undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles42
4,4 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:18,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Voici un transfert HD de toute beauté pour cette ambitieuse saga. Piqué pointu, détails à foison, la captation 5K de la Red Epic fait des merveilles et le soin apporté aux décors et costumes est totalement sublimé par ce Blu-ray de compétition.
Une histoire authentique d'un terrible et interminable affrontement entre deux familles de la Virginie du 19ème siècle menée avec une belle intensité;
Costner en patriarche est évidement impérial, Paxton donne force et intensité à son personnage de dévot rongé par son désir de vengeance et le reste du casting permet de découvrir quelques belles gueules de cinoche et de retrouver un saisissant Tom Berenger, méconnaissable dans le rôle de Jim Vance.
Western autant que drame familial Hatfield and McCoys est un rude et beau moment de télévision. A la hauteur de ce que fut Lonesome Dove en son temps.
Et puis retrouver le grand Kevin Costner sur son terrain d'excellence, ça ne se refuse pas !
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un téléfilm américain de 2012, "HATFIELDS & McCOYS" de Kevin Reynolds est tiré d'une histoire vraie opposant deux clans familiaux. Inédite en France, cette mini-série fut diffusée en trois parties d'environ 1 h 30 chacune, en juillet 2013, sur l'une de nos chaînes cryptées. Comme tant d'autres, j'avoue humblement jusqu'à ce jour en avoir totalement ignoré leurs patronymes. Mais pour les Nord-américains, la lutte véridique des Hatfieds et des McCoys symbolisent définitivement, paraît-il, les conflits de voisinage sanglants et la haine meurtrière entre ces deux familles. Quasiment ignorée chez nous, la querelle sanglante qui opposa à la fin du XIXe siècle ces deux familles HATFIELDS et McCOYS, vivant très proches de la frontière entre la Virginie Occidentale et le Kentucky, est fameusement connue Outre-Atlantique "pour sa violence et pour ce qu'elle symbolisa, la défense brutale de l'honneur d'un clan, de ses valeurs et de son territoire". Une mini-série, qui a été créée par Ted MANN, nous raconte fidèlement la réalité d'une histoire plutôt tragique de ces deux familles, du moins, telle qu'elle fut rapportée et qui fait partie du patrimoine culturel Nord-américain.

A l'origine de l'histoire, Anse Hatfield surnommé "Devil"(Kévin COSTNER) et Randall McCoy(Bill PAXTON) sont deux amis proches qui se sont battus côte à côte dans le camp confédéré pendant la Guerre de Sécession, à l'exception d'un des McCoys, Asa, engagé auprès des Nordistes. Son meurtre par un des Hatfields, au lendemain de la fin des combats fait naître une rivalité entre ces deux familles que d'évidence tout séparait dès le départ : les Harfields, bûcherons aisés et athées, et les McCoys, paysans pauvres et pieux. Les deux clans familiaux vont alors entamer un conflit sans merci lié à d'autres sujets de discorde qui, d'assassinats en exécutions sommaires, attisés par des romances contrariées entre les deux familles, durera près de trente années.

D'ailleurs pour mieux cerner l'époque et l'animosité réciproque de ces deux familles-là, le réalisateur, qui brosse ici un tableau de cette Amérique de la seconde partie du XIXe siècle, précise dans un interview ceci au sujet des protagonistes : "Ils symbolisent une Amérique d'un autre temps, où les gens vivaient isolés, où les frontières étaient hermétiques et où l'honneur prenait le pas sur la loi".

Cette histoire nous rappelle aussi une tragédie shakespearienne sur fond de western (la liaison entre les deux enfants Hatfield et McCoy qui va attiser le conflit sanglant) qui doit beaucoup aux magistrales interprétations de ses acteurs vedettes très barbus, celles de Kévin Costner, de Bill Paxton, de Tom Berenger dans le rôle du psychopathe Uncle Jim, de Powers Boothe ou encore Jena Malone mais aussi Sarah Parish qui campent tous avec conviction leurs personnages et avec professionnalisme. Reste qu'il n'est pas simple de s'attacher à de tels héros qui ne songent qu'à s'entretuer aussi stupidement au nom de valeurs totalement désuètes de nos jours.
.
La deuxième partie de cette série TV débute après l'assassinat du petit frère de Anse par le clan des Mc Coy, les Hatfield réclament vengeance. Amis, voisins et forces extérieures se mêlent peu à peu à la querelle opposant ces deux familles... Un conflit toujours aussi brutal et sanglant se poursuit.

Le troisième et dernier volet de ce téléfilm fait suite aux raids offensifs menés par les troupe de "Bad" Frank qui poussent le clan Hatfield, assiégé, à se retrancher plus profondément dans une zone de montagnes. Pendant ce temps, l'impulsif Johnse jette son dévolu sur une nouvelle femme de la famille Mc Coy, alors que Nancy espionne en douce le clan Hatfield... De la beauté des paysages à la violence des scènes d'affrontements sanglants.

