undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
8 Classic Albums
Prix:10,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Comme toujours chez real gone jazz, le prix est minimum (droits d'auteurs tombés dans le domaine public) et les notes de pochettes aussi...
On trouve bien huit albums, dont cinq sont vraiment de Roland Kirk:
We free kings (1961) l'un de ses meilleurs albums, où il développe comme souvent par la suite un jazz varié, gai et accessible.
triple threat (1956) introducing roland kirk (1960) deux albums moins convaincants de ses débuts.
Domino (1962) plus réussi et qui doit beaucoup aux pianistes: Wynton Kelly, Herbie Hancock et un certain Andrew Hill (les notes de pochettes ne permettent pas de savoir qui joue sur quel morceau, ni les compositeurs d'ailleurs)
Kirk's work (1961) son troisième album solo sur lequel l'organiste Jack McDuff se fait beaucoup entendre.

Ensuite on trouve deux albums où R Kirk tient un rôle prépondérant:
Oh Yeah (1962) de Charlie Mingus sur lequel celui-ci à la particularité de délaisser la basse pour le chant et quelques notes de piano.
Out of the afternoon (1962) du Roy Haynes quartet avec Tommy Flanagan au piano.

Et la surprise , c'est le dernier album, sur lequel, certes, on entend beaucoup la flûte de R Kirk, c'est BIG BAND BOSSA NOVA, le classique de Quincy Jones en 1962, qui contient les deux tubes Soul Bossa nova et Boogie stop shuffle, mais qui peut difficilement passer pour un album de R Kirk, qui s'y trouve admirablement entouré par Lalo Schiffrin, Paul Gonçalves et Jim Hall pour ne citer que les plus célèbres des 12 membres du big band.

Bref une sucrerie de Quincy Jones, un très bel album (voire deux) de Roland Kirk, et le reste est sympathique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Eight Classic Albums
Eight Classic Albums de Yusef Lateef (CD - 2014)


Four Classic Albums
Four Classic Albums de Roland Kirk (CD - 2014)