour ces Black Star Riders (qui permet d’affirmer que), The Boys Are Back and All Hell Breaks Loose.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hard Rock de première classe, 1 juillet 2013
Par 
Lavanne (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Quand les guitaristes Scott GORHAM et John SYKES décidèrent à la toute fin des années 90 de reformer THIN LIZZY (avec le claviériste Darren WHARTON), je fus plus que dubitatif quant aux motivations. Les aléas de line up de THIN LIZZY reformé ne m'ont pas rendus moins méfiants, même si les concerts étaient bons. C'est pourquoi je suis gré à Scott GORHAM de ne pas avoir sorti un nouvel album studio de THIN LIZZY sans Phil LYNOTT. Courageusement, le bonhomme (seul rescapé de THIN LIZZY) embarque sa troupe sous une nouvelle bannière. La cause est entendue, Phil LYNOTT était et demeure irremplaçable. Ceci étant dit, il faut aborder avec ouverture ce premier album des BLACK STAR RIDERS.

Servi par une production moderne à la fois vive et puissante (Kevin SHIRLEY, décidément décisif), cet album s'avère tout à fait convaincant, plaisant à écouter, excitant par moments. Alors certes, les fondamentaux des BLACK STAR RIDERS sont pour partie identiques à ceux de THIN LIZZY. Les guitares de Scott GORHAM et Damon JOHNSON tissent un entrelacs de riffs secs comme des coups de trique, de parties jumelles et de juteux solos mélodiques. Un entrelacs littéralement porté par une section rythmique imparable et mobile où se distingue notamment la basse énorme et volubile de Marco MENDOZA. Quant à l'ex THE ALMIGHTY Ricky WARWICK, il est impeccable, voire impérieux. Il a su reprendre à son compte une partie du velouté et des phrasés de LYNOTT, en conservant ses propres gouaille et âpreté.

Ajoutons que les compositions sont d'un niveau plus que convaincant, chacune étant pourvu de mélodies, de détails accrocheurs. Outre les morceaux porteurs d'un Hard Rock racé (All Hell Breas Loose, Valley Of The Stones, Bloodshot, Hoodoo Voodoo, Kissin' The Ground, Bound For Glory), on trouve un titre plus groovy comme Someday Salvation, un autre plus épique (Before The War), encore un qui fleure bon le répertoire irlandais (Kingdom Of The Lost). Certes, les références et les ressemblances avec THIN LIZZY sont omniprésentes mais elles le sont de manière positives, Scott GORHAM ayant de toute façon été le co-compositeur de certains des classiques au côté de LYNOTT.

Allez, ne boudons pas notre plaisir d'entendre un album de Hard Rock intemporel de cette qualité. Et puis je connais un grand métis qui n'aurait pas renié ces compositions énergiques et charmeuses.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 BSR, dignes héritiers de Thin Lizzy., 2 juillet 2014
Par 
CAROSSI "Rockprog84" (Apt, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Scott Gorham, seul membre restant du célèbre groupe irlandais, décide de sortir un album à la "gloire" de Thin Lizzy justement.
Ricky Warwick, très bon chanteur, rappelle effectivement Phil Lynott dans sa façon de chanter, mais avec moins de feeling quand même (n'est pas Phil qui veut!). Autre différence, et elle est d'importance, la basse n'est pas du tout mise en avant comme c'était le cas avec Thin Lizzy (elle n'est ni dansante ni ronflante) mais peut-être est-ce voulu pour ne pas encore plus ressembler au groupe.
Parlons des morceaux, c'est le plus important: rien à dire, ils sont bons ou excellents, ressemblants pour la plupart à Thin Lizzy (à Gary Moore aussi, notamment "Kingdom Of The Lost"). Mention spéciale à "Bound For Glory", "Hoodoo Voodoo" et à "Someday Salvation" mais les 11 morceaux valent le coup!
Hommage réussi donc, espérons qu'il y ait une suite!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Résurrection de Thin Lizzy ?, 29 mai 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Black Star Riders est un nouveau groupe... mais pas tout à fait en fait. Black Star Riders est en quelque sorte l'héritier direct du grand Thin Lizzy. On y retrouve une partie de l'équipe qui tournait ces dernières années sous le nom de Thin Lizzy, le guitariste Scott Gorham en tête et le seul qui fit vraiment partie de ce groupe légendaire avant la disparition de son chanteur et bassiste, Phil Lynott.
Autour de lui, on retrouve le bassiste Marco Mendoza, le guitariste Damon Johnson et Ricky Warwick, l'ex-leader de The Almighty et celui à qui revenait la lourde tâche de succéder à Phil Lynott au niveau du chant. En revanche, Darren Wharton (claviers) et Brian Downey (batterie), les deux autres ex-Thin Lizzy n'ont pas pris part à cette nouvelle aventure. Ce dernier est remplacé sur cet album par Jimmy De Grasso (ex-Megadeth, Y&T, Alice Cooper, Ozzy Osbourne).

