undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3
4,0 sur 5 étoiles
I Will Survive
Format: CDModifier
Prix:20,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 novembre 2013
Merci au Magazine ROCK HARD qui, grâce à sa chronique de cd, m'a permis de découvrir ce groupe et cet album qui est leur troisième. Les fans de KANSAS
connaissent bien ces musiciens qui ont déjà travaillé avec Steve WALSH et avec Kansas. J'étais passé à côté...
Énorme travail sur les compositions et sur la production. Ça sonne comme une bombe de rock, parfois Hard, parfois AOR, parfois comme Kansas à son apogée.
Des solos de guitare hyper mélodiques, des riffs bien placés et bien construits, des solos de clavier très cohérents et des passages de violon très aériens et qui font penser à ... Ben oui, à KANSAS. Ben voilà !
J'aime tout l'album. Ça débute bien avec le morceau titre "I Will survive" et ça termine avec le boulet rock'n'roll "I want it all".
Le travail sur les voix est absolument remarquable et c'est tellement bon ! Une seule raison d'acheter cet album ?

Je dirais "I see you there". Il me rend fou ce morceau avec son refrain immense...

Vrai coup de cœur!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 janvier 2014
Bel album de rock mélodique, avec quelques riffs bien sentis, des vocaux lumineux, une belle inspiration, une production correcte........
Je ne savais pas d'où les zozos sortaient.......en fait ils sont deux !!!!!!!!!!!

alors effectivement l'ombre du groupe Kansas rode mais ce n'est qu'un bon souvenir et du plaisir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 décembre 2013
Troisième album donc pour Seventh key, le groupe de l’ex-Kansas Billy Greer et ce, après neuf ans d'attente.
Le contenu se rapproche plus de son ex-groupe que sur le précédent, "I will survive" étant souvent plus dans l'esprit du rock progressif que de l'AOR.
La ressemblance est plus que flagrante surtout sur la ballade "Sea of dreams" comparable à "Dust in the wind" ou encore sur l'ouvrant morceau-titre au refrain similaire à bien des compositions de Kansas.
Il faut plusieurs écoutes pour apprivoiser cet album qui peut laisser froid au premier abord.
Néanmoins, il faut quand même reconnaître un certain manque d'inspiration dommageable sur des morceaux comme "It's just a state of mind" (assez FM mais lisse comme la guimauve) ou encore "Down" (vraiment ennuyeux et sans saveur), "When love sets you free" possède lui un bon riff mais est doté d'un refrain on ne peut plus quelconque.
"Time and time again" s'écoute sans faire de lui un mauvais titre mais pas non plus un indispensable, le constat sera de même pour le final "I want it all" qui voit l'album se finir un peu comme il a commencé de par son riff alambiqué similaire à "I will survive".
Reste donc cinq pistes qui font finalement de ce Seventh key une oeuvre plutôt recommandable : "Lay in on the line" qui possède un riff assez direct mais avec une structure générale des plus progressive, "I will survive" et son thème à l'orgue qui reste bien dans le crâne, "What's love supposed to be" et son intro piano-violon dont on ne renommera pas la référence (David Ragsdale est d'ailleurs en guest sur l'album), "The only one" le plus typé FM et reste assez sympa, "Sea of dreams" qui malgré sa comparaison est un bon titre, et enfin le plus inspiré de tous "I see you there" avec ses superbes couplets qui font regretter que le reste ne soit pas du même tonneau.
Voilà pour le bilan de ce "I will survive" qui sort donc finalement après une longue période d'inactivité et à cet égard on ne peut donc pas parler d'une réussite totale, au vu du résultat quelque peu inégal de l'ensemble.

Mes titres préférés : "I see you there", "Sea of dreams".

Note : 13,5/20
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus