undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles29
4,8 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:3,59 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 septembre 2013
Imaginez une famille d'accueil pour le 3ème âge, pas vraiment typique, qui passe l'annonce suivante:
"...notre famille est plutôt hors normes et nous recherchons quelqu'un nous ressemblant. Vieux libertaire, anar de tous poils, soixante-huitard sur le retour bienvenu."

Le ton est donné dès les premières pages, et tout le récit est ponctué d'un humour bienfaisant pour les zygomatiques.
C'est en répondant à cette annonce que Paulo, 75 ans, va entamer son dernier périple, soutenu par l'amitié immédiate qui se crée avec sa nouvelle famille.

Ce livre écrit sous forme d'enquête est traversé par l'amour: amour humain, amour des animaux, amour de la nature. Il foisonne de rencontres, de personnages attachants, dont certains blessés par les accidents de la vie et en instance de reconstruction. L'auteur y aborde des sujets contemporains comme la solitude du 3ème âge, la nature domestiquée et aseptisée jusqu'à la caricature, la condition animale dans notre société, "l'humanité en vacances", les vestiges du rêve soixante-huitard...Elle nous fait découvrir une Provence sauvage, magique, odorante, encore préservée de l'urbanisation.
Chris Tabbart nous offre à nouveau une histoire profondément humaine, sans prise de tête ni larmoiement. Une histoire qui rend heureux, qui nous dit que même si la vie est un océan où on essuie des tempêtes, nous sommes vivants jusqu'au dernier rivage.
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2013
Oui on reconnaît bien Chris Tabbart et les caractéristiques de sa plume : beaucoup d'humanité et de sensibilité, une mise en scène dans et par la nature (sa Provence chérie), des personnages qui portent leur histoire en bandoulière (même si elle est cachée ou oubliée). Un style précis, décrivant avec finesse et sans longueurs les ressentis et les paysages.
Une belle histoire d'amour et d'amitié joliment menée au travers du dernier périple d'un homme que l'on suit tiré par la recherche de ce qui fut le plus cher dans sa vie.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Chris Tabbart écrit des livres qui vous transportent, donne chair et âme à ses personnages comme peu d'écrivains savent le faire, parvient à vous faire sentir les odeurs de sa Provence rien qu'avec des mots.
Elle écrit des livres sensibles mais sans sensiblerie, invente des histoires qui vous touchent et par lesquelles vous vous sentez immédiatement concerné.
Elle choisit de jolis mots, emploie des métaphores de sa composition, toujours pertinentes et charmantes.
En un mot, elle vous émerveille par la perfection de son écriture.
Ici encore, avec l'histoire de Paulo, j'ai passé un moment magique de lecture, ficelée à ma liseuse, totalement "addict" dès la première phrase.
C'est presque avec appréhension que je vais me plonger bientôt dans le deuxième volume de sa magnifique "Arche des Solitudes", tant ses livres me bouleversent par leur beauté.

(Livre lu par la bibliothèque de prêt Kindle)
55 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2014
Très belle histoire, seul reproche, se lit trop vite, quand on commence on veut connaitre la fin, même si, comme le dit un des commentaires, cette fin est prévisible, le suspens est là malgrés tout. L'auteur nous ballade dans les Alpes du sud et dans le Var avec de très poétiques descriptions. Je connais la plupart des endroits qu'il a decrit et j'habite tout près de Collobrières et du Monastère de la Vernes, j'ai eu l'impression de connaître Paulo, de l'avoir croisé dans les rues de Sisteron ou dans les forêts de chênes liège près de chez moi. Très beau roman, à dévorer.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2013
Que de mots pour écrire un livre, mais quand ceux-ci s'imbriquent aussi bien, la lecture devient un ruisseau de plaisir pour le plus grand bonheur.
On partage la souffrance Paulo et notre regret et de ne pas lire assez vite pour enfin trouver la délivrance.
La description des personnages, des paysages et des situations nous prend dans un tourbillon d'émotions.
J'ai un regret, mais plus un souhait et je verrai bien cette phrase en première ligne du tome II (Le merveilleux périple de Paulo)
Paulo tenant dans sa main la clé de Maria qui ne l'avait plus quitté depuis qu'il l'avait retrouvé sous la pierre à la bergerie, ses lèvres tremblantes, sans qu'aucun mot ne s'échappe, les yeux brouillés par les larmes; Maria avait compris... revient à la maison !
L'histoire est si belle que je pense qu'elle peut continuer...
Merci à l'auteure.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2014
Paulo est âgé de 75 ans et tente d'échapper à la maison de retraite en "testant" des familles d'accueil; mais ce vieux soixante-huitard au carctère bien trempé n'est pas facile à vivre, surtout depuis la mort de sa compagne, disparue dans les Alpes de Haute-Provence. Il finit par trouver refuge dans une bastide, chez des amoureux des animaux et de la nature. Certaines rencontres le conduisent à penser que sa compagne n'est pas morte et qu'il a identifié par erreur le corps d'une autre femme. On aurait souhaité que le suspens soit maintenu plus longtemps, au moins jusqu'au récit du bûcheron, on sort toutefois de cette lecture réchauffé et le sourire aux lèvres : que demander de plus?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2014
Je pense que je suis devenu un fan de cet écrivain, il vous transporte dans son histoire. L'écriture est légères, simple et efficace.
Cette fois ci c'est l'histoire d'un viei anar à la recherche de d
son passé ........mais chut, je vous laisse le découvrir par vous même. JUBILATOIRE .
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2015
Chris TABBART nous conte toujours de très très belles histoires. Ses récits nous transportent dans sa Provence, à la découverte de personnages tellement attachants, drôles, sensibles, en un mot HUMAINS.
Une fois de plus, je suis émerveillée. Le Dernier Périple de Paulo est magique, magnifique. Dès les premières lignes j'ai été totalement prise par l'histoire. Tant pis pour les quelques heures de sommeil en moins, je ne l'ai pas lâchée. En cette période tellement difficile, ce livre est ma bouffée d'oxygène....
Je le recommande vivement, surtout ne passez pas à côté d'un pur moment de bonheur.
Catherine
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2016
Voilà un livre qui fleure bon la campagne ! La rencontre entre ce retraité qui n'en peut plus de vivre en maison de retraite, et ce trio de campagnards avec le cœur sur la main est tout à fait inattendue. On se dit que les extrêmes s'attirent et pourtant on s'aperçoit qu'au fond ils ne sont pas si différents.
L’histoire est très attachante. Les personnages également. J'ai ri, j'ai souri, j'ai pleuré. Bref, tous les ingrédients qui font un très bon roman, sont là !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2015
jolie histoire de quête et de tendresse, et je pense moi aussi, comme un autre lecteur, que l'histoire aurait pu continuer mais c'est peut être que l'on a toujours du mal à sortir des histoires écrites par Chris Tabbart, du mal à sortir de sa Provence qui est si bien décrite au point d'en éprouver les senteurs et les couleurs. A la fin des livres, on a envie de repartir au début pour recommencer le voyage.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus