undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

34
4,4 sur 5 étoiles
Aftershock
Format: CDModifier
Prix:7,71 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

24 sur 26 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 21 octobre 2013
Les légendes ne meurent jamais. Et en terme de légende, Motörhead en est assurément une. C'est bien simple, ils sont là depuis si longtemps qu'on a l'impression qu'ils ont toujours été là.
Motörhead dont plus grand monde ne pariait dessus après un été bien compliqué, des concerts annulés ou écourtés, un Lemmy fatigué et malade... eh bien contre toute attente, revoilà la bête, plus solide que jamais ! Décidément, Motörhead est increvable, inusable, indestructible... à l'image du Snaggletooth de la pochette qui a livré des centaines de combats mais qui est toujours debout.

Un Snaggletooth que je me rappelle avoir découvert pour la première fois de ma vie sur la pochette d'un disque (ce devait être "Overkill"), dans la médiathèque où mes parents allaient emprunter des disques, alors que j'étais tout minot. Premier choc ! Un groupe que je découvris quelques années plus tard et ce fut le second choc, le vrai, celui qui vous marque à jamais. Aujourd'hui, environ trente ans après, c'est l'heure de l'"Aftershock" ! Et si le silence qui suit une symphonie de Mozart est encore de Mozart, le choc qui suit l'"Aftershock" est bien de Motörhead. Et bon sang, que ça fait du bien !
Car non seulement le bombardier revient mais il revient avec quatorze compositions en béton armé, dont pas une ne dépasse les quatre minutes trente, quatorze missiles "made in Lemmy and co" dont le style est reconnaissable entre mille, quatorze compositions trempées dans l'acier et le rock and roll avec au passage une petite pointe de blues.
Si "Heartbreaker" et "Coup De Grace", les deux premières bombes larguées, ne peuvent pas nous rassurer sur l'état de santé de Lemmy (rien à voir !), elles ne laissent planer aucun doute sur la faculté inaltérée du groupe à nous concocter des morceaux heavy speed rock and roll bien groovy qui font plaisir à entendre. On peut même dire d'entrée qu'il s'agit d'un bon cru.
Effet confirmé sur "Lost Woman Blues" avec lequel, comme son nom l'indique, le groupe nous balance un bon vieux blues rock des familles.
Autre belle surprise avec "Dust And Glass", où Lemmy se fend d'une ballade. Mais pas de la ballade époque "March Or Die" ("I Ain't No Nice Guy", mauvais souvenir), non, de la ballade trempée dans le blues, de la ballade mortelle, quoi !
"End of Time", "Going To Mexico" (le petit frère du "Going To Brazil" de "1916"), "Queen Of The Damned" ou "Paralysed" sont des tueries bien speed à la Motörhead. Les "Death Machine", "Knife" et autre "Keep Your Powder Dry" nous mettent la Rickenbacker du Godfather Of Metal à l'honneur. Oui, rien de neuf, mais c'est toujours aussi efficace. Les solos du père Campbell ont rarement été aussi trempés dans le bon vieux rock and roll ("Do You Believe", "Heartbreaker", "Crying Shame", "Knife"). C'est un vrai bonheur ! Et s'il y a bien quelques titres un peu plus anecdotiques ("Silence When You Speak To Me", "Keep Your Powder Dry"), au sein d'un tel album et à ce stade de la carrière du groupe, qui s'en soucie encore ?
Alors, "Aftershock", plus fort que les derniers albums en date ("Motorizer" et "The World Is Yours") ? A mon sens, ça ne fait aucun doute.

Certains pensent qu'il s'agit du dernier album de Motörhead, à cause de l'état de santé du Lemmy (presque soixante-dix ans tout de même !). Eh bien, si ce doit être le dernier, c'est une belle manière de clore une carrière aussi riche ! Mais ce serait dommage car après un album pareil, on a qu'une envie : qu'ils remettent ça le plus longtemps possible encore ! Oui, pourvu qu'ils soient encore là quelques années. Car le monde du Rock sans Lemmy et son inusable Snaggletooth, ça ne serait plus tout à fait la même chose.
16 /20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Sans aucun doute l'un des albums les plus attendus de l'année,surtous aprés bien des frayeurs concernant le dieu du rock,mr lemmy kilmister réjouissons nous de la sortie de "aftershock" le 22éme(!!!)albums studio de la légende!!!Alors que dire d'un nouveau motorhead,si ce n'est que c'est du motorhead?!Et bien il s'agit là d'un trés trés bon cru qui si il ne révolutionnera en rien le son du groupe,entretient le feu sacré du plus grand groupe de hard rock qui soit.Ce disque est moins surprenant que certains de ses prédécésseurs("bastard""inferno""kiss of death"ou méme "snake bite love"),mais il est la suite logique de "the world is yours",et déchire beaucoup plus que "motorizer"(celui que j'apprécie le moins de toute la carriére du gang).Alors au final que donne cette nouvelle offrande?Des riffs en béton,une batterie qui démonte,un son de basse toujours aussi dingue(elle rappelle parfois certains titres de "overkill"comme"metropolis")et cette voie si unique et géniale de notre lemmy international.Cher(e)s "motorheadbangers" vous allez adorer cet album,c'est du trés trés bon motorhead...ça tue quoi!!!Maintenant croisons les doights pour que lemmy soit aussi explosif sur la nouvelle tournée en compagnie de saxon(j'ai ma place pour le 11 novembre en belgique),que sur ce nouveau pavé 100pour100 hard'n'roll.16sur20.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2013
olivier no milit du webzine METAL FRANCE

La terre peut s'écrouler, les impôts augmenter, les hommes politiques continuer de nous tenir des promesses qui ne verront jamais le jour : Je m'en fous. Je viens de recevoir le nouveau MOTORHEAD et il n'y a que cela qui compte !!! Et en plus cela faisait longtemps qu'ils ne nous avaient pas sorti une galette de cet acabit car elle est bonne...très bonne !

Vu les derniers ennuis de santé de Lemmy, à chaque concert, chaque cd, on se dit que c'est le dernier. Pourtant malgré tous ses excès le bonhomme est toujours là, droit dans ses bottes, défiant la mort, hors du temps hors des normes, et le voilà, accompagné de ses acolytes. Le power trio qui tue est de retour.

Et ça fait mal.

Et cela pour plusieurs raisons.

D'abord le son : toujours produit par Cameron Webb il sait ce qu'il faut faire pour mettre en valeur et captiver live l'énergie qui émane de MOTORHEAD.

Ensuite, bien qu'à mon sens plus sur le versant rock n' roll que heavy, cet album est assez diversifié.

Quelques exemples :

« Heartbreaker » : refrain typique du groupe, comme un tic qui se colle sous votre peau et ne vous lâche plus.

« Coup de Grace » : ouah ces solos ! Ils vous prennent les tripes. D'ailleurs tout au long de l'album, monsieur Campbell fait des prodiges de feeling.

« Lost Woman Blues » : un pur blues qui finit façon « la grange « de ZZ TOP.

« Death Machine » : nous voici revenu à l'époque d'ANOTHER PERFECT DAY, un album injustement décrié par les fans de l'époque.

« Dust and Glass » : un autre blues avec un feeling à la SANTANA !

« Queen of the Damned": punk rock bien speedé! D'ailleurs sur cet album c'est le retour de petits brûlots style : "lâchez les chiens ils ont faim ! » Comme « Paralyzed

« . Keep Your Powder Dry » : on dirait du ACDC à la Bon Scott

« Knife » : du pur rock n' roll.

Après, pour faire un album valable il ne suffit pas de se diversifier ou d'avoir un son qui met sa musique en valeur, il faut surtout pondre de bons morceaux. Et bien c'est le cas ici ! Chaque titre renferme en son sein ce truc qui fait vibrer le caeur du fan. Ils ne sont pas tout d'égale valeur, mais ne sont jamais moyens : ils étincellent et donnent souvent le petit frisson qui fait toute la différence.

J'ai reçu cette rondelle depuis hier soir et me la passe régulièrement en boucle. Que ceux qui pensent que MOTORHEAD c'est toujours la même chose peuvent aller se faire voir ! Les autres, cet «Aftershock » vaut son pesant de LEMMY !

D'où ma note que certain trouveront peut-être gonflée ! Elle est égale au plaisir que j'ai en écoutant cet album.

Un coup de caeur ! Un coup au caeur ! Un petit hommage pour cette icone du rock !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 avril 2014
Que dire de plus, c'est du mororhead pur jus, mais du bon. Il y a longtemps que la bande à Lemmy ne nous a pas pondu un album aussi bon d'un bout à l'autre. Celui-ci ne déçoit à aucun moment. Il n'est pas sans rappeler "another perfect day"Recommandé aux inconditionnels de motorhead, et à tous les amateurs de décibels. motorhead is back to kick your ass!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 février 2014
quatorze titres pour cet aftershock qui mouline dur (cela, on pouvait s'en douter!) mais qui sait groover (on le savait aussi!) et surtout qui peut ralentir le tempo et se la jouer plus... soft! non pas mou du genou mais plus émouvant. cela on a pu le découvrir par le passé avec quelques titres sur lesquels lemmy laissait l'émotion parler (don't dady kiss me par exemple).
donc,en terme d'ambiances différentes, ce disque me rappelle l'excellent bastards.
avec ce nouvel album, moins "linéaire" que les précédents (attention, the world is yours est une tuerie et je l'adore, c'est un des meilleurs de tout les temps, à mon humble avis!) le gang nous offre un subtile récapitulatif de tout ce que motörhead sait faire de mieux, et il le fait bien;
maintenant, pourvu que lemmy reprenne du poil de la bête et nous ponde à nouveau d'autres tueries du calibre de sacrifice
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 avril 2015
J'écoute motorhead depuis le début de leur carrière et cela fesser un bon moment qu'il ne nous avez pas pondu un album aussi bien produit de bout en bout car souvent les pochettes étaient souvent nickels mais le contenue laisse a desirer mais la l'on aurez pu dire si c'est le dernier il vaut mieux que ce soit celui ci car croyait moi il est vraiment bien ficeler aussi bien les morceaux lents que rapides rien à dire tout est juste sans en faire de trop , le son de batterie ressemble beaucoup à celui de phill animall tellor et surtout la voix de lemmy est vraiment net du début à la fin. je sais que pour leur 40 ans de carrière ils nous sortirons un album .si c'est du meme tempo on en redemande .longue vie à motorhead.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 août 2014
Superbe album à la tonalité sombre et triste. Plus lent que d'habitude avec de vrais morceaux de Blues dedans ( lost woman blues) Une ambiance d'adieux et de perte un peu crépusculaire parcourt le disque. J'adore. A mettre sur la short list des albums de Motörhead qu'on peut écouter en boucle.
" Time to get away from here
You won't see me shed a tear...( heartbreaker)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 février 2015
Encore un tir de barrage, futur classique du rock'n'roll qui picole, "Aftershock" tient toutes ses promesses : certains titres parmi les meilleurs du groupe, deux (!!) blues, et malgré quelques faiblesses ("going to Mexico" un peu faiblard), celui-ci sent la dope, le sexe etc… 16/20.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 février 2014
Excellent produit. La fait de pouvoir aussi le télécharger en MP3 et de l'avoir sur le Cloud est parfait. Cela permet d'avoir sa musique partout
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 mai 2014
Ce dernier album de Motorhead est un bon album mais loin d'être une claque ...
Cependant il garde la même énergie de groupe qu'auparavant
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Bastards
Bastards de Motörhead (CD - 2007)

Aftershock/Tour Édition
Aftershock/Tour Édition de Motorhead (CD - 2014)

Ace of Spades
Ace of Spades de Motörhead (CD - 2013)