Au vu de l'ensemble on peut dire que la réalisation, soignée et nourrie par un réel souci d'authenticité, redonne ici au genre une certaine fraicheur de l'Ouest sauvage. Cette mini-série nord-américaine d'une durée totale de plus de 4 h 30, que certains ne manqueront pas de trouver un peu trop longue, montre il est vrai quelques faiblesses au niveau du développement des personnages et même parfois du rythme, mais globalement cette histoire vraie reste assez cohérente et passionnante de bout en bout. Plus généralement, et au-delà de la simple curiosité qu'a suscité chez moi ce téléfilm, j'ai trouvé "Hatfields et McCoys" intéressant pour sa crédibilité sur un plan historique, sa beauté au niveau des décors (la rusticité des habitations) et des costumes splendides et enfin, pour sa belle distribution des rôles. Un western féroce magistralement mis en scène. Quand on songe que les descendants de ces deux clans d'irréductibles, selon nos dernières informations, auraient enfin fait "la paix" en ... 2003, Ouf! La haine entre eux fut vraiment tenace. En DVD et Blu-ray très prochainement pour voir ou revisiter cette tragique histoire au lendemain de la guerre de Sécession, superbement relatée.

Le Blu-ray ( 2 disques) offre des avantages incontestables au niveau de l'image et de l'audio, version anglaise et française avec sous-titres. Suppléments d'un intérêt moyen où l'on découvre que cette mini-série a été réalisée en grande partie en Roumanie.
0Commentaire|48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 6 août 2013
Cette minisérie (trois épisodes de 90 minutes) met en scène l'opposition entre deux familles américaines installées de part et d'autre de la frontière entre Kentucky et Virginie-Occidentale, entre 1863 et 1891 : les HATFIELD, bûcherons athées dirigés par `Devil' Anse HATFIELD (Kevin COSTNER), et les McCOY, des agriculteurs chrétiens emmenés par Randall McCOY (Bill PAXTON).

Le film s'inspire d'une guerre de clans qui a réellement existé et qui a fait de nombreuses victimes, chaque famille ne laissant aucun crime impuni.

La reconstitution historique, des costumes aux décors, est le premier point fort de cette oeuvre. On plonge complètement dans un pays et une époque, celle des westerns où la loi n'est pas toujours respectée (euphémisme).
La deuxième qualité, outre une réalisation soignée, est l'interprétation haut de gamme de tous les acteurs, avec une mention spéciale à Tom BERENGER qui joue un terrible sociopathe.
Enfin, le scénario alterne habilement scènes d'action et drame psychologique.

'HATFIELDS & McCOYS', qui a cartonné sur la chaîne américaine `History', prouve que le western réussit toujours à renaître de ses cendres.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2013
Comme d'habitude avec Kevin Costner, on a droit à un travail sérieux, au plus près de la réalité historique. Un film bien dans la lignée de Danse avec les loups et Open Range. J'en redemande
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 février 2014
De plus en plus, ce que les Américains appellent "miniseries" sont en fait des films à gros budgets avec des acteurs et des réalisateurs prestigieux qui sont seulement faits pour la diffusion sur les chaînes cablées comme HBO ou TNT et qui durent plusieurs heures. Sinon, rien ne les différencie des productions destinées au cinéma.
La lutte sanglante et véridique des Hatfields et des Mc Coys dans les Appalaches durant la deuxième partie du XIXème siècle est une version américaine des Horaces et des Curiaces et si connue des Américains que les noms propres sont devenus des noms communs! Il y a eu de nombreuses études, romans sur cette "épopée" et même une comédie musicale à succès dans les années 1940 avec Pete Seeger, Woody Guthrie, Burl Ives etc... Mais assez curieusement aucun film ne lui avait été consacrée.
Cette réalisation de Kevin Reynolds, visiblement supervisée par Kevin Costner qui joue aussi le rôle principal, déroule cette tragédie au long de 4.30 de film qui très vite prend le spectateur dans le tourbillon des haines et des passions de ces deux familles de montagnards qui vont se haïr et s'entretuer durant un demi siècle. La reconstitution est visiblement très minutieuse et presque chacun des acteurs (tous excellents comme Kevin Costner, Bill Paxton ou Powers Boothe) a été choisi visiblement aussi pour sa ressemblance avec les vrais personnages qu'un excellent bonus détaille. Mise en scène efficace et sobre, superbes décors (tournés en partie en Roumanie mais on se croirait vraiment dans les Appalaches!), intrigue passionnante, cette saga est une véritable réussite. Si le film n'est pas vraiment un western (l'action se déroule dans le Sud et non dans l'Ouest), l'intrigue générale s'en rapproche beaucoup. A découvrir et à savourer.
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 13 septembre 2014
Si ce téléfilm en trois parties (4 heures 50) (tiré d'une histoire vraie) aurait pu être développé en une minisérie un peu plus longue pour mieux détailler certains pans de l'histoire, l'intérêt pour le cycle récurrent meurtre/vengeance aurait pu s’essouffler sur plusieurs saisons. Brutale et sans concession, jamais voyeuse, cette guerre entre deux familles tient en haleine. Bien filmé et nanti d'une superbe photographie désaturée et lumineuse, porté par un gros casting, ce téléfilm ne fait pas dans du tout dans le cheap.
L'apport HD est énorme côté image. L'encodage 1080p fait des merveilles. L'image est fine et structurée. Le piqué est incisif sur tous les plans. La magnifique définition souligne tous les détails du cadre. Aucun bruit vidéo n'est à signaler et un grain très léger pratiquement invisible sans trace de compression : C'est du très solide. VO en DTSHDMA et VF en 5.1 DTS. Bonus : un clip et un making of.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Test effectué le du 10 au 12 septembre 2015 sur videoprojecteur JVC DLA X35 3D Blanc, écran lumene diagonale 2.70 m, ensemble 5.1 Bowers & Wilking, double subwoofer Velodine CHT -10 Q, platine Blue Ray 3D Pioneer BDP - LX54, ampli Yamaha RX - V1067.

