Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BLOODY SCHMOLL
Enregistré a Paris en 66; sorti en 68, voici sans doute le premier grand disque d'Eddy , ou il rend hommage a ses amours pour le western , le rythm and blues et le rock'n'roll. Coté western une pochette et une bd interieure signée Moebius (Blueberry)-ou Bloody Schmoll affronte en duel ..JOhnny- et des petits sketch western entre les morceaux; et...
Publié le 3 octobre 2008 par rockin-jl

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Rien que pour la pochette
Personnellement fan d'Eddy il faut reconnaître que ce n'est pas son meilleur album.
mais mon attrait pour cet album est uniquement le côté collector pour la magnifique pochette
du regretté Jean GIRAUD alias GIR alias Möbius
Publié il y a 9 mois par Blueb57


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BLOODY SCHMOLL, 3 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : 7 Colts pour Schmoll (CD)
Enregistré a Paris en 66; sorti en 68, voici sans doute le premier grand disque d'Eddy , ou il rend hommage a ses amours pour le western , le rythm and blues et le rock'n'roll. Coté western une pochette et une bd interieure signée Moebius (Blueberry)-ou Bloody Schmoll affronte en duel ..JOhnny- et des petits sketch western entre les morceaux; et pour ce qui est de la musique des reprises superbes de classiques comme "be bop a lula" ,"sunny", "ordonne mais pardonne ("hold on I'm coming de sam & dave),"le fou sur la colline" ("the foool on the hill"des Beatles).
En bonus 8 morceaux signés Eddy, pas vraiment a la hauteur ,ni des chefs d'oeuvre nommés ci dessus , ni de ce qu'Eddy ecrira bientot . Un album difficile a trouver mais indispensable pour decouvrir les references musicales de notre chanteur préféré!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas vraiment d'accord, 24 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : 7 Colts pour Schmoll (Album vinyle)
Pas vraiment d'accord avec ces commentaires destructeurs de certains "fan" si on peut les considérer comme!!! Si Johnny avait fait le même disque il aurait été encensé alors, quand je lis ces commentaires réducteurs comme "nullissime", "massacré", "explosé" etc... je me pose la question d'un tel esprit destructeur...
Messieurs, nous sommes en 2013 et ce disque est sorti il y a bientôt cinquante ans. Vous écoutez ces titres avec vos oreilles bien "sales" d'aujourd'hui sans vous remettre dans le contexte ce ces années 67 / 68 où les moyens financier ne faisait pas légion et à une époque où nous découvrions cette musique qui est le Rythm'n' blues souvent par nos voix Française. Nous ne connaissions pas ou peu ces interprètes ou créateur de ces merveilleux titres sauf si nous avions les moyens d'acheter toutes les nouveautés du jour ou de l'année et encore fallait-il trouver ces "galettes" dans nos petites bourgades (Hte-Savoie pour ma personne)...
Moi, personnellement je remercie Eddy (et également Johnny)de m'avoir ouvert les portes à cette musique que je découvrais par ces versions qui, certes ne sont pas des "reproductions" fidèles, et c'est tant mieux, mais vraiment de solides interprétations bien ficelés, avec des paroles façon "schmoll" qui m'ont toujours intéressées par cet humour caustique ou décalé propre à Eddy, et que j'ai toujours grand plaisir à réécouter sans vouloir les comparer aux originaux.
Vous vous complaisez à détruire un disque qui est un de ses meilleurs de cette époque et les deux EP suivants avaient eux aussi 1 ou 2 titres qui peuvent figurer en bonne place dans le répertoire d'Eddy. La suite sera bien tout autre jusqu'en 1974 et à part "l'accident" sorti en single, oui ce sera un vrai désert, il faut le reconnaître.
Pouvez-vous comparer un autre interprète qui ai assemblé autant de titres diversifiés avec une interprétation aussi percutante, a part le premier 45T d'Herbert Léonard, les derniers Ronnie bird et quelques Noel Deschamps et Johnny période 67, je ne vois pas grand monde capable de nous donner autant l'envie de bouger sur des titres comme "elle me voit beau" ou "ordonne mais pardonne"...
A noter, une pochette assez exceptionnelle pour l'époque avec une belle BD qui donne un charme fou à cet album, et c'est pour moi un vrai plaisir de retrouver ce disque si difficile à dénicher en version original de nos jours sous une autre facette.
En résumé, votre avis n'est pas le mien et je tiens à ce que certains "lecteurs" le sache afin de ne pas avoir un avis "déformé" et pas forcément lucide.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Rien que pour la pochette, 9 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 7 Colts pour Schmoll (Album vinyle)
Personnellement fan d'Eddy il faut reconnaître que ce n'est pas son meilleur album.
mais mon attrait pour cet album est uniquement le côté collector pour la magnifique pochette
du regretté Jean GIRAUD alias GIR alias Möbius
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Où étais-tu Eddy?, 6 mai 2011
Par 
Le voyageur immobile - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : 7 Colts pour Schmoll (Album vinyle)
Le titre est trompeur : il n'y a carrément aucun morceau 'country' sur cet album très 'éclectique' et qui ne regroupe que des reprises:

- 'Be-bop-a-lula 68' : une reprise instrumentale façon r&b du célèbre tube de Gene Vincent, dispensable
- 'Sunny' : une reprise complètement ratée du succès de Bobby Hebb
- 'Quelqu'un a dû changer la serrure de ma porte' : nullissime
- 'Elle me voit beau' : Wilson Pickett massacré
- 'Bye bye love' : en anglais dans le texte, les Everly Brothers mis en pièces
- 'Ordonne, mais pardonne' : 'Hold on, I'm coming' de Sam & Dave, explosée
- 'Treize filles' : du Bill Haley, méconnaissable
- 'Le fou sur la colline' : très belle adaptation de la chanson des Beatles
- 'Quitte à tout perdre' : du James Brown, affligeant
- 'Only you' : les Platters pulvérisés
- 'Tighten up' : un instrumental servant à présenter le groupe et le 'projet'

Enregistrées du 29 juillet au 2 Août 1968 à Paris, ces 11 chansons composent l'album original portant le titre de 'Sept colts pour Schmoll' et dont le contenu est sans véritable rapport avec son titre. Il a d'ailleurs profondément déçu les fans et n'a pas marché.

S'y rajoutent :

Enregistrée avant, en Mars 68, à Londres :

- 'Je n'aime que toi' de Moine/Papadiamandis : belle chanson française totalement réussie
- 'Un homme dans la foule' de Moine/Bourtayre : bof
- 'J'ai semé le vent' de Moine/Papadiamandis : re-bof
- 'Carla' de moine/Papadiamandis : re-re-bof

Enregistrées après, en Novembre 68, à Paris :

- 'Il a suffi d'une fille' de Moine/Papadiamandis : une ballade anodine
- 'Où étais-tu ?' de Moine/Papadiamandis : ambiance vaguement russe sans intérêt
- 'Ma première cigarette' de Moine/Papadiamandis : longtemps après, Eddy écrira 'Fume cette cigarette !' autrement plus intéressante et réussie
- 'Par qui le scandale arrive' de Moine/Papadiamandis : nullissime

Editées sous forme de deux super 45 tours (4 chansons), ces morceaux s'inscrivent dans le même courant musical strictement r&b de 'Sept colts pour Schmoll'.

Le tout fait partie des disques de la traversée du désert d'Eddy, après sa période 'rock'n'roll' des débuts (avec les 'Chaussettes', puis en solo) et avant son grand retour au succès avec les disques américains rock et country.

Seul intérêt de ce disque vraiment 'difficile' d'Eddy, l'objet : une parodie de western signée de Jean Giraud/Moebius avec une 'apparition' de Johnny et Sylvie, le tout dans l'esprit de 'Jerry Spring' du grand Jijé.

Il n'y a aucun vrai 'tube' sur ce disque !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

7 Colts pour Schmoll
7 Colts pour Schmoll de Eddy Mitchell (Album vinyle - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit