undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici ECFR_GNO_Flyout Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

  • Trios
  • Commentaires client

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:7,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 décembre 2013
Que l'on soit fan ou pas de Carla Bley et de Steve Swallow ne changera rien à l'écoute de cette galette sortie chez ECM. Personnellement, je ne suis pas fan du couple, mais l'intérêt d'un pareil disque, c'est bien sûr sa configuration (piano, basse, saxophone). Andy Sheppard ne possède malheureusement pas la technique d'un Chris Potter ni la singularité d'un Joe Lovano. C'est un saxophoniste passe-partout... Un peu comme ces chanteuses de "Nouvelle Star" qui ne se démarqueront jamais de leurs consoeurs... Un peu dommage finalement. Les cinq thèmes s'étirent de 7 à 15 minutes et m'apparaissent peu convaincants en termes d'idées harmoniques. Fort peu inspirés aussi en terme mélodique. L'épine dorsale de l'entreprise (malgré une assez belle structure et une sonorité des plus léchées) est assez mince : ça s'écoute sans déplaisir, mais sans passion non plus. De la belle ouvrage mais sans plus. Dommage.
33 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Peu habitué à l'univers musical de Carla BLEY et de Steve SWALLOW, son compagnon, j'ai acquis ce CD principalement pour évaluer la performance d'Andy SHEPPARD (aux saxophones ténor et soprano), le troisième larron d'un trio de maintenant vieux routards du jazz moderne, réinterprètant ici (cédant peut-être à la facilité?) cinq compositions plus ou moins connues de la pianiste.
Deux de ses compositions sont ainsi parues dans l'album 4X4 : « Utviklingssang », morceau assez lent et mélancolique où l'on retrouve avec plaisir, pendant presque 8 min, le jeu caractéristique d'Andy SHEPPARD au saxophone ténor et « Les trois lagons », où la pianiste, bien secondée par la basse de Steve et le saxophone d'Andy, développe longuement (pendant près de 15 min), au cours de trois variations assez énigmatiques (parfois à la limite du free), son interprétation personnelle de cette œuvre singulière et minimaliste d'Henri MATISSE.
Comme mentionné par un autre chroniqueur, on trouve aussi « Vashkar », une des premières compositions de Carla, au cours de laquelle le rythme implacable imposé par le duo piano-basse, est bonifié par l'intervention d'Andy SHEPPARD, cette fois au soprano. « Wildlife », une pièce au rythme enlevé, alerte (parue dans Night-Glo ), est également marquée par l'intervention d'Andy (toujours au soprano) qui apporte un peu de fraîcheur au duo piano-basse.
Enfin « The girl who cried Champagne » (paru dans Fleur Carnivore) est un beau morceau où Andy (cette fois au ténor) et Steve (à la basse, avec une sonorité parfois très proche de la guitare) cisèlent délicatement leurs interventions, même si l'auditeur pourra être un peu dérouté par le final, parfois abrupt, de chacune des trois parties constituant cette belle composition.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2015
het leven is mooier geworden met carla bley's trios. ik kan haar aan iedereen aanbevelen! zegt het voort, zegt het voort!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 5 janvier 2014
Certains disques laissent une impression mitigée et c'est assurément le cas du dernier enregistrement de la grande pianiste de jazz Carla Bley. L'ensemble des cinq titres proposés ici en formation piano/basse/sax se situe dans un registre un peu éthéré, sympathique à écouter mais sans véritable originalité. Si on se laisse facilement porter par la musique, on l'oubliera tout aussi facilement le disque terminé tant tout cela semble un brin insipide. Le jeu au piano y est fait essentiellement de séquences d'accords plaqués et répétés, la basse de Swallow répétant de son côté les mêmes séries de notes sans grande variation tandis que la sonorité des sax d'Andy Sheppard n'est pas toujours exempte de reproche et produit quelques sons disharmonieux voire, ici ou là, criards.

Sans être un mauvais disque (car au fond il se laisse relativement et très facilement écouter), cette livraison se révèle loin d'être indispensable... Dommage.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2014
En voilà une qui compose, qui développe, qui vous entraine dans son inspiration. Je suis réconcilié avec le prénom :-). Disque extraordinaire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2013
Les amoureux des trios de Paul Bley, qui jouait souvent les compositions de son épouse, ne sauront résister devant ce disque de Carla Bley. Vraiment, Steve Swallow a toujours ce même son inimitable des années passées. La version de Vashkar est superbe ici.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)