Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Révélation !, 19 novembre 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : No More Hell to Pay (CD)
Bénissez-moi mon père car j'ai péché !
Oui, je le confesse mon père, j'ai un peu honte sur ce coup-là. J'écoute du Metal depuis le milieu des années 80 et je ne découvre Stryper qu'aujourd'hui. Il faut dire aussi, pour ma défense, que le trip Metal chrétien ne m'a jamais emballé, étant plus attiré par le côté obscur de la force. Je préfère les mecs qui hurlent "Satan" ou "Evil" plutôt que "Jesus Christ"... c'est comme ça. Et puis le look des musiciens qui les faisaient ressembler à des insectes (bah oui, les costumes rayés noirs et jaunes, ça faisait plus penser à Maya l'abeille qu'à un groupe de Metal), je trouvais ça carrément ridicule. Bref, voilà les raisons de mon désintérêt.
Mais aujourd'hui, de l'eau (bénite) est passée sous les ponts, les costumes noirs et jaunes se sont envolés (enfin, je crois... ou plutôt j'espère !). Reste le côté chrétien qui m'exaspère, étant foncièrement contre toute forme de religion... Mais ça, je n'aurai peut-être pas dû vous le dire, mon père...

Du coup, j'ai fait pénitence : je me suis écouté deux de leurs albums cultes, histoire de comparer ("Soldiers Under Command", 1985 et "To Hell With The Devil", 1986). Il est clair que, sans que ce soit la révélation, j'ai entendu là quelques morceaux bien efficaces ("Soldiers Under Command", "Reach Out", "To Hell With The Devil", "Sing-Along Song") qui ont dû bien marcher à l'époque.
Bon, mais revenons à ce nouvel album. L'art du refrain bien fichu ("No More Hell To Pay", "Jesus is Just Alright", "Sympathy"), des mélodies gentillettes qui restent, des solos classieux ("Revelation", "Saved By Love"), Stryper n'a pas perdu la main. C'est clair, on a affaire à un groupe de Hard US qui a de la bouteille et qui sait encore composer des morceaux prenants. Le chanteur, Michael Sweet, a gardé son organe intact et sait toujours pousser de bonnes gueulantes. La foi, ça conserve ! A noter aussi que le groupe est resté le même qu'à son époque dorée (ou plutôt jaune et noire), il est toujours composé des frères Sweet (Michael à la guitare et au chant et Robert à la batterie), Oz Fox à la guitare et Tim Gaines à la basse (même si ce dernier leur a fait une petite infidélité durant quelques années).
Bref, un album sans surprise mais dont l'écoute est agréable, pour peu qu'on apprécie le Hard US. On n'évite quand même pas l'écueil de la ballade qui ne sert à rien (avis personnel) avec "The One", pleurnicharde comme il faut à grands renforts de "Ouh Ouh Ouh"... Reste que quelques compos sont franchement pas mal fichues, avec des refrains gaulés un peu comme ceux du Bon Jovi des années 80 ("Sticks And Stones", "Sympathy", "Water Into Wine"...). Le groupe sait aussi durcir le ton quand le besoin s'en fait sentir ("Legacy", "Saved By Love", "Renewed"), tout en gardant la mélodie bien présente. Bien vu !
Mais quand même... "Jesus is Just Alright", sérieusement ! Franchement, si on enlève les instruments, la mélodie et les paroles font complètement penser à un chant enthousiaste des églises afro-américaines. On s'imagine bien tous les paroissiens chantant avec un sourire béat en tapant dans les mains. Et puis heureusement que les paroles sont en anglais, je les comprends moins bien. Je crois que la même chose en français me ferait fuir très loin...

Verdict : je ne suis pas devenu fan du groupe, ni adepte du Metal chrétien. En revanche, l'album est bien ficelé et ravira sans aucun doute les amateurs du groupe. En tout cas, je l'ai trouvé aussi bon que les deux classiques cités plus haut. Allez, promis, je m'intéresserai désormais aux sorties de ce groupe et n'en dirai plus du mal. C'est bon, j'ai l'absolution ?
En tout cas, j'ai fait ma BA, j'ai écouté assez de bondieuseries pour l'année. Allez, un petit Deicide maintenant, pour rétablir l'équilibre !
14 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une grande réussite!!, 21 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : No More Hell to Pay (CD)
Le meilleur album du groupe, CELUI qu'attendaient les fans! Un EXCELLENT retour en force, avec un label Europeen engagé : Frontiers Records.

A acheter sans hésiter, tout y est! Une ballade pour la forme, des gueulantes haut perchées comme M SWEET sait si bien les faire, des solos / duos de guitares, des titres très HARD US 80, et quelques uns plus agressifs, avec toujours des refrain que l'on garde en tête dès la premiere écoute!
Bref, TOUS les ingrédients réclamés et attendus par les fans du groupe sont réunis, le tout avec de compo de qualité.

Pour le reste, les ventes sont sans appel :
vente physiques de CDs uniquement aux USA, en 1 semaine, 9500 CDs, et 4800 pour la 2eme semaine!! (ne sont pas prise en compte les vente via itune, et les vente en EUrope et Japon.)

Ce qui reste dans le métal d'excellentes ventes!!

On peux également trouver l'album, pour pas beaucoup plus cher en version DELUXE (CD + DVD) ou le DVD intégré les 2 derniers clips du groupe, et une 1/2 heure d'interview & backstage en studio!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 exellent, 19 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : No more hell to pay (Album vinyle)
amis amateurs du groupe hard melodique Stryper, ce double LP est a ecouter sans moderation, et pour plus de plaisir les vinyles sont en couleur, bleus ici.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Au nom du (stry) per, du fils et du saint esprit du heavy metal, 22 décembre 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : No More Hell to Pay (CD)
Préambule : j'ai réellement découvert Stryper avec "second coming"!. Moi aussi (pourtant de 1970!) j'ai tout raté de Stryper dans les années 1980. Après ce best of survitaminé (grosse prod, grosses grattes, grosse batterie, grosse voix), je guettais la sortie de leur nouveau méfait.

Retour réussi! Les influences très évidentes (maiden période powerslave, Dio, Dokken , Ratt, le tout sur les années 1980, leurs meilleures années ne gâchent aucunement le plaisir d'écouter enfin de vraies chansons, aux refrains entrainants, avec des chorus et soli de gratte qui ressemblent à quelque chose (le néo-métal a contribué au massacre des soli de guitare), des riffs - parfois de plomb - qui incitent au headbanging le plus sauvage, une batterie superbe - frappe et feeling - bref : oubliez vos potentielles réserves sur feu le glam rock. les papis (Ratt, Dokken, Stryper donc) reviennent et ça envoie du lourd (Mötely Crûe, où es-tu???). Entre le dernier megadeth et un des derniers Dimmu Borgir, Stryper trouvera bien sa place, il le mérite en tous cas.

je ne sais pas pour vous, mais moi ça fait longtemps que je n'ai pas écouté un truc neuf et rafraichissant dans ce courant qu'on appelle "hard rock", à part peut être "Unblackened" de Black Label Society (énorme). En attendant le prochain System of a Down, essayez donc une soi-disant vieillerie, Stryper. C'est pensé jusqu'au moindre break, orienté vers l'efficacité maximum, mais ça marche!!!

Un top 10 de l'année, sans nul doute.

Bonnes fêtes à toutes et tous
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

No More Hell to Pay
No More Hell to Pay de Stryper (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit