Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Deux séries, pas réussies toutes les deux au même degré, 6 janvier 2014
Par 
Pèire Cotó (Occitània) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trio Pno 1-3/Qrt Pno 1-3 (CD)
Comme les trios pour piano de Brahms demandent un peu plus d'un CD et les quatuors pour piano moins de deux, Sony a pu réunir sur 3 CD bien remplis l'ensemble de ces deux séries. Les trois trios, opus 8, 87 et 101 sont joués entre 1964 et 1966 par le trio Stern (Isaac Stern, violon, Eugene Istomin, piano, Leonard Rose, violoncelle), alors que les trois quatuors, opus 25, 26 et 60, sont enregistrés à Tokyo en 1986, à New York en 1989 et réunissent autour d'Isaac Stern Jaime Laredo, alto, Yo-Yo Ma, violoncelle, et Emanuel Ax, piano. Mais ce n'est pas le groupe d'œuvres enregistrées quand Stern était à l'apogée de sa carrière qui me semblent les plus réussies. L'enregistrement des quatuors est d'ailleurs bien plus équilibré et fin, ce qui n'est pas dû uniquement à l'époque.

Je commence, à l'inverse du coffret, par LES QUATUORS AVEC PIANO.
Malgré les différences des salles, l'enregistrement est toujours très clair et aéré, pas du tout global comme celui-ci Brahms : Quatuors avec piano auquel je l'ai comparé et permet d'écouter chaque musicien sans l'isoler des autres.

L'interprétation est, mouvement par mouvement, presque toujours supérieure à celle de Pennetier, Kantorow, Pasquier et Mørk (disque cité à titre de comparaison), même si je préfère le vieil enregistrement de Curzon et des Budapest Quintette Pour Piano pour l'opus 26. Je ne comprends pas la faiblesse relative que plusieurs commentateurs du site américain trouvent à cette version du quatuor en sol mineur opus 25, mais il me semble en revanche que l'Allegro non troppo initial et le Scherzo de l'opus 26 ne sont pas aussi réussis que le reste, du moins pour leurs débuts respectifs.

De manière générale, il y a une qualité de mystère qui convient tout à fait à ces partitions de structure complexe, évoluant souvent de façon inattendue, parfois une chaleur, une passion fiévreuse. La netteté des phrasés est supérieure à celle du disque Pennetier, qui semble pourtant plus analytique; elle apparaît en particulier dans les mouvements lents, tous les trois très réussis et prenants. La chaleur mélodique des cordes est idéalement associée au piano assez percussif d'Emanuel Ax, qui rend bien la complexité rythmique qu'on trouve toujours chez Brahms. L'Intermezzo de l'opus 25 est assez rapide, ce qui met en valeur son caractère fuyant et irréel, mais le Trio contraste peu (Pennetier, Kantorow, Pasquier et Mørk ralentissaient au contraire l'Intermezzo, ce qui individualisait davantage le Trio, pris plus rapidement). Mais à part ça, c'est une version idéalement subtile et contrastée, où les moments dolce sont plus doux et romantiques, alors que ceux rapides ou rythmés sont souvent éclatants. La manière dont tout est articulé et la liberté des phrasés indique que ces pages ont été longuement dominées et mûries par les quatre musiciens. Il y a un ton qu'on qualifie spontanément de "brahmsien", même si on évite de préciser ce qu'on entend par là, et qui n'est certainement pas facile à trouver. Au total, une version dont je ne saurais dire si elle est la meilleure, mais que je conseille sans réserves.

LES TRIOS.
Là aussi, après avoir plus ou moins apprécié les qualités du Trio Stern, j'ai continué par une comparaison. Hélas ! On ne devrait jamais comparer des trios de Brahms avec l'interprétation qu'en ont fait Suk, Katchen et Starker, car on en devient presque injuste, en tout cas plus exigeant. Le résultat est qu'à mon avis la version de Stern, Rose et Istomin devient une bonne version parmi d'autres, mais pas à conseiller en priorité pour ceux qui n'auraient aucun autre enregistrement de ces œuvres.

La prise de son, malgré la date, est assez confuse et dure. Stern étant évidemment la vedette, les ingénieurs ont rejeté en arrière ses partenaires, qui donnent parfois l'impression d'être des accompagnateurs, ce qui contrarie l'esprit de la musique de chambre et déséquilibre les œuvres. On se consolera peut-être en écoutant la magnifique sonorité du violoniste, au meilleur moment de sa carrière, mais ça reste un défaut, qui heureusement varie selon les moments. Parfois, Istomin, qui n'a pas l'autorité et la splendide netteté de Katchen, y perd beaucoup de son rôle dans l'expression du rythme, si essentiel dans Brahms.

Assez souvent, on trouve que cette version manque d'intimité, qu'elle a trop de lumière, une lumière qui pourtant ne favorise pas la couleur, pour laquelle il faut écouter Suk-Starker-Katchen. Chaleur, sentiment d'amertume quand il faut, intériorité, justesse des phrasés, rebondissement peuvent en partie manquer, mais c'est par comparaison avec une version souveraine et frappe moins à la première écoute. Il reste qu'on est avec Brahms, mais il semble plus loin, plus difficile à joindre... C'est surtout le premier trio, en si, opus 8, qui souffre davantage de cette approche, alors que par exemple dans les mouvements extrêmes de l'opus 87 on est pleinement satisfait. On achètera donc ce coffret d'abord pour une magnifique interprétation des quatuors pour piano et cordes et on aura en plus une très bonne version des trios.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Indispensable, 28 juin 2009
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trio Pno 1-3/Qrt Pno 1-3 (CD)
La musique de chambre de Brahms est son chef d'oeuvre, magnifiquement exécuté dans ce disque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Brahms: Piano Trios
Brahms: Piano Trios de Isaac Stern
Acheter l'album MP3EUR 16,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit