undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles7
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans un futur relativement lointain, une célébrité de la biologie marine, Ann Kelvin est à l'article de la mort. Son assistant lui propose de pratiquer un transfert de mnèse avec un grand cachalot mâle. Elle accepte. La greffe réussit et Anne se retrouve à voguer dans les profondeurs de l'Atlantique dans la peau de ce grand cétacé. Jusqu'au jour où elle rencontre un calmar géant ainsi que des marins qui jettent produits toxiques et fûts de déchets radio-actifs dans les grands fonds. Tout ce monde ne lui veut pas que du bien...
Un très court roman ou une longue nouvelle (71 pages). Ce format peu pratiqué chez nous s'appelle « Novella » dans les pays anglo-saxons. La petite maison d'édition Griffe d'encre est l'une des rares à le pratiquer. Il convient parfaitement pour cette histoire poétique et écologique en forme d'hymne entonné pour la protection de la nature. Pour Mme Debats, l'avenir est comme le présent en pire. Car à quoi sert-il de revivre dans la peau d'une baleine, d'un orque ou d'un dauphin si c'est pour subir encore et toujours la folie des hommes qui ne respectent rien. Un texte bien écrit, agréable à lire, mais qui nous ne présente malheureusement que des lendemains qui déchantent.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2014
Je suis tombée sur la couverture et le pitch en furetant sur le site de l'éditeur, grâce à une annonce de vente flash d'un autre roman. Que j'en suis heureuse !

C'est la première fois que je découvre cette auteure, et je suis devenue carrément fan le temps d'une novella. Comme quoi, on n'a jamais fini de découvrir nos auteurs francophones ;)

D'abord sous le charme de l'idée de départ - une vieille revêche qui va finir sa vie dans un corps de cachalot -, les deux protagonistes ont confirmé ma très bonne première impression, avec leurs courtes passes d'armes, puis leur évolution, chacun de son côté, jusqu'à la rencontre finale. L'intrigue réussit à faire passer un message pour la protection des cétacés, sans tomber dans le côté "écolo à tout prix" (l'auteure sait justement garder du recul sur certaines pratiques extrêmes). Et cette plongée dans l'Atlantique puis le long des côtes de l'Antarctique est tout simplement sublime. On envierait presque les cachalots...

Enfin, mention spéciale au "continent" du titre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
"L'esprit d'une vieille femme sur le point de mourir est transféré dans le corps d'un cachalot, ce n'est qu'un sursis mais un de ces sursis qui permettent de faire la différence"

Une novella atypique, bien écrite, et passionnante. Jetez-vous dessus !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2014
Étant plongeuse, j'aime les récits maritimes.
J'ai aimé ce conte. L'écriture est belle, l'histoire également, qui nous donne l'impression de comprendre un peu mieux ces animaux fantastiques que sont les géants des mers. Et surtout de se rendre compte encore plus de la folie des hommes...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
Se lit rapidement. Bon livre de science-fiction.

Ce ivre traite de deux sujets en même temps. Premier : la "vie éternelle", plus exactement, le prolongement de la vie de personnes condamnées par la maladie via le transfert de leur mémoire vers un animal (en l’occurrence un cétacé). Deuxième : sauvegarde des mammifères marins via la contamination des cétacés pour rendre leurs consommateurs malade afin qu'ils cessent de les exterminer. Cette contamination par un virus est effectuée par l'héroïne, une sexagénaire condamnée par un cancer et dont la mémoire est injectée dans un cachalot. La "transmnèse" est normalement effectuée via un clone mais dans le cas de l'héroïne, il se fait directement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2014
La thématique est peu ordinaire et pourtant on y entre sans difficulté pour peu que l'on accepte de mettre en sourdine une trop grande rationalité. L'auteure parvient à nous faire ressentir les sensations des différents protagonistes et la "logique" de leur comportement, non sans humour. Le récit est court mais de qualité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2013
détente et originalité du sujet pour passer un bon moment à lire d'une traite sans peine pour s'évader un peu plus.....
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,99 €