undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles4
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:7,92 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

après dawn of possession en 1991, puis here in after en 1996 et failures for gods en 1999, immolation accélère le rythme des sorties discographiques avec ce close to a world below en 2000. immolation fait partie depuis ses débuts des ténors de la scène death metal, titre qu'il ne doivent pas à la profusion des disques mis sur le marché, mais à la qualité de ceux-ci.
les new yorkais ont réussi le tour de force de ne sortir que des classiques, et close to a world below ne déroge pas à la règle, nous avons là aussi un grand disque. la pochette reflète bien l'ambiance brûlante et sulfureuse du disque, dans laquelle on s'immerge sans problème.
les titres sont compacts et denses, mais pas du tout hermétiques pour autant. le groupe sait parfaitement éviter la surenchère démonstrative, la technique pour la technique, et développe une musique intense et envoûtante, passionnante de bout en bout.
pour les initiés, pas de changements notables, paul orofino, le producteur originel est toujours derrière les manettes et garanti l'orthodoxie et la qualité de la mise en son. le groupe avance toujours droit devant dans la direction qu'il s'est fixé depuis les débuts, à savoir un death metal intransigeant et racé.
pour les néophytes, cet album est comme les autres, une parfaite entrée en matière pour connaître immolation et son univers.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2000
4° album et pas une ride: LE death metal des initiés. On pourrait même dire que cet album va plus loin que "Failure for gods" non seulement du fait du son énorme, mais surtout de compo monstrueuses où la puissance du groupe se mêle à une complexité délirante mais jamais indigeste. Le plus fort chez Immolation reste cette capacité à vous transporter dans un chaos brutal et à vous broyer sans transition sous une chape de lourdeur inégalée (en comparaison, Suffocation reste un groupe de débutants et Incantation un groupe primaire...). Un album qui fait du bien là où ça fait mal et qui repose les bases du death quand des groupes "références" en viennent à s'obliger à innover (souvent, c'est pas terrible) pour espérer garder une crédibilité (n'est ce pas, Morbid Angel...)
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2015
voilà le meilleur album d'IMMOLATION : très brutal avec un nouveau batteur hyper violent et précis dans ces percussions !
Pour apprécier cet album, il faut accéder au degré de folie qu'il dégage !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2009
Du 1ier au dernier morceau de ce nouvel album d'immolation, on assiste à une descente au plus profond des ténèbres, ici tout n'est que haine, cendres encore fumantes et terreur, on se prépare à la guerre et rien ne sera épargné, les riffs sont tranchants comme des rasoirs et lourds comme des pierres tombales et que dire de la batterie tout bonnement énorme ce gars là est possédé par des forces mystique, le son lui est énorme puissant et aéré saignement de cages à miel garanti, ce groupe à sa place dans l'élite du death métal à plus d'un titre, morbid angel, obituary, deicide et cie n'ont plus qu'a sortir les culottes ignifugés.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)