Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand art, 18 novembre 2013
Par 
Savinien (Liège, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : George Szell dirige Beethoven : Symphonies n° 1 à n° 9 - Ouvertures (CD)
George Szell à Cleveland, c'est une association alchimique rentrée dans l'histoire musicale du XXème siècle, et dans celle de l'enregistrement du même coup. On le sait, la maestro hongrois excellait dans le répertoire classique et romantique, d'origine germanique bien entendu, même si pas seulement.

Gravé entre 1957 et 1963, dans les meilleures conditions techniques de l'époque, ce cycle Beethoven reste sans aucun doute à ce jour l'une des plus belles réalisations dans ce répertoire. Il y a pourtant pléthore d'intégrales de ce sommet de toute l'histoire symphonique que représente le corpus beethovénien, mais il n'en existe finalement que bien peu qui atteignent un tel niveau général d'excellence.

Les mêmes qualificatifs sont ici applicables pour décrire la direction orchestrale autant que la qualité individuelle de chaque pupître : vitalité, puissance, rigueur, subtilité, raffinement, équilibre, cohérence, transparence. Des Beethoven guidés par un indéfectible perfectionnisme, dans une vision qui semble revêtir comme un caractère de "vérité" particulière, plaçant Szell pour ainsi dire en intime du maître de Bonn.

Du grand art, tout simplement.

On saluera donc cette réédition intégrale économique, incontournable de facto, mais on regrettera tout de même de n'avoir pas conservé les autres enregistrements beethovéniens de Szell à Cleveland, comme par exemple dans l'ancienne édition de la collection Original Jackets, qui comprenait aussi les Ouvertures de Coriolan et les trois Léonore, de même que la première publication en CD de la musique de scène des Créatures de Prométhée.

On n'oubliera pas non plus d'aller chercher les immanquables Concertos pour piano, avec Léon Fleisher (qu'on retrouvera dans cet autre coffret, avec les deux Concertos de Brahms), ou avec Emil Gilels (disponibles notamment dans le coffret Icon). Les passionnés se réfèreront également aux captivantes premières gravures mono à Cleveland (4ème et 5ème Symphonie, chez United Archives). Enfin, pour trouver le meilleur du meilleur du sel Beethovénien ;), il faut bien sûr aller chercher le maître hongrois en concert, avec pour commencer les légendaires captations salzbourgeoises, notamment cette référence absolue du 3ème Concerto avec Gilels, chez Orfeo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très très bon!, 12 mars 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : George Szell dirige Beethoven : Symphonies n° 1 à n° 9 - Ouvertures (CD)
Après une longue recherche parmi la pléthore des intégrales de Beethoven je me suis lancé sur cette version. Mon ressenti est qu'elle est excellente, aucune fausse note (façon de parler ^^). J'avais déjà celles de Rattle (EMI), Harnoncourt (Teldec), Haitink (LSO en sacd), et des Furtwängler et Celibidache presque complètes. Avec Szell je pense avoir trouver la version de référence.
L'approche des différentes symphonies est très bonne, on n'est pas loin de ce que fait Furtwängler mais en un peu moins brutale, plus nuancé, bien rythmé comme il le faut, les expressions s'expriment parfaitement. Ce qui me surprend le plus c'est le prix, 10€40 fdp in! Allez comprendre pourquoi cette version tombe aux oubliettes surtout que la prise de son est bonne, peu de souffle, son net, stéréo un peu étroite mais qui garde de l'ampleur. A acquérir sans hésiter ou à offrir sans décevoir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 George Szell dirige Beethoven une tenue exemplaire !, 7 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : George Szell dirige Beethoven : Symphonies n° 1 à n° 9 - Ouvertures (CD)
Ici tout est propre, le son est très bon, l'interprétation : on connaissait Szell comme étant un grand chef et qui a bel et bien qchose à dire, et il le dit. Enfin l'orchestre le Cleveland Orchestra est une des meilleure phalange pouvant se comparer au Philharmonique de Vienne... alors....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb721793c)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit