Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Agony, part 2., 16 août 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Labyrinth (CD)
Je ne vais pas tourner autour du pot pendant des heures : une des grosses baffes musicale de l'année 2011, ce fut avec le Agony de Fleshgod Apocalypse. Je n'avais jamais entendu un truc pareil : un groupe qui marie aussi bien le Brutal Death et les parties orchestrales de haute volée sans tomber dans le n'importe quoi.

Alors, mettons les choses au point tout de suite : ceux qui n'ont pas apprécié que Fleshgod Apocalypse mélange son Brutal Death avec des orchestrations en veux-tu en voilà n'apprécieront pas plus ce "Labyrinth". Les Italiens reprennent la même recette et l'appliquent à la lettre.
Mais est-ce que ceux qui ont apprécié l'album "Agony" vont aimer ce "Labyrinth" ? Oui bien sûr ! Mais... car il y a un "mais".
Ils vont l'aimer car comme sur "Agony", l'orchestre semble toujours autant pris de démence ("Elegy", "Warpledge", "Pathfinder"). Une chanteuse lyrique vient balancer ses vocalises au moment où on l'attend le moins ("Kingdom", "Towards The Sun", "Warpledge" et chant quasiment lead sur "Epilogue"). Les vocaux sont toujours principalement en chant Death bien profond (celui du guitariste Tommaso Riccardi) mais un chant clair hystérique (celui du bassiste Paolo Rossi) vient parfois les contrebalancer. Les choeurs soutiennent de nombreux passages. Les rythmiques sont toujours aussi hypnotiques dans l'ensemble mais nous offrent parfois quelques passages un peu plus lourds ("Minotaur", "Towards The Sun", "Epilogue"). On aura même droit cette fois-ci à une pause acoustique ("Prologue") au milieu de ce carnaval épileptique. Et comme sur l'album précédent, les titres s'enchaînent sans laisser le temps à l'auditeur de respirer, ce qui rend le résultat encore plus dingue.
L'album se termine, comme à chaque fois, avec le titre éponyme qui est un instrumental au piano avec quelques orchestrations, apaisant après cette débauche de barbarie. Tout comme l'était "Agony" qui concluait l'album du même nom.
Et justement, c'est un peu là que le bât blesse : l'effet de surprise de "Agony" est passé. Fleshgod Apocalypse se contente finalement de nous resservir exactement la même recette (exception faite du diptyque "Prologue / Epilogue" plus aventureux) si bien que ce "Labyrinth" ressemble un peu trop à un "Agony part. 2" pour me satisfaire pleinement. Ce qui tenterait à prouver que ce style extrême combiné à des orchestrations énormes ne possède qu'une marge de manoeuvre assez restreinte finalement.
S'il n'est pas possible pour le groupe de pousser plus loin son Death Metal symphonique, alors Fleshgod Apocalypse va devoir faire très attention de ne pas nous servir des copier-coller de "Agony" à l'infini et va devoir trouver d'autres manières de varier cette combinaison a priori contre nature qu'ils avaient si parfaitement su faire fusionner sur "Agony" (et qui marche toujours aussi parfaitement, entendons nous bien, c'est juste qu'on a l'impression de réentendre l'album précédent).

Sans nul doute, Fleshgod Apocalypse a trouvé son créneau. Si on a aimé "Agony", il n'y a aucune raison de ne pas apprécier "Labyrinth". Mais ce nouvel album rappelle trop le précédent. Alors la note est bonne car c'est toujours un exercice de haute volée parfaitement maîtrisé par les Italiens, mais pas 5 étoiles cette fois-ci.
15 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 une pure tuerie, 28 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Labyrinth (CD)
bien meilleur qu'agony (qui etait deja tres tres bon)
plus varié et toujours 100% death !
interdiction de passer a coté !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Labyrinth
Labyrinth de Fleshgod Apocalypse (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit