undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Prix:16,99 €+ 2,79 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Adaptation hollywoodienne fastueuse du chef-d'oeuvre de Tolstoï, ce "Guerre et Paix" ne rend pas vraiment justice au roman. King Vidor semble trop soucieux de respecter l'oeuvre originale et en vient paradoxalement à la trahir. En voulant raconter l'ensemble du livre, il passe bien trop rapidement sur tous les événements et ne laisse pas aux personnages et aux situations le temps de se construire. Par exemple, André revoit Natacha à un bal, il vient ensuite lui rendre visite tout les jours puis lui explique qu'ils se marieront dans un an, le tout en moins de dix minutes... C'est bien rapide et assez artificiel.

Toutefois, malgré ce reproche, j'ai été extrêmement sensible au style de King Vidor, à sa vision des personnages et à la façon dont ils évoluent... Il y a beaucoup de fougue, d'élégance, de panache qui se dégagent constamment de ces trois heures trente loin d'être longues.

Certes moins impressionnante et moins fidèle au roman que la très belle version de Sergei Bondarchuk, « Guerre et paix » sauce hollywoodienne ne démérite pas pour autant, même si quelques conventions sont parfois pesantes et les scènes-clés moins réussies. Par exemple,on aurait aimé plus de figurants pour les scènes de bataille par ailleurs fort bien tournées.

Mais pourquoi quatre étoiles alors ? Eh bien à cause de la distribution éclatante: un vrai feu d'artifice! Les deux personnages les plus intéressants du film sont également ceux du livre : le tourmenté Pierre (excellent Henry Fonda au jeu tout en retenue) et la joyeuse et passionnée Natacha (toujours sublime Audrey Hepburn, resplendissante de talent, de grâce et de charme). Henry Fonda, trop âgé pour le rôle, compose pourtant avec beaucoup de métier un Pierre sensible, pas falot, qui s'étoffe au fil du récit. Audrey Hepburn, étourdissante de beauté et de joie de vivre, désarme toute tentative de critique dès son premier sourire. Quelle autre actrice dans l'Histoire du cinéma, a pu ce point susciter la sympathie dès son apparition à l'écran?

Ils sont entourés d'excellents seconds rôles, à l'image d'Oscar Homolka, extraordinaire Général Kutuzov; Mel Ferrer, mari à la ville d'Audrey Hepburn, est l'élégance même, avec un authentique air russe (à la différence d'Audrey) et cette pointe de mélancolie qui habite son visage; Anita Ekberg (4 ans avant sa fontaine de Trevi fellinienne), sobre et sculpturale; Helmut Dantine, superbe capitaine Dolokhov; Herbert Lom, Napoléon caractériel d'une grande puissance expressive; la très attachante famille Rostov... Seul Vittorio Gassman, loin de son répertoire naturel de la comédie italienne, n'est guère convaincant dans un rôle de bellâtre débauché.

On regrettera essentiellement deux choses: la musique incolore et inodore de Nino Rota (un comble, quand on pense à la beauté de la musique religieuse russe), et la qualité parfois discutable de l'image du DVD.

En conclusion, les puristes préféreront sans doute l'adaptation russe à ce spectacle légèrement édulcoré, mais les amateurs de fresques pleines d'intensité et d'émotions passeront un bon moment.

On attendait donc un Blu ray qui nous rendrait le film dans sa qualité originelle.

Il est arrivé. Et alors?

Alors, l'image du DVD était si "moyenne" (pour être gentil) que le Blu Ray n'a pas de mal à faire mieux. Notamment pour les couleurs, magnifiquement restaurées. Par contre, aucun nouveau master n'a été tiré, et l'ancien n'a été qu'imparfaitement nettoyé. On note ici et là des défauts résiduels, dont, à 1H 09, une ligne verticale blanche plus ou moins apparente au 1er tiers gauche qui persiste durant toute la séquence (environ 5 minutes ).

Ainsi l'image, seulement partiellement restaurée, nous donne de tout à voir, depuis une netteté au rasoir jusqu'à du lavis, et depuis une pureté cristalline jusqu'à un grain envahissant. Le générique d'ouverture donne le ton. Le Technicolor retrouve quelque peu de sa superbe, mais un certain nombre de petits points blancs ont survécu malgré le passage du Biactol numérique. Le piqué est aléatoire, tantôt acéré tantôt émoussé -parfois au cours d'une même séquence, les textures sont palpables, les noirs tirent sur le bleu. Les contrastes sont plutôt fermes, mais il n'empêche que certains flous demeurent, quelques scènes sombres restent marquées par des pertes de définition et des fourmillements sont notables sur les arrière-plans. La clarté est de mise en extérieur, la profondeur de champ est acceptable. Étrangement, ce sont les scènes d'intérieur qui s'en sortent le mieux, même si l'apport HD reste quand même limité et le codec AVC passe-partout.

Côté son, sans surprise, seule la version originale a bénéficié d'un traitement HD avec un bon mono Dolby True HD. Néanmoins, un souffle plus ou moins appuyé selon les séquences reste distinct, les dialogues manquent parfois de peps. Elle fait quand même mieux que la piste française mono où les voix des comédiens semblent sortir d'un tuyau, résonnent et sont soit couvertes soit trop aiguës. De plus, la langue de Molière est bien trop confinée et se concentre beaucoup trop souvent sur le rendu des dialogues, au détriment des effets annexes. La piste anglaise l'emporte donc largement sur son homologue, sans aucune commune mesure.

Côté bonus, c'est aussi désert que la taïga sibérienne. Il n'y en a aucun, parce que Paramount a choisi de faire tenir les 3h28 du film sur un seul disque. Mais bon, à part 2 bandes annonces, le DVD ne faisait pas mieux.

Bien que l'on soit à des années lumière des restaurations à la Ben Hur, Alien, Le Magicien d'Oz, Lawrence d'Arabie ou des Dix Commandements, je recommande quand même ce Blu ray d'une qualité honnête. Mais n'en attendez pas des miracles
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2013
Un film magnifique dont le passage en blu ray est une grande réussite sauf en ce qui concerne la bande son.
Là c'est un vrai scandale. La bande son de mon ancien DVD est meilleure que celle de ce blu ray.
On a droit à tout : au début du film, les dialogues se répètent une fois. Puis, par moment, lors d'un même dialogue, le son est clair puis devient d'un coup horrible à écouter. Un bruit de fond en permanence tout au long du film qui n'a pas été traité.
C'est lamentable qu'un tel film n'ait pas bénéficié d'un meilleur travail au niveau de la bande son.
55 commentaires|27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,99 €
79,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)