Pourquoi ce changement de nom alors ? Il faut bien reconnaître que le nom de Thin Lizzy est un héritage assez lourd à porter et qu'il est totalement associé à celui de Phil Lynott. Refaire un album de Thin Lizzy sans lui serait comme faire un album de Whitesnake sans Coverdale ou un album de Motörhead sans Lemmy. Assez inimaginable. Donc, les musiciens, pour se démarquer du groupe de Phil et aussi pour ne pas froisser une cohorte de fans, ont opté pour Black Star Riders.

Bien sûr, Black Star Riders ou pas, il va être difficile de ne pas faire de comparaison avec Thin Lizzy. Déjà parce que musicalement, ça ressemble effectivement très fort à du Thin Lizzy, et même quelquefois un peu trop ("Bound For Glory" et "Kissin' The Ground" reprennent quasiment des riffs que tous les amateurs du groupe irlandais reconnaîtront). Ensuite, le chant. Est-ce que Ricky Warwick chante comme Phil Lynott ? On serait tenté de dire presque. Quelques intonations font illusion mais il ne possède pas cette voix (inimitable ?) chaleureuse et puissante. Ceux qui ont connu The Almighty reconnaîtront aisément son timbre de voix même si Warwick, de son aveu même, s'est totalement fondu dans la peau de Phil et s'est imprégné de son style de chant, durant ces quelques années à reprendre ses titres. Bizarrement, sa voix me fait penser aussi par moments à celle de Gary Moore ("Before The War"). On reste donc dans la thématique...
Mais au delà de ces considérations et de toutes les comparaisons que l'on va inévitablement faire, "All Hell Breaks Loose" est une réussite. Scott Gorham et ses camarades ont réussi à ne pas dénaturer l'esprit du combo irlandais ("Bound For Glory", "Someday Salvation", "Kissin' The Ground" ou "Hey Judas" ont tout des titres du Lizzy des années 70) et la majorité des compositions tient tout à fait la route. Un petit rappel des racines irlandaises du combo n'est pas oublié (l'intro du très réussi "Kingdom Of The Lost").
Si l'on cherche maintenant du côté des différences et non des ressemblances, on notera la voix de Warwick donc mais aussi tout simplement la composition des morceaux. On ne retrouve pas notamment le jeu de basse typique du groupe ce qui est assez normal dans la mesure où c'est Phil Lynott qui composait principalement. Ici, les guitares sont bien plus en avant, la basse étant reléguée à son rôle classique d'accompagnement.
Bien sûr, tous les morceaux ne sont pas inoubliables, quelques titres me paraissent un peu plus faibles comme "Hoodoo Voodoo" ou "Blues Ain't So Bad" mais, si l'on s'en tient toujours aux comparaisons, il me semble bien que Thin Lizzy non plus ne proposait pas, en studio du moins, des albums exempts de tout reproche. Il ne faudrait pas que le statut culte du groupe nous le fasse oublier.