En résumé : Séance de rattrapage vivement conseillée pour le plaisir de retrouver Kevin Costner, Bill Paxton et Tom Bérenger dans leurs plus beaux rôles. Pour le décor naturel grandiose. Pour le récit mêlant suspense, émotion et tragédie.

1) Le blue Ray :

Excellent pressage. Bande son (testée en VO) très dynamique. Piqué d'image parfait (ambiance forestière en toutes saison, paysages de montagnes somptueux). Un grand bol d'air.

En bonus Making of très informatif, pas promo pour deux sous, pour tout savoir de la production

Très belle bande originale composée par Tony Moreno (dont la superbe ballade "I know these hills" interprétée par Sara Beck en générique de fin)

2) La mini-série :

Initiée par History Channel, cette série de 3 épisodes 1 h 30, relate la célèbre guérilla entretenue par les familles Hatfield et Mac Coy aux confins de la Virginie et du Kentucky, au lendemain de la guerre de Sécession. Querelle meurtrière pendant 20 ans, largement médiatisée à l'époque (1865 - 1885) et, depuis, entrée dans la mémoire populaire américaine.

Ce récit haut en couleurs est aux Etats Unis ce que la Guerre de Troie est à la Grèce Antique. L'antagonisme entre deux patriarches, vétérans sudistes (magnifiquement campés par Kevin Costner et Bill Paxton) dégénère pour opposer deux clans. A l'origine de cette querelle une désertion d'un côté, une trahison nordiste de l'autre.

Un conflit sanglant qui jettera dans la tombe les enfants, mêmes les plus jeunes, les justes et les salauds. Un brasier meurtrier sans enjeu territorial ou financier, entretenu par le seul orgueil mal placé de part et d'autre.

Comme dans l'Iliade, les hommes se défient et s'opposent en combats grotesques (mention spéciale à la bataille finale de Grapevine, très explicite). Un crime entrainant un vengeance dans un infernal cercle vicieux que les patriarches sont incapables d'enrayer à leur grand désarroi.

Même les amours interdites d'un fils Hatfield avec les filles Mac Coy n'enrayera pas la mécanique infernale.

Les pouvoirs publics balbutiant de la l'époque restent apathiques. La presse et la foule se délectent du massacre. Au fond, rien de bien neuf depuis la siège de Troie.

Superbe interprétation dominée par Kevin Costner et Bill Paxton. Tom Bérenger en trappeur revanchard est remarquable, ainsi que toute la distribution.

Du grand, du beau spectacle, doublé d'une réflexion amère sur le sens de la vie.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2015
Super mini-série, 3x1H30. Moi qui aime les westerns, j'ai passé un bon moment. J'ai beaucoup aimé la reconstitution historique, post guerre de Sécession. Costner et Paxton sont très bien dans leur rôle respectif. Ils se livrent une guerre sans merci, on comprend mieux pourquoi aujourd'hui il est impossible aux politiciens américains de revenir sur le fameux 2ème amendement de la Constitution Américaine qui autorise le port d'arme à tous citoyens. C'est dans leur culture !!!! Malheureusement, ils vont continuer à le payer très cher, il y aura toujours, de temps en temps une tuerie quelque part pour faire la une, des chaînes d'information continue !!!! Dernier détail, c'est quand même réalisé par Kevin Reynolds avec lequel Costner a tourné, le Robin des bois et Waterworld !!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Le scénario : libre à chacun de se faire une opinion. Ce qui est tout à fait remarquable ce sont: 1° les décors et 2° la transformation des acteurs pour entrer dans la peau de leur personnage: c'est flagrant quand on regarde les bonus. Chaque acteur est à fond dans son rôle. Ce film est une réussite, aussi pour la description du mode de vie de l'époque.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2014
Coffret DVD Western qui relate l'histoire "véridique" de deux familles qui se sont déclarés la guerre. Distribution haut de gamme réalisation très soignée... Un coffret à posséder pour tous ceux qui aiment le Western. Produit neuf et en très bon état, reçu dans les délais. Merci.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)