undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles144
4,7 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 avril 2013
Hé bien pour celles et ceux qui attendent du Astier tel qu'on le connait à travers Kaamelott, ceci peut être un peu déroutant.
Mais que c'est bon ! Drôle, puis tragique, et quel musicien, quelle performance! Ce JS Bach interprété par Alexandre Astier est attachant, brillant, et l'on apprend des tas de détails sur la vie de Bach.
Tant et si bien que j'ai retenu des places pour aller voir ce spectacle "en vrai"
Bravo Herr Capellmeister !
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2013
...juste après visionnage du DVD.
Alexandre Astier nous livre un spectacle qui oscille en permanence entre les rires et les larmes. Comme dans Kaamelott, il incarne ici un personnage (le compositeur Jean-Sébastien Bach) confronté à la bêtise et l'ignorance de ses contemporains, mais aussi et surtout à ses propres faiblesses.
Au hasard d'une prétendue journée d'initiation à la musique, Astier-Bach nous dévoile sa vie, ses nombreux enfants morts en bas âge (10 sur 20 ! et ce n'est pas une note), ses conflits avec les autorités (le roi, l'église catholique, lui qui est luthérien), et quelques principes de base de sa musique ("la plus régulière et la plus ininterrompue") et de la musique en général (française, italienne, chinoise, africaine...). Il y a même une séquence de création à partir d'un thème lu dans des miettes de pain !
Bach étale sa musique, son savoir pour mieux masquer ses fêlures intimes. Ceci est mis en évidence par les nombreux apartés qui émaillent le spectacle : la lumière sur scène se réduit brusquement en un faisceau sur le personnage qui nous livre alors ses angoisses et ses souvenirs les plus sombres. A côté, en pleine lumière, il est infect avec ses visiteurs ou ses élèves incarnés par le public.
En droite ligne d'un Pierre Desproges, ce genre d'humour frise la condescendance et le mépris, sans jamais y parvenir, car il y a toujours une incongruité qui l'empêche, que ce soit d'ailleurs dans les mots, le ton ou les mimiques d'Astier. Astier qui se révèle grand acteur, capable d'occuper toute la scène avec pour principal accessoire... un clavecin. Astier emploie quelques techniques mises au point dans Kaamelott, dont les fameux écarts de langage, les expressions argotiques et incongrues. Mais il déploie aussi un talent que l'on soupçonne à peine au détour d'un épisode de la série arthurienne : c'est un grand amateur de musique, qui joue du clavecin et de la viole de gambe.
Bref, c'est du rire cérébral, cultivé, intelligent. Cela me fait penser à ce sketch de Jean Yanne dans lequel deux camionneurs analysent le plus sérieusement du monde une œuvre pour orgue... de Bach. Cerise sur le gâteau, je pense qu'il n'est pas nécessaire d'apprécier Bach ou la musique baroque pour apprécier ce spectacle. Pour preuve : à titre personnel j'aime le baroque, mais pour moi si Bach est un génie, c'est parce qu'il a inventé la musique d'ascenseur avant que l'ascenseur soit inventé !
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2013
Un DVD en or, qui au lieu de ne se contenter que d'une piste pour le spectacle, nous offre un très beau menu, et 3 excellents bonus :
- "Une expertise d'orgue" (la visite simplifiée du roi des instruments)
- "Une bande-annonce" (le trailer du film fake "Jean-Sébastien : BACH TO THE FUTURE")
- "Une musique hors du temps" (l'entretien passionnant d'un musicologue sur le compositeur).

Le spectacle est évidement magnifique, Astier, au top de sa forme, après nous avoir fait rêver au Moyen-Âge de Kaamelott, nous transporte dans l’univers baroque des XVIe et XVIIe siècles. Un mélange osé d'époques historiques différentes et de comédie/tragédie parfaitement réussi, et une page incontestablement gravée dans les annales du One-man-show !

A recommander pour les fans du genre ! :)
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2013
J'ai trouvé ce spectacle assez fin et drôle et Alexandre Astier est très bon sur scène. De quoi tomber amoureux de la musique de Bach.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2013
Spectacle passionnant et drôle à la fois ! L'humour "Astier"... J'adore ! Un grand moment.
J'ai également offert le DVD collector à Noël et il a plu !
Expédition et livraison dans les temps, paquet en parfait état.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2014
Ici comme ailleurs, là où Astier passe, la médiocrité trépasse.
Ici comme ailleurs, là où Astier passe, la médiocrité trépasse.
bis repetita, car il faut plus de texte pour être publié.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2013
Alexandre Astier est tour à tour drôle,melancolique,
totalement loufoque et nous decouvrir une part meconnue de ses multiples talents:
C'est le musicien qui parle et il connait son sujet!
Il fallait oser,un spectacle entier sur Bach,qui n'est pas le genie classique le plus abordable pourtant...
Par contre le livret de la version collector n'apporte pas grand chose,
le DVD simple m'aurait parfaitement comblé.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2012
CE spectacle est génial ! très drôle, et pour les fan de musique c'est juste parfait.
Imaginez un cours de musique classique, de haut niveau par J.S. Bach, sur le ton de l'humour Astier !
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2013
Même sans regarder l'image on reconnait immédiatement la voix et surtout le style Astier. On retrouve clairement cet humour décalé voir corrosif qui avait déjà fait le succès de Kamelot. On découvre aussi au passage les qualités de musicien d'Alexandre Astier. Certaines interprétations au clavecin laissent peu de doute sur sa maîtrise de l'instrument. Un excellent moment.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2013
J'ai beaucoup aimé ce spectacle d'Astier. La forme rappelle les bons vieux cours du Professeur Rollin et le personnage ici mis à l'honneur bénéficie d'un jeu d'acteur impeccable et d'un bon développement. C'est d'ailleurs l'intérêt principal de "Que ma joie demeure", le jeu d'acteur d'Astier. Ici pas question de One man show où une vanne est balancé à chaque phrase pour maintenir un sourire sur le visage du public mais plutôt, de la même façon que Kaamelott au fond, le désir de partager une vision sur un personnage grandiose qui se révèle aussi fragile et faible que n'importe lequel d'entre nous, le ressort comique n'étant pas le but mais un argument pour s'intéresser un peu plus au personnage et à son univers.
Donc ne regardez pas ce spectacle en espérant rire aux éclats pendant 1h30 mais regardez le en vous laissant porter par le jeu d'Astier et la psychologie du personnage.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)