Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nickel, 22 janvier 2007
Par 
JACQUOT Ulrich "Uli" (Nancy,France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schizo Deluxe (CD)
Un album de thrash en 2005.Pourquoi pas.C'est M Jeff Waters aux commandes, ce qui est un gage de qualité.Cet opus est un recueil de dégommages à 200 à l'heure et en plus c'est bien fait.Pas toujours original mais au poil pour donner la peche pour toute la journée.A ranger à coté du premier album "Alice in hell" qui reste après plus de 15 ans un fleuron du genre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 schizo is back !, 1 octobre 2008
Par 
F. Stephane (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schizo Deluxe (CD)
L'avantage avec Annihilator, c'est qu'on reste dans la continuité tout en évoluant. Certes, les gimmicks sont nombreux, et on peut parfois pester contre Mr waters et ses excès de facilité, mais quand même...L'ensemble de la carrière force le respect, et est finalement assez variée.

Après la radicalisation et la modernisation du propos entamée avec Waking the Fury et All for You, on assiste ici à une sorte de mariage du meilleur du old school et des derniers opus.
Il y a ici du jamais entendu chez Waters, et en même temps on est en terrain connu (l'autoparodie de king of the kill par exemple). Et surtout l'album est beaucoup plus régulier qu'à l'acocutumée, avec peu de remplissage. Maximum Satan commence l'album avec un mood heavy dantesque, et bam ! La deuxième plage tape deux fois plus fort avec un des titres les plus furieux jamais composés par le maestro. Et vous savez quoi ? les tracks 3 et 4 tabassent tout autant.

Le reste du disque reste un peu en déça de ce début fracassant, mais encore une fois, le niveau général reste excellent.
Pour moi le meilleur album d'Annihilator depuis les deux premiers opus, et c'est pas peu dire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs Annihilator, 4 juillet 2012
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schizo deluxe ltd edition (CD)
On dit souvent d'Annihilator que c'est un groupe qui a manqué le coche. De peu... mais loupé quand même. Après deux albums cultissimes, Alice In Hell en 1989 et Never Neverland en 1990, le groupe, emmené par son leader Jeff Waters, n'a pas vraiment réussi à rééditer les exploits de ses débuts et ce, malgré quelques disques tout à fait recommandables. Après une période alternant les hauts et les bas, un peu d'expérimentation (le bizarre et limite indus Remains), la tentative de retour aux sources pas vraiment convaincante (Criteria For A Black Widow enregistré avec le line-up du premier album), une modernisation du propos (Waking The Fury, All For You), le guitariste canadien proposa avec Schizo Deluxe (en 2005), son album le plus fort depuis les références citées plus haut, une sorte de synthèse réussie entre le côté old-school des débuts et la modernité des essais précédents. Voilà un disque inspiré, homogène, et qui n'oublie pas de tabasser ! Comme en plus, on y trouve un peu moins de remplissage qu'à l'accoutumée et que la production est réussie, on peut vraiment se réjouir et célébrer Schizo Deluxe pour ce qu'il est : un des tous meilleurs albums d'Annihilator !

Alors qu'on pourrait s'attendre à ce que la galette démarre avec un tempo thrash ultra-rapide, Jeff Waters choisit (comme il l'a déjà fait par le passé avec les albums Never, Neverland, Set The World On Fire ou King Of The Kill, Remains...) de lancer l'album avec un titre heavy mid-tempo, Maximum Satan, peut-être pas très remuant mais sacrément efficace tout de même. Gros riff, mélodies et ambiances immédiatement reconnaissables, petite accélération bien violente sur le break, un solo aux petits oignons... tout va bien. Avec Drive en deuxième position, le tempo s'accélère méchamment. Le début fait un peu peur car on reconnaît le riff de King Of The Kill et on se dit que le guitariste a manqué d'inspiration et va repomper un de ses classiques... heureusement, au bout de quelques secondes, le morceau évolue, Dave Padden, qui remplit le rôle de chanteur pour la deuxième fois consécutive, pousse une bonne gueulante, la batterie s'emballe (c'est vraiment très rapide), le solo est délirant et on se prend une bonne grosse claque. Le tempo ralentit avec Warbird, mais l'agressivité est toujours de mise. Un titre qui rappelle un peu Hell Is A War sur King Of The Kill mais en plus méchant (cf. l'immense gueulante du père Padden à la fin du morceau). Les amateurs de compos bien speedées et techniques n'auront pas bien longtemps à attendre parce que dès Plasma Zombies, on retombe en plein thrash véloce et jouissif. Et on enchaîne avec la fun Invite It, elle aussi particulièrement rapide. Il n'y pas à dire, Jeff Waters est en grande forme et nous propose une succession de riffs super efficaces, impressionnants de dextérité, garnis de soli ahurissants. Mais c'est que Dave Padden n'est pas en reste car comme on le découvre sur cet album, le monsieur joue et de la guitare et compose. La thrashy (encore une fois très rapide) Pride est là pour vous le prouver. C'est une certitude, Schizo Deluxe n'est décidément pas un disque à se caler entre les oreilles le soir pour s'endormir !

Reconnaissons-le, la fin de l'album est moins impressionnante mais ce n'est pas bien grave, le "mal" est fait et les morceaux réussis sont tellement bons qu'on pardonnera aisément quelques pistes un peu moins convaincantes. Et puis, entre une Too Far Gone un brin classique et répétitive et une Something Witchy au couplet metalcore assez horripilant, on trouve tout de même Clare, un titre changeant et pas inintéressant dont l'ambiance et la mélodie vous hantent une fois l'écoute terminée. De plus, les solos sont encore une fois assez remarquables.
Pas de ballades niaises sur Schizo Deluxe (les erreurs de l'album précédent ne sont heureusement plus que de mauvais souvenirs), peu de compos décevantes ou inutiles, mais beaucoup de morceaux de bravoure, de technique, de riffs et soli ébourriffants... bref, un Annihilator grand cru que les amateurs du genre se doivent de connaître.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La tuerie totale., 3 novembre 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schizo Deluxe (CD)
Avec cet album, c'est bien simple Annihilator vous colle au mur, touchant a tous les styles proche du Metal, On a même droit a un morceau teinté "stoner" et le reste est une succession de riffs et de solis qui structurent des chansons enragées et catchy.

Une tuerie, foncez tête baissée!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Schizo Deluxe
Schizo Deluxe de Annihilator (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit