undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
La Grande parade [Blu-ray]
Prix:9,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

25 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce test est basé sur le disque US mais l'édition française devrait utiliser le même Blu Ray.

Après le travail effectué sur les 4 films du coffret Gangster Classics, dont notamment une superbe copie de White Heat, Warner va encore plus loin dans le temps et attaque son catalogue muet avec comme titre test La grande parade.

Issue d'une restauration 4K, force est de constater que le résultat est très enthousiasmant tant il est impressionnant. On peut lire que la restauration a été faite à partir du négatif original (OCN), mais la présence de 2 types de plans, qualitativement, laisse supposer qu'il y a probablement eu une 2e source, à moins que l'OCN ait utilisé 2 types de matériel franchement différent.

En effet, 90% du film possède un rendu très net, défini, pour ne pas dire pointu. L'image est particulièrement stable, tant au niveau du cadre (les intertitres sont tellement stables qu'on peut se demander s'ils n'ont pas été recréés lors de la restauration) que du rendu (densité et contraste). On pourra constater par contre une minute soudainement bouchée à la 109e minute. Autrement, ces 90% sont quasi immaculés tant les défauts sont réduits à un minimum plus que négligeables. Quasiment aucune poussière, tâches et autres ne sont visibles, et hormis une poignée de légères rayures, rien à signaler.

Les 10% restants, par contre, semblent sortis d'une copie de bien moins bonne qualité. S'agit-il là de matériel moins bon utilisé pour le tournage ? De l'utilisation d'une copie de 2nde ou 3e génération ? En tout cas, cela se traduit par une chute drastique de la résolution et de la finesse de l'image, d'autant plus flagrante qu'elle tranche violemment avec l'autrement excellente qualité du Blu Ray.

Vu la qualité générale de la copie, on ne saurait en tenir spécifiquement rigueur, mais c'est tout de même suffisant pour être noté.

Le film étant muet, il est accompagné ici d'une partition de Carl Davis, présentée en stéréo. La partition est très efficace, et soutient parfaitement le film par sa composition. La piste retranscrit tout cela avec efficacité (il est dommage que ce ne soit que du stéréo, car en 5.1, ça aurait certainement dépoté), avec une belle ouverture du champ, une clarté impeccable, et une bonne reprise dans les graves notamment pour les instruments à vent.

Enfin, une petite note sur les bonus du film, relativement courts mais passionnants.

Evacuons ce que la France n'aura pas : le digibook US contient un excellent livret écrit par Kevin Bronlow. Celui-ci est plus consistant que la plupart des digibooks Warner, qui se contentent souvent de longues biographies des acteurs et du réalisateur, ainsi que 2-3 pages sur le tournage et la réception du film. Ici, on a droit à une longue synthèse de la création de La grande parade, depuis son casting jusqu'à sa réception, ainsi que le retour positif des vétérans US de la guerre 14-18 sur le film, en particulier sa 2e moitié.

Sur le disque, un seul bonus vidéo hormis la bande annonce d'époque du film, mais quel bonus formidable : un tour des studios MGM de Culver City (abritant aujourd'hui Sony Pictures) en 1925. Le document muet de 32 min est évidemment dans un état déplorable, mais nous montre quasiment tous les départements du studios, avec à chaque fois une courte présentation des gens les composant. On pourra ainsi voir quelques instants les décorateurs, les scénaristes, les réalisateurs, les acteurs et actrices, et même l'infirmière titulaire du studio ainsi que les électriciens.
Même si tout cela est évidemment à la gloire des studios MGM, montrés ici comme une énorme usine à rêves, c'est un document fabuleux que nous propose Warner.

Enfin, le film possède un commentaire audio de Jeffrey Vance, utilisant régulièrement des extraits d'entretiens avec King Vidor. Malheureusement, comme toujours avec Warner, le commentaire n'est pas sous titré ni en français, ni même en anglais.

Image : 9/10
Son : 9/10
Film : 9/10
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 février 2014
Le cinéma s'est saisi dès la guerre de ce sujet majeur, qui fonde au cinéma le genre "militaire". Avec un bonheur divers, mais toujours avec un sentiment poignant, les films des années 20 et 30, tournés dans une quasi contemporanéité avec les évènements, sont évidemment passionnants. Mais en 1925 King Vidor réalise lui un très grand film d'auteur.
D'abord parce qu'il centre son histoire sur un personnage dont à la foi l'amitié pour ses camarades de combat, mais aussi son amour naissant puis débordant pour une jeune paysanne française, vont construire parallèlement la progression dramatique du film. Ensuite parce qu'il se donne des moyens considérables pour reconstituer les troupes et matériels en mouvement : et cela prend tout son sens, car le film gagne en ampleur, en "grand spectacle", ce que la plupart des autres n'ont pas réussi.
Enfin parce qu'il nous gratifie de scènes d'anthologies, pour lesquelles il étire magiquement le temps du cinéma. La scène du tonneau, habile premier duo presque à l'aveugle entre les deux futures amants; leur séparation déchirante quand il part rejoindre le front, chacun cherchant l'autre si longtemps dans la cohue du départ, absolument bouleversante, digne du découpage des escaliers de Potemkine; et deux plans séquences magnifiques : la découverte du chewing gum, qu'on aimerait faire chaque jour... comme cette si belle scène d'amour balbutiant; et le corps à corps avec l'allemand dans le trou d'obus, où tout est dit de l'homme et de la guerre. La scène de combat qui suit est aussi particulièrement spectaculaire.
Les comédiens sont extraordinaires, à la fois dans le pittoresque et dans le lyrisme, les images sont stupéfiantes de qualité, bref le film est du niveau des chefs d'oeuvre du cinéma mondial (je n'ai cessé de penser à Chaplin et à Einsenstein).
A découvrir absolument!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 septembre 2014
Il est vraiment regrettable que ce grand film sur la première guerre mondiale ne soit pas disponible au format DVD...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Au-delà de la gloire [Blu-ray]
Au-delà de la gloire [Blu-ray] de Lee Marvin (Blu-ray - 2014)
EUR 8,99

Madame de... [Blu-ray]
Madame de... [Blu-ray] de Charles Boyer (Blu-ray - 2014)
EUR 10,99

Les Maudits [Blu-ray]
Les Maudits [Blu-ray] de Marcel Dalio (Blu-ray - 2010)
EUR 10,99