undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles34
3,8 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:9,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 septembre 2012
Une sorte de Da Vinci Code futuriste qui mêle religion et science-fiction. Avec donc ses défauts et ses qualités. Pour les points positifs: une forme soignée, avec une très bonne écriture, sous forme d'un thriller haletant, dans le cyber-monde où est cloîtrée une bonne partie de l'humanité, réduite à l'état de "larves" dans des cocons connectés au net. Le héros doit découvrir, sous peine d'y laisser sa peau, qui se cache derrière les avatars virtuels qui prétendent être ses amis. De surprises en longues réflexions historiques et théologiques (intéressantes mais qui pourront rebuter certains), cela va le mener très loin. Le fond est en revanche plutôt décevant, nous présentant l'avenir de l'humanité sous la forme d'une "révélation" religieuse (la fameuse "bulle de Pierre" dont le destin constitue une intrigue parallèle), hélas d'une grande naïveté, très décevante pour les amateurs de hard-science comme moi. Cela explique peut-être pourquoi l'auteur est meilleur en écriture que, comme cela est précisé dans sa biographie, en conception d'intelligence artificielle.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2015
Tout d'abord, il faut rendre hommage à l'auteur pour sa grande érudition sur des sujets aussi éloignés que sont l'histoire, les technologies de l'information, l'économie, la géopolitique… Monsieur Truong est un observateur brillant de notre société qu'il analyse avec clairvoyance. A sa manière, c'est un lanceur d'alerte qui décrit un avenir qui semble encore incroyable aujourd'hui mais dont les deux principaux thèmes abordés sont hautement probables.
L'enfermement : les contraintes de notre environnement et les technologies émergentes tendent vers la dénaturalisation – au sens strict - des individus qui s'habituent à vivre dans des lieux fermés, controlés, sécurisés. Une catastrophe majeure pourait fort bien accélérer le mouvement et créer une rupture définitive ; acceptable car nous serions prêts à sacrifier notre liberté au bénéfice de notre sécurité avec comme corolaire un contrôle total sur les populations.
Le pouvoir des machines : une des grandes révolutions de notre siècle sera la mise en réseau des objets et l'émergence de machines intelligentes, exponentiellement. Déjà les exemples se multiplient où les machines nous asservissent ou nous écartent, progressivement mais inexorablement. L'idée de l'émergence d'une intelligence autonome, multiforme, capable de se reproduire en s'améliorant et échappant à notre contrôle est loin d'être farfelue.

Par ailleurs, la description du fonctionnement d'une société ultra médiatisée basée sur la manipulation et le mensonge au seul profit des puissants trouve un echo qui n'est pas sans rappeler certaines de nos dérives tant médiatiques que financières. Le concept de guerre permanente et totale, commun à la Chine et aux Etats-Unis est déjà à l'oeuvre, y compris dans des domaines qu'on ne soupconne même pas.

La « régulation » d'une humanité surpeuplée visant à tendre vers un fonctionnement économique optimal en se débarrassant des inutiles n'est pas une thématique nouvelle. Aussi effrayante soit-elle, c'est forcément une option qui doit être envisagée par les 1 % qui détiennent la majorité des richesses et donc du pouvoir. C'est peut être la seule susceptible de leur permettre de survivre, eux et leur descendance, aux graves boulversements écologiques à venir.

Dans un monde hyper contrôlé où toute action est tracée, on comprend que les moyens de résistance classiques sont voués à l'échec. Ils devront alors s'adapter en déplacant leurs actions sur les réseaux d'information. Les résistants de demain seront des as de la programmation.

Pour moi l'idée, originale et chère à JM Truong, d'une entité cosmique à la recherche d'un support lui assurant l'immortalité est secondaire, ce n'est pas la principale qualité du roman. De plus l'histoire du manuscrit perdu est un peu allambiquée et je dois avouer m'être un peu égaré...

Sur le plan de la narration on ne s'ennuie jamais grâce à un rebondissement toutes les 20 pages. Si vous n'avez pas la possibilité de lire le livre en une seule fois, ou comme moi votre mémoire est perfectible, je conseille de vous faire des fiches, surtout pour les cinq personnages principaux enfermés dans des containers et dont les identités ne cessent de changer.

Le style est celui d'un grand écrivain. L'écriture agréable et fluide glisse comme un loukoum et nous maintient en haleine.

On regrettera que ce livre n'ait pas de suite car si la fin n'est pas bâclée, disons qu'elle est… ouverte et que cela m'a laissé un sentiment d'inachevé.

Pour conclure, plus qu'un roman de science fiction, cet ouvrage est une anticipation d'un monde en devenir, de la même portée que Le Meilleur des Mondes ou 1984. Un ouvrage majeur donc, qui mérite une large audience.

Il y a des chances pour que l'auteur lise cet avis depuis sa Chine lointaine, je lui fais part de toute ma gratitude et l'encourage à écrire, encore...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2013
Çà faisait bien longtemps qu'un roman d'anticipation ne m'avait pas autant captivé.

Le roman est tout à la fois crique de la société libérale, réflexion sur les technologies de l'information, sur le contrôle des masses par la société spectacle, et thriller politico philosophique; Un genre risquée, mais rien à craindre ici; l'érudition de l'auteur et la maitrise des concepts qu'il manie évite les principaux écueil du genre.

L’action se déroule en 2032 après une épidémie de Grande Peste qui a marqué le début d’une nouvelle ère, appelée le Grand Enfermement. Pour survivre, les hommes ont adopté un nouveau mode de vie et habitent de gigantesques pyramides pouvant abriter plusieurs dizaines de millions d’habitants, mais isolés physiquement les uns des autres, uniquement reliés au monde et entre eux grâce à ...internet ! A l’exception bien entendu de quelques marginaux, mais aussi de quelques privilégiés.

Le pape rédige une bulle commençant par "L'homme n'est pas le Temple du Verbe pour l'éternité". Les élections approchent. La guerre avec la chine se dessine, Trouver du travail aux enchères de webjob devient de plus en plus dur. Chacun lutte pour la survie. Mais de qui ?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Ce livre fait partie de mes coups de coeurs de l'année.Un livre qui fait réflechir,qui nous fait nous poser des questions.L'auteur imagine un futur qui pourrait n'être pas si loin que ça de la vérité.Un livre à ranger à coté de 1984 ou encore du meilleur des monde.Chapeau!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2013
Il semble que je sois le seul a noter si bas le livre. C'est long, c'est brumeux (surtout les parties sur la chine, ma mongolie ancienne, ...). Le postulat de base (les cocons) est difficilement crédible (et pourtant, je suis grand amateur de SF et d'hypothèses parfois farfelues. Je n'ai pas pu aller au bout, ce qui est tres rare pour moi. J'ai beau essayer de me motiver pour le continuer mais après 383 pages, j'abandonne.
J'avais lu Eternity Express du même auteur, ca ne m'avait pas particulièrement marqué (histoire un peu téléphonée).
Bref, Le Successeur de Pierre n'est vraiment pas à mon gout
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2013
J'avais adoré "Reproduction interdite", cette fois j'ai moins accroché. Certes, l'idée est originale et l'affaire bien construite, mais le fond de l'histoire est quand même un peu trop gros. Pour moi, le difficile mélange de religion et de science fiction a du mal à prendre.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2014
D'abord la lecture de ce livre est un vrai plaisir pour son écriture, en vrai français non traduit, ça fait du bien. Ensuite l'histoire est captivante. On y retrouve : religion, société et politique, histoire, manipulations, enquête. On s'imagine bien la frustration que constituerait le fait de ne voir le monde qu'au travers du web et de se rendre compte que ses amis, connus par ce biais ne sont pas ce qu'ils semblent être. Complexe, mais le suspens reste présent. Petite déception sur la fin tout de même mais je n'en dirai pas plus.
A lire absolument pour les fans de SF.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2012
De la très très bonne SF française. Trop peu de roman de cette auteur bourré de talent et à l'imagination débordante.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2013
un livre très bien écrit, beaucoup d'érudition sans pédantisme, le style me fait penser à Umberto Ecco.
l'histoire est complexe et les personnages bien campés, il y a juste les passages se déroulant dans l'univers des "no-plug" qui ne colle pas vraiment au reste, mais ils sont brefs.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
Truong est un auteur hors du commun, je le qualifierai plutot de visionnaire. un livre passionnant, voir inquiétant, même , car tellement connecté sur notre évolution actuelle sociale que l'on peut se demander si la vision exprimée dans ce lvre n'est pas tragiquement prémonitoire...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,49 €
13,99 €