undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:12,54 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

David Lynch est un peu dérangé.
Et c'est bien pour ça qu'on l'aime.
Depuis qu'il s'est piqué de faire la musique, il a connu des fortunes diverses. Au début, il se contentait d'écrire des paroles pour des balades rétro-futuristes composées par Angelo Badalamenti et chantée par l'évanescente Julee Cruise. Rappelez-vous Blue Velvet et Twin Peaks.
Mais, petit à petit, il s'est pris au jeu et a commencé à s'imaginer en "bluesman".
Enfin...
La conception que peut avoir David Lynch d'un "bluesman"!
Parfois son aventure musicale a été un peu limite. Les spectateurs de son concert de 20 minutes à l'Olympia au début des années 90 n'en ont pas gardé que des bons souvenirs.
Mais c'est du passé.
Après "Crazy Clown Time", son très honorable premier disque de 2011, Lynch monte en régime et confirme avec "The Big Dream" que son talent n'est pas limité au cinéma. D'accord, sa voix rappelle parfois un Donald Duck sous acide, mais les ambiances étranges qu'il sait tisser avec son ami Dean Hurley (guitare, synthé, batterie, production et tout le reste) donnent souvent le frisson.
Un frisson délicieux tout au long de l'épine dorsale.
Aussi imprévisible que le Trent Reznor de la grande époque, Lynch habite des chansons torturées aux sonorités glacées secouées par des rythmes primitifs. Exactement le genre de musique que vous vous attendriez à entendre dans un gratte-ciel en ruines après une attaque extra-terrestre.
"The Big Dream" est plutôt un "Big Nightmare" niveau ambiance, mais il s'agit toujours d'un cauchemar agréable, comme le cinéaste en a déjà couchés sur des kilomètres de pellicule.
L'entente avec Hurley est parfaite et cette collection de onze "modern blues" (terminologie approuvée par l'artiste), plus une reprise zombifiée de la Ballad of Hollis Brown de Dylan, est une vraie réussite.
Ce disque vous replongera dans l'ambiance glauque, déjantée et grotesque de Twin Peaks et Mullholland Drive.
"The Big Dream" fait en effet partie intégrante de l'univers lynchien.
Si vous n'avez rien contre le blues le plus improbable et les cinéastes borderlines, vous allez vous régaler.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2013
Du David Lynch tout craché ,on reste sur la même mouvance, space et étrange comme d'hab . bel opus , ambiance asurée
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2014
La musique complète l'image, pour former un univers totalement et définitivement singulier qu'on ne présente plus ! Incontestablement, on y retrouve la patte du maître de l'étrange. Excellent et bien travaillé, comme tout le reste de son oeuvre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2014
l'album est geneal. c'est le style de david lynch. quel surprise.
his rendition of bob dylan was cool and in keeping.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2013
Cet album est une excellente decouverte. Disque tres abouti, original et moderne. A avoir a tout prix dans sa collection!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

33,86 €
23,78 €