undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo Cliquez ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles19
3,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 septembre 2013
La série "Valérian" (1) a constitué pour des générations d'adolescents francophones (notamment la génération née au début des années 1960) un premier vrai contact avec la "science fiction" et le "space opéra". Et ce, avant l'arrivée visible de MOEBIUS sur ce marché (2).

Les premiers épisodes de Valérian recueillis en albums (ceux d'avant 'Métro châtelet, direction Cassiopée') proposaient des histoires détachées les unes des autres. Après, il s'est souvent agi de paradoxes spatio-temporels destinés à expliquer la réalité de l'année 1986 vue dans 'La Cité des eaux mouvantes'. Je ne suis pas sûr d'en avoir retenu tout le sel. Même si j'ai bien entendu badé comme un fou, tout du long, les dessins de MEZIERES...

Les auteurs, tous deux natifs de l'an de grâce 1938, ont clos la série "Valérian (et Laureline)" (et le paradoxe spatio-temporel) en 2010 avec son 21è épisode, 'L'ouvre temps'. D'où la surprise de voir dans les informations de cet été l'annonce de la parution d'un 22è épisode.

Il s'agit en fait d'un retour vers chacun des neuf premiers tomes de la série (3), avec à chaque fois une double page peinte et 4 pages de BD (5 pour le dernier chapitre) replaçant V&L dans le contexte dudit album et offrant un éclairage supplémentaire sur cet album.

A la vérité, chacune des histoires concoctées par Pierre CHRISTIN n'a véritablement pas d'intérêt littéraire autre que de nous proposer à nouveau des dessins de Jean-Claude MEZIERES.

Bien sûr que ceux qui y sont déjà allés dans leurs jeunes années avec V&L sont heureux de revenir sur Alflolol, à Point central, ou de revoir les Héros de l'Equinoxe ! Mais d'un point de vue scénaristique, ou s'agissant de la connaissance des personnages secondaires que nous sommes invités à revoir, il n'y a rien d'indispensable.

Quitte à admirer les dessins de MEZIERES, comme j'aimerais le voir alterner avec ROMITA JR. pour une série limitée consacrée à certains personnages de chez Marvel Comics, ou bien avec Erik LARSEN pour quelques épisodes de Savage Dragon (personnage en plein re-launch d'ailleurs) !

Et si CHRISTIN et MEZIERES souhaitent absolument continuer ce mouvement de retour vers leurs admirables personnages, pourquoi ne réserveraient-ils pas tout un album (ou plus probablement une longue histoire) aux Glapum'tiens ?

(1) Eh oui ! au début, ce n'était pas "Valérian et Laureline" (voire "Laureline et Valérian") mais "Valérian, agent spatio-temporel" !
(2) Philippe DRUILLET, c'était déjà très "adulte" et très "culte".
(3) cf. 'Valérian et Laureline : l'Intégrale, volume 1', 'volume 2' et 'volume 3'.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2013
Fan , c'est certain je le suis, mais pas au point de ne pas reconnaitre un album qui n'apporte que peu d'intérêt à la série et est plus commerciale que nécessaire.
Bref un certain plaisir à retrouver Valérian mais vraiment sans plus...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2013
Des retrouvailles qui en fait n'en sont pas après une série clôturée en 2010 par l'Ouvre Temps. Je m'explique: ici il s'agit davantage de souvenirs liés aux huit premières aventures qu'évoquent les héros sous la forme de courtes histoires,sans fil directeur, un peu à la manière d'un "best of" en musique, ou de ces séries télé des années 70- 80 qui clôturaient leurs diffusions par un épisode dans lequel les personnages se remémoraient leurs meilleurs moments. On surfe sur la nostalgie, mais sans réel intérêt.
Et ce 22 ème tome n'échappe pas à la règle. Bien sûr il y a le plaisir de retrouver le trait incomparable des auteurs sur certaines planches superbes, mais c'est tout. Et songer que ce volume n'évoque que les 8 premiers albums me fait craindre de voir paraître par la suite un volume 23 et 24 bâti sur le même concept. Un tome bien dessiné, mais inutile.
Parler de franche déception serait peut-être excessif ; en revanche il n'est pas inconvenant de dire que le résultat n'est pas à la hauteur de l'attente. Replongez-vous plutôt dans la lecture de l'intégrale des aventures de l'agent spatio-temporel et de sa compagne parue en 7 volumes.
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2013
Connaissant les 21 précédents volumes de cette série et les possédant depuis longtemps, dont deux dédicacés de Mézières je
trouve que celui-ci est un peu faible en histoire....c'est plutôt du ressassé des anciennes histoires que du nouveau, mais bon
quand on aime on ne discute pas trop......ceci dit sans méchanceté pour les auteurs....
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
Un album purement commercial, pas d'histoire mais de vagues reprises des albums précédents. A n'acheter que si on veut avoir la collection complète.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Christin et Mézières ayant su régler d'autres paradoxes temporels, revoici Valérian et Laureline - dont l'absence nous pesait - non pour de nouvelles aventures, mais pour un retour sur leurs anciens exploits: brèves évocations et rapides compléments, où l'humour est plus que jamais présent. Ce volume 22 revisite les premiers albums, depuis le n°0 ("Les mauvais rêves") jusqu'au n°8 ("Les héros de l'équinoxe"). On peut donc s'attendre à un volume 23 qui reviendra sur la suite - voire, pourquoi pas, à un "retour sur le retour". On mesure au passage, en revenant aux anciens albums, les fantastiques progrès des dessins de Mézières. Les néophytes en matière de Valérian auront intérêt à commencer par ces premiers albums pour apprécier le n°22, que les déjà connaisseurs savoureront comme une friandise.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2013
Cette note est justifiée pour la facilité de la commande, le port gratuit et la ristourne ,l’assurance de recevoir le colis rapidement et en bon état.
Oui je recommanderais ce livre

Pourquoi je donne 5 étoiles
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2014
Bon état de l'ouvrage
Délais plus que respecté
Je recommande et plébiscite
Un regret : la disparition annonçait des librairies.
Regret car seul que peut on. Les gens oublie qu'ils ne sont pas seul...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2014
interessant pour les fans, inconditionnels et collectionneurs. Il ne faut surtout pas commencer par cet album qui fait référence aux autres. Pas d'histoire suivie, mais de nombreux clins d'oeil.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2015
Autant l'Ouvre temps termine magnifiquement la série, autant celui là donne une impression de "on pousse jusqu'au bout pour les fans".
BD inutile : un peu deçu
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus