Commentaires en ligne 


27 évaluations
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (6)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CARRE D'AS
Gabin, Delon, Verneuil, Audiard. Carré d'as voire quinte flush royale en y ajoutant l'excellent Maurice Biraud.
Ce polar, tiré d'un roman US de John Trinian, raconte un hold-up exceptionnel : celui d'un casino sur la Cote d'Azur. L'ambiance, les dialogues, les travaux d'approche, le braquage proprement dit et la chute finale en font une...
Publié le 18 mars 2007 par BAGRATION

versus
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un classique du film noir déservi par ce dvd
On ne raconte pas mélodie en sous-sol, ce grand classique fait partie des films qu'il faut connaître. Verneuil, Audiard, Gabin, Delon, le quattuor gagnant, avec "en prime" Maurice Biraud, trop souvent hélas cantonné à des seconds rôles. Sans oublier la musique envoutante de Michel Magne.
Malheureusement, ce DVD est techniquement...
Publié le 7 mars 2011 par joinvillais


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CARRE D'AS, 18 mars 2007
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous Sol (DVD)
Gabin, Delon, Verneuil, Audiard. Carré d'as voire quinte flush royale en y ajoutant l'excellent Maurice Biraud.
Ce polar, tiré d'un roman US de John Trinian, raconte un hold-up exceptionnel : celui d'un casino sur la Cote d'Azur. L'ambiance, les dialogues, les travaux d'approche, le braquage proprement dit et la chute finale en font une référence en matière de polar français. En plus, le noir et blanc amplifie le coté dur de l'affaire.
Le tandem Gabin-Delon fait exploser l'écran. Leur présence (Delon félin, Gabin massif), leur évidente complicité, leur façon de jouer leur personnage (le jeune agressif qui débute, le vieux retors bourré d'expérience) fonctionnent sans accroc. On se laisse encore (et toujours) prendre. Gabin, cet acteur formidable quelque soit le role, quel que soit le registre (humoristique comme dans "Le cave se rebiffe" ou sérieux comme dans "Touchez pas au grisbi").
Et puis, il y a touche Audiard, dialoguiste hors pair, vous troussant ça de main de maître avec les inévitables (et c'est tant mieux, ça permet de causer entre initiés) phrases cultes ("Tu me feras mourir de chagrin", "Tant mieux, on ne trouvera pas l'arme du crime").
Bref, un vrai caviar à voir et à revoir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la dream team, 10 juin 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous Sol (DVD)
Verneuil signe avec ce film, l'un des meilleurs polars du cinéma français. Pour le réaliser, il s'est entouré d'une véritable Dream Team : Delon et Gabin au rang des acteurs tandis qu'Audiard met son talent au service des dialogues. Un film efficace qui n'a rien à envier à Ocean's eleven. Les qualités techniques du DVD sont très bonnes (le son a été retravaillé grâce au procédé Arkamis) et le documentaire présent sur le DVD est très intéressant, malgré sa concision. On apprend notamment que Delon a renoncé à son cachet d'acteur pour obtenir le rôle. Toutefois, il a réussi à obtenir les droits du film pour son exploitation sur le territoire japonais. Au final, il a gagné beaucoup plus d'argent que Jean Gabin.
Si vous avez vu l'ultime razzia de Kubrick, je pense que le dénouement de mélodie en sous sol vous fera réfléchir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grande mélodie, mais DVD à mettre au sous-sol, 28 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
Polar culte du cinéma français qu'il n'est pas utile de présenter à nouveau. En un mot, c'est excellent.
Ce commentaire vise à noter le DVD édité en 2009 chez Fox. Fox a racheté les droits de certains classiques du catalogue René Château Vidéo, comme Un Singe en hiver, ou bien encore Le Cave se rebiffe, toujours avec Gabin.
L'ennui c'est que ces nouvelles éditions sont souvent de moins bonne qualité que leur édition René Château. C'est le cas ici, pour Mélodie en sous-sol. La jaquette est mensongère. Elle stipule que le film y est présent en version longue et en version courte. C'est faux. Le film est bien visible soit en noir et blanc, soit en couleur, mais la version longue n'a pas été gravée sur le support. Il n'est donc possible de voir que la version courte, soit 1h43 de film contre les 1h57 originales. La qualité de l'image n'est pas au rendez-vous non plus. En effet, Fox a eu l'immonde idée de se contenter de retirer les contrastes de la version colorisée pour nous présenter une version noir et blanc. Le résultat est digne d'une VHS. L'image tendance floue de la version colorisée se retrouve donc sur la version N & B également. Du travail de cochon que cette édition.
Côté bonus, là où René Château nous offrait interviews et anecdotes de tournage, Fox ne se contente que d'une galerie de photos.
En conclusion, cette édition de ce classique est très décevante. Film amputé d'un quart d'heure et image VHS... A croire que Fox n'attend qu'une chose, que l'acheteur qu'il prend pour un cave se rebiffe...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un classique du film noir déservi par ce dvd, 7 mars 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
On ne raconte pas mélodie en sous-sol, ce grand classique fait partie des films qu'il faut connaître. Verneuil, Audiard, Gabin, Delon, le quattuor gagnant, avec "en prime" Maurice Biraud, trop souvent hélas cantonné à des seconds rôles. Sans oublier la musique envoutante de Michel Magne.
Malheureusement, ce DVD est techniquement très décevant. Il manque me semble-t-il plusieurs scènes et la qualité technique est très mauvaise, avec des "échos" à chaque mouvement. Bref, un chef-d'oeuvre à redécouvrir sur un autre support. Dommage...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La mélodie du bonheur...!, 2 décembre 2009
Par 
Hervé "Horne" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
Bien que je renacle à l'idée de mettre fin au cycle Gabin, je n'ai pas vocation à commenter toute son oeuvre ni la prétention d'en être capable...C'est la raison pour laquelle j'écris cette toute dernière chronique en hommage à cet immense acteur.

J'ai choisi de terminer sur une mélodie dont notre précieux dialoguiste Audiard (Michel) avait le secret...mais cette mélodie, il ne la chantait pas. Il l'argotait à l'unisson d'une fine équipe qui s'employait à nous concocter ce thriller spectaculaire et qui laissera une trace indélébile dans le coeur du public. Voyez plutôt :

JEAN GABIN, ALAIN DELON, MAURICE BIRAUD, VIVIANE ROMANCE...au service d'HENRI VERNEUIL, ALBERT SIMONIN et MICHEL AUDIARD..!!!!! C'est autre chose qu'un carré d'as ! (comme j'ai pu le lire sur d'autres com)...moi, j'appellerai ça une chorale et pour une mélodie, ça tombe à pic !
Sont donc réunis tous les ingrédients pour un succès programmé qui marquera à jamais le cinéma français du début des années soixante. Truffaut a dû en avaler son chapeau. Pauvre garçon, il n'en finissait pas de prendre des leçons (j'allais dire : des fessés)...bon, j'arrète là. Je ne voudrais pas déclencher les foudres de ses admirateurs ... Alors revenons au film et à son synopsis. Cette fois, ça ne sera pas long :
Verneuil nous invite à la préparation puis à la réalisation d'un hold-up magistral, celui du coffre fort du fameux casino "Palm Beach" à Cannes par un vieux truand affublé d'un jeune voyou rencontré en prison...

La mise en scène du réalisateur est remarquablement servie par les dialogues percutants du phénoménal Michel Audiard alors au mieux de sa forme. Mais Verneuil n'a pas bonne réputation auprès des pré"tendus" cinéphiles...ne symbolise t'il pas le cinéma commercial par excellence ? en tout cas, l'homme connait son métier ainsi que son public qui lui assure un triomphe à chacun de ses films.
On comprend mieux les aigreurs des Tru-dard et Go-ffaut lorsqu'ils doivent faire face à un palmarès tel que :
"La vingt cinquième heure", "Un singe en hiver", "La vache et le prisonnier", "La table aux crevés", "Le serpent"... pour ne citer que ceux là.
Elu sur le tard à l'académie des beaux Arts, Verneuil demeure le plus américain des cinéastes français. Il suffit pour s'en convaincre de faire abstraction des dialogues d'Audiard et de Jeanson et l'on découvre que sa manière de filmer est proche de celle des réalisateurs d'Hollywood...
Etonnamment c'est Delon qui dans ce film, vole la vedette au vieux lion Gabin... Le jeune loup aux dents longues est bien conscient de jouer son avenir avec un tel film où il sait s'imposer avec brio. Le "Dabe" n'ayant plus rien à prouver se contente d'assurer l'essentiel par sa puissante stature naturelle.

Le dernier chapitre de "Mélodie en sous-sol" nous réserve un final d'anthologie, mais chuuuttt.....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BRAVO, 12 janvier 2014
Par 
Margue Philippe (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol [Blu-ray] (Blu-ray)
Commentaire uniquement sur le blu-ray et pas sur le film je pense qu'il y en a suffisamment ici.
On est frappé dés le début par la qualité de ce blu-ray: le piqué de l'image est exceptionnel et les contrastes sont bien marqués pour ce film tourné en N&B et en cinémascope, un vrai bonheur pour votre video projecteur ou votre TV, ça donne envie de redécouvrir tous ces films des années 50/60 avec cette qualité. Les bonus sont remarquables surtout le making off avec Claude Pinoteau alors 1er assistant sur le film, ses anecdotes sont passionnantes, les ITW de Delon datant du tournage, de Jacques Bar producteur et Henri Verneuil nous contant comment ils ont réussis à intéresser la MGM: un vrai régal historique.
PS Ce film à été le début de la brouille amicale et professionnelle et la fin de l'association entre Gabin et Audiard qui a durée 5 années. En effet Gabin trouvant que le dialoguiste avait donné les meilleurs répliques à DELON il demanda des aménagements à Michel celui ci refusa et il prit cela comme un affront...Le Vieux et le Cycliste se sont rabibochés grâce à Georges Lautner sur le film le Pacha. Delon ne sera pas payé sur le film la MGM n'en voulant pas il aura à la place de son cachet les droits de diffusion sur quelques pays dont le Japon, ironie du sort le film fut un triomphe au pays du soleil levant et sa rémunération fut une excellente affaire pour lui...pour en savoir plus précipitez vous et achetez le blu-ray....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 ARNAQUE EuropaCorp ! Image pas terrible et version noir & blanc raccourci à la même durée que la version colorisé, 25 mars 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
Alors que dire de cette version EuropaCorp !
Juste : "A ÉVITER".

Cette version proposant le film en noir et blanc et la version colorisé est une pure arnaque car la version noir et blanc n'est pas la version intégrale que proposait René Château mais une version au montage raccourci reprenant la même durée que la version colorisé de 1h42 !

Le dos de la jaquette mentionne pourtant "N&B V°Longue 1h56" mais il n'en est rien puisque la version ne dure donc que 1h42.

Ensuite, l'image est très mauvaise, une définition flou et qui tremble un peu. D’où sort cette copie ?!

Ayant en ma possession l'édition René Château en comparaison, je peux vous dire que le DVD René Château est l'un dès meilleurs et de très loin. La qualité est superbe, image fine et détaillée, sublime format Cinémascope, utilisant même le logo original de MGM, et pour finir il s'agit bien de la version intégrale de 1h56.

J'ai donc des doutes sur l'édition EuropaCorp en Blu-ray car si la copie est la même que pour ce DVD alors autant garder le DVD René Château qui sur un grand écran Full HD est parfait et même meilleur qu'un Blu-ray Upscalé !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 quelle qualité !?, 11 décembre 2011
Par 
David W.J. (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
Un film où les rôles de Delon et Gabin sont taillés sur mesure. Delon a la vedette, dans son personnage de voyou qui joue le gentleman, un peu agressif et méprisant ; Gabin, grognon à son habitude fait du Gabin. La deuxième moitié du film tient en haleine malgré l'age du film (bien avant Eleven, ...).

Mais, la qualité du DVD est déplorable. Suis-je tombé sur une mauvaise série, mal gravé ? En noir et blanc (car on a le choix avec la version colorisée, assez grossièrement d'ailleurs), les iImages saute dans les mouvements. En couleurs, le grain est inférieur à une VHS usée.
D'où la moyenne de 3 étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quel film !, 3 mai 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous Sol (DVD)
Ce film commence mal : Mélodie en sous sol démarre mollement avec un Jean Gabin qui semble s'ennuyer et nous refait son numéro de « Je sais, je sais ». Sorti de prison, son personnage est pressé de refaire un coup devant lui faire gagner une véritable fortune. Mais pour cela, il a besoin d'un assistant. Il propose alors à Alain Delon de le rejoindre. Ce dernier incarne une petite frappe de 28 ans (on s'amusera à noter qu'il a réellement 28 ans au moment du tournage - 1963 - mais qu'il fait bien plus) sans aucun charisme et même antipathique.

Mais lorsque le scénario démarre pour de bon, une fois que Gabin a engagé Delon pour jouer le rôle de jeune riche désinvolte et qu'il l'envoie dans un hôtel de luxe de Cannes en lui demandant de se ménager des entrées au casino attenant, le film prend toute son ampleur. Car, Delon cannibalise totalement l'image : oublié Gabin ! Le vieux, en comparaison de lui, n'a que peu d'intérêt. Delon semble fait pour ce rôle : un voyou se faisant passé pour un fils de bonne famille, décidé à séduire une danseuse pour s'offrir un accès au casino mais qui finit par en tomber amoureux a quelque chose de tragique et de vrai. On sent que l'acteur se révèle, son personnage de jeune voyou n'était qu'un leurre : Delon est panthère, félin dans la peau d'un homme. Nerveux, sensuel, agressif, ordurier même, il a tout du blouson noir, mais avec ce regard glacé et séducteur, cette incroyable classe et présence.

La scène du casse s'impose comme la scène la mieux filmée du métrage. Sa puissance conditionne la dernière ligne droite du film : les auteurs se sont vraiment posés de bonnes questions de mises en scènes pour conclure leur récit ; il le fallait car le casse terminé, on se demande ce que Henri Verneuil va bien pouvoir faire de plus. La réponse nous soufflette : il fait encore mieux, il va encore plus loin ! On n'en dira pas plus, au risque de tout gâcher, mais il y a quelque chose qui touche à la tragédie : sans que Delon et Gabin ait une seule ligne de dialogue, ils habitent totalement l'écran et dans leurs silences tendus, on se sent crier de dépit à leur place.

Mélodie en sous-sol est une merveille, disponible dans une belle copie chez René Château vidéo et notamment avec sa piste son en mono et une nouvelle version en 5.1. Question bonus, on retrouve les filmographies et des interviews aussi brèves qu'intéressantes sur le tournage du film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 MELODIE EN FA... MINEUR., 31 octobre 2013
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
Un « classique », c’est ce qu’on lit partout à propos de ce polar d’Henri Verneuil (1962) qui a fait les beaux jours du cinoche à la télé. C’est d’ailleurs sur la petite lucarne que je viens de le re re re re voir. Le film tient la route, la nostalgie joue à fond, et c’est vrai que ça fait plaisir, comme de renfiler ses vielles pantoufles confortables.

MELODIE EN SOUS SOL c’est le principe du casse qui foire. Y’en a des centaines sur ce modèle. Des pires mais aussi des meilleurs. Alain Delon ne se la jouait pas encore monolithique, Maurice Biraud joue ce qu’on lui demande de jouer, c’est-à-dire la même chose qu’avant. Le taulier, Gabin, ne force pas particulièrement son talent (qu’il avait immense), des réalisateurs comme Jacques Becker, Duvivier ou Renoir en tirait meilleur parti. Il fait son numéro habituel de « ouuhhh laisse-moi t’dire mon p’tit bonhomme que ça va pas s’passer comme ça, passque hein… » en roulant des mirettes et récite les dialogues d’Audiard sans vraiment trop y croire. Audiard justement qui fournit le minimum syndical comparé à la partition en or de LE CAVE SE REBIFFE (sans parler des Lautner).

Reste à savoir comment Henri Verneuil va emballer le tout. Verneuil, c’est un visuel, il aime les mouvements de caméra même quand c’est inutile (généralement dans 75% des cas). Il réussit de belles choses (la manière dont il s’approprie le décor de la piscine, cadre en scope, belle profondeur de champ), mais comme il aime aussi que cela se voie, il a tendance à s’attarder. Le film manque de rythme. Trop long, trop lent. Verneuil n’est pas Jean Pierre Melville, qui lui pouvait se permettre de filmer un casse pendant 25 minutes sans aucun dialogue, mais un maximum de tension.

Ce qui manque au film, et aux personnages surtout, c’est de l’épaisseur. John Huston hissait QUAND LA VILLE DORT au rang de tragédie. Stanley Kubrick faisait de L’ULTIME RAZZIA une mécanique d’échec implacable (avec son épilogue très proche…) et télescopait les points de vue. Verneuil filme contentieusement mais platement des archétypes, son scénario manque de développements. Ou alors son film doit durer 1h20. Parce que deux types qui font un casse, avec juste un couteau suisse pour desserrer trois vis de grille d'aération, ça tient du film intimiste, pas de la superproduction (ce que Becker dans LE TROU avait pigé).

Malgré tout, cela ne m’empêchera pas de le re re re re regarder de nouveau dans deux ans !

PS : fuyez la version colorisée, une des plus laides qui soit. La fumée des clopes de Delon est verte quand il fume devant des arbres ! Les coloristes n’ont qu’une nuance de brun en stock, qu’ils tartinent un peu partout, ça bave, c’est ignoble, à pleurer, la famille du chef op’ Louis Page serait en droit de porter plainte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Mélodie en sous-sol [Blu-ray]
Mélodie en sous-sol [Blu-ray] de Henri Verneuil (Blu-ray - 2013)
EUR 19,85
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit