undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Drone Logic (Double vinyle inclus code download)
Format: Album vinyleModifier
Prix:22,44 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Avec ce premier album, le britannique Daniel AVERY propose un composé des marottes et sons de compatriotes qui sont ses prestigieux prédécesseurs des premières années 1990 en matière de musique électronique, tels qu'Orbital (cf. notamment l'inaugural 'Water Jump' mais l'empilage de sons électroniques de la plupart des titres est également une des "marques" des frères Hartnell), Underworld (particulièrement l'aspect "bourdonnant", cf. 'Free Floating', 'Drone Logic' ou 'Naive Response') ou bien encore le LFO du premier album (la "pure electro" qui émerge dans 'Naive Response' ou 'Need Electric').

Mais il y a aussi des moments qui évoquent le planant germanique des années 1970 (cf. 'New Energy') ou la house minimale tout aussi germanique, mais en mode "donne-le-sourire" (cf. 'Knowing We'll Be Here').

L'amalgame est habile, créatif et ne sonne pas du tout réchauffé à mes oreilles. Cette musique n'est pas particulièrement "dancefloor" (sauf quelques passages tels que l'acide 'These Nights Never End'), mais elle n'est pas non plus "cérébrale".

Globalement, ce disque qui fonctionne très bien dans le salon est d'excellente facture, bien que probablement en décalage avec ce qu'écoute la génération actuelle des fans de musique électronique.

**** et 1/2
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 février 2014
Cette musi que est celle d'un long pelerinage en direction de Joy division mais si on a atteint son but on a du mal à en revenir En tout cas on en revient logique mais moins agressif comme si on avait couché avec des lesbiennes qui aiment la guerre et qui meurent en premier comme de bien entendu Apres ça forcement ce n'est plus pareil : on garde un bon souvenir mais on est assagi ( un peu )
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Aleph
Aleph de Gesaffelstein (CD - 2013)

Psychic
Psychic de The Darkside (CD - 2013)