Voilà donc un album qui va sans doute faire plaisir à ceux qui espéraient depuis très longtemps déjà un nouvel album de Thin Lizzy (le dernier album studio en date, c'était il y a tout juste trente ans !). Sans copier totalement Thin Lizzy, "All Hell Breaks Loose" est complètement dans l'esprit. Un bon gros Hard Rock assez groovy et plaisant à écouter. C'est tout ce qu'on lui demande, finalement... Maintenant, le groupe tournera-t-il sous ce nom en reprenant massivement du Thin Lizzy ou intègrera-t-il quelques unes de ces nouvelles compos au répertoire de Lizzy ? On verra...
14 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FABULEUX !!!, 4 juillet 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
La Dream Team de Thin Lizzy sans le chanteur, décédé il y a plus d'une quinzaine d'années, et sans Gary Moore (décédé également), mais le chanteur actuel est dans le même genre de voix, voire même timbre, c'est stupéfiant !

Du très bon rock comme on l'aime avec des phrases à 2 guitares harmonisées, ce qui est, pour ainsi dire, la marque de fabrique du groupe.

C'est une parabole plus actuelle par le son global.

Je recommande vovement
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 lizzy à souhait, 27 août 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Pas seulement pour les fans du groupe thin lizzy qui trouveront dans ce groupe une influence musicale au ce grand groupe qu'etait thin lizzy, l'album est bien construit autour de riffs rock et melodique et le chanteur assure avec parfois des intonnations a phil lynott !!! bon groupe et bon album !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 super, 31 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
super groupe super son déjà des classiques
Avec ce nouveau CD nous sommes dans la continuité de Thin Lizzy.
Je le recommande aux fans de TH
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 POUR LE PLAISIR, 29 mai 2013
Par 
70's addict (Etampes) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Je pré-commande rarement un album dont je ne sais rien ou presque à l'avance, mais là, j'avais confiance. Confiance qui n'a pas été trahie, c'est exactement ce que j'espérais !
Comme tous les fans de Thin Lizzy, j'avais bien sûr écouté "Bound for glory". J'étais le public visé, c'est le morceau le plus proche de feu Lizzy...Bon, et le reste ? Eh bien disons que c'est un savant dosage : beaucoup de références à son illustre prédécesseur, ce qui ravira (ou énervera) les fans historiques. Mais, fort heureusement, le groupe sait aussi s'éloigner de son rôle de tribute band. Au final, un bon album bien rock avec juste ce qu'il faut de références, quelques influences irlandaises bienvenues (pas de copier-coller de "Black rose"). Ricky Warwick s'en sort avec les honneurs, ben non, ce n'est pas Phil Lynott, on pourrait disserter sur la question de savoir s'il est pertinent de chercher une voix proche de l'originale ou non (même question pour Yes, avec Benoît David). Personnellement, ça me convient. A vous de voir, mais l'écoute de ce disque me procure un vrai plaisir, teinté d'un rien de nostalgie. Mon seul regret est l'absence de Brian Downey à la batterie.
Quant au DVD (non sous-titré), rien de très palpitant. Chaque musicien est interviewé à son tour, assis dans un monstrueux fauteuil et pour ce que j'en ai compris, chante les louanges des autres membres du groupe tout en évoquant la mémoire du grand Phil. Sympathique mais dispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 L'ombre de Lizzy, 5 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Hell Breaks Loose [Edition limitée] (CD)
Le nouveau projet de Scott Gorham et ses amis, qui devrait rappeler de bons souvenirs à tous ceux qui ont aimé Thin Lizzy. Phil Lynnot approuverait sürement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

All Hell Breaks Loose
All Hell Breaks Loose de Black Star Riders
Acheter l'album MP3EUR 9,79
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit