undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Soyons clair. Si tenté que Rachel PODGER laissa beaucoup d'entre nous sur leur faim à l'occasion de sa récente version des Concerti pour violon de JS.BACH, elle nous revient ici, avec "Guardian Angel", accompagnée d'un enregistrement original, d'une rare beauté et vibrant d'enchantements.
Celui ci est composé d'oeuvres pour violons ou de transcriptions signés par JS BACH, G TARTINI, N MATTEIS, JG PISENDEL et HIF Von BIBER. Ce florilège recèle donc des pièces qui possèdent en commun, mais en proportions variées, complexité et spiritualité, et plus radicalement une tonalité résolument Baroque.
Ici, au fil de cette captation,on trouvera ce que nombre de violonistes virtuoses de l'école classique n'ont jamais vraiment réussi en voulant jouer du Baroque: le respect absolu du contrepoint, l'absence de vibrato ainsi qu'une présence forte, mais habilement mesurée, du rubato ( TARTINI par exemple)
Il faut le reconnaitre.C'est une réussite émouvante et captivante.
Quelques illustrations.
La transcription de l'un peu froide "Partita pour flûte en A mineur" de JS BACH se mordore ici de couleurs insoupçonnées. Les tourments cachés et refoulés de la "Sonata per violono solo senza basso" de JG PISENSEL se déduisent clairement. Et la Pasacaille de BIBER qui scintille de tout son mysticisme secret puis dévoilé.
L'archet rebondit, le timbre reste toujours subtilement rugueux, l'ostinato semble venir des profondeurs, pas de "glissando", des aspérités maitrisées: Miss PODGER nous transporte heureusement et définitivement dans l'univers du violon Baroque avec goût et sens.
Elle rejoint ici, parmi d'autres, GOEBEL et ses coups de patte féline ou KUIJKEN et sa rudesse policée.
Inouï.
Mais que ce passe t'il Miss PODGER ?
Vanité piégeuse et ordinaire de l'instrumentiste talentueuse et reconnue, elle cesse ici de s'écouter jouer.
Elle procède a un merveilleux "lacher prise" qui nous laisse pantois.
Elle abandonne son perfectionnisme légendaire et quasi obsessionnel. Elle se laisse, enfin, aller, libérée, à la seule musique qu'elle sert, et n'interprête pas, d'une manière magistrale et réalise ainsi tout ce qui nous fait aimer véritablement le violon Baroque, ses tonalités et ses couleurs si attachantes.
Une réussite enthousiasmante.
Beau, si beau.
Bonne et heureuse écoute
33 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2014
Elle n'y peut rien: c'est très bien joué et enregistré mais je trouve personnellement l'ensemble des morceaux choisis un peu lassant. Que tous les amoureux du violon s'y précipitent quand même !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

26,61 €
20,63 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)