undrgrnd Cliquez ici Baby Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles18
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVDModifier
Prix:12,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

VINE VOICEle 14 octobre 2013
Une femme au physique ingrat, qui oserait croire qu'il s'agit de Michèle Morgan, est mariée à un brave homme très ordinaire, Bourvil. Le hasard d'un accident de voiture fait qu'elle rencontre un chirurgien esthétique, Gérard Oury encore acteur, qui l'opère et la transforme physiquement. Fin du conte. Le cauchemar commence car le mari, lui, n'est pas content; il a bien trop peur de perdre sa femme, devenue d'un coup très attirante et en décalage complet avec sa propre médiocrité.
Le film fait partie de ce que la Nouvelle Vague appelait avec un rien de condescendance la "qualité française". Et de fait si le film semble un peu vieilli par des comportements qui nous semblent réellement d'une autre époque, il n'en reste pas moins vrai que le jeu des acteurs, Bourvil notamment mais pas que, est somptueux.
Double témoignage donc. D'une époque d'abord et d'une rencontre ensuite puisque c'est au cours de ce tournage que s'est formé le couple Oury-Morgan.
0Commentaire15 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Le Miroir à deux faces", André Cayatte, NB, 1958, excellente copie.

Pierre Tardivet (Bourvil) a décidé de se marier. Sans séduction et médiocre, il souhaite une femme sans séduction, qui se satisfera d'un sort médiocre. Il y a une logique, pas si sotte, dans son raisonnement étroit: il sait ce qu'il est capable d'être et de donner, à quoi bon se mettre en disharmonie avec une femme trop belle ou trop brillante, exigeante sans doute?
Et lorsque celle qu'il avait épousé à cette condition implicite de commune laideur et de commune médiocrité aura fait modifier son visage -lorsque la fade Marie-José sera devenue Michèle Morgan-, se plaçant avec elle devant un miroir, il lui dira, non sans pertinence : "Est-ce que j'ai l'air d'être le mari de cette femme-là?"

Mais il y avait quelque chose de vicié dans ce mariage de petites annonces, organisé par Pierre et les parents de la jeune femme. La disharmonie, tant redoutée, a présidé à la rencontre. Pierre ne s'est-il pas fait passer pour un mélomane auprès de Marie-José passionnée de musique? Ne l'a-t-il pas "séduite" par cet artifice? Il a été le premier à la tromper, non sur son visage, lui, mais sur sa personnalité, sur sa sensibilité... Pierre, qui n'est pas intelligent, qui dédaigne tout ce qui n'est pas matériel, ne l'a pas vu. Mais quand Marie-José le "trompera" à son tour, en changeant d'apparence, ils seront quittes...

Droit à la beauté, droit à une qualité de vie, le droit d'avoir un physique en accord avec sa sensibilité, voilà de quoi ce film se veut le plaidoyer, plaidoyer peut-être simpliste, manichéen parfois, avec des tableaux outrés: le calamiteux voyage de noces à Venise, la vie quotidienne hideuse près d'une belle-mère acariâtre et avaricieuse (la vieille Sylvie, dans un de ses rôles obligés), dix ans d'actes gris, mais le savoir-faire de Cayatte sauve le récit de ce qu'il peut avoir d'artificiel et plus que tout le film s'incarne en deux acteurs d'exception.
Michèle Morgan.
La choisir pour jouer une femme laide tient du pari impossible, mais il le fallait bien pour que le "miracle" de sa transformation soit ce moment qui nous transfigure autant que le personnage. L'étonnement de sa beauté est intact. Et l'actrice est évidemment aussi juste qu'on puisse espérer qu'une actrice le soit dans ce rôle à "deux faces".
Bourvil.
Inepte et veule, jusque dans la colère, d'une pathétique médiocrité, écoeurant, pitoyable -mais "peut-on avoir éternellement pitié des imbéciles?"- il est admirable, et de toute laideur, a-t-on envie de dire, comme sa femme est de toute beauté...
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2013
Deux monstres sacrés, Michèle Morgan & Bourvil, tour à tour amoureux puis ennemis dans ce drame dû à la chirurgie esthétique, l'instrument qui détruit un couple uni mais mal assorti et les conduit à l'irréparable. Un pur chef d'oeuvre
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 décembre 2015
EN 1958 ANDRE CAYATTE ORGANISE LA RENCONTRE DE MICHELLE MORGAN ENLAIDIE AVEC L ACTEUR GERARD OURY...QUI DEVIENDRA PLUS TARD A LA FOIS UN METTEUR EN SCENE A SUCCES ..ET LE COMPAGNON DE L ACTRICE...JUSQU A SA MORT..TRANSFORMATION PHYSIQUE DE LA BELLE SOUS LE BISTOURI DU CHIRURGIEN OURY...ET PRESENCE EXTRAORDINAIRE DE BOURVIL EN MARI ODIEUX ...QUI N A JAMAIS ETE AUSSI BON...OU PEUT ETRE DANS *FORTUNAT* AVEC...MICHELLE MORGAN...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2015
Le Miroir à deux faces [Blu-ray] film (1958) d'André Cayatte avec Michèle Morgan, Bourvil et Gérard Oury. C'était l'occasion de montrer pour Bourvil d'autres aspects de son talent, dans un rôle moins sympathique que d'habitude. Michèle Morgan grimée est excellente et très convaincante quand sous le bistouri du chirurgien esthétique interprété par Gérard Oury, sa métamorphose provoque l'hostilité de son mari et leur rupture. Un film excellent et original à avoir dans sa collection de DVD. Et c'est aussi pour ceux qui apprécient la qualité photographique du cinéma en noir et blanc. Ainsi avec les effets spéciaux de l'époque, on marche à fond dans l'histoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2014
Très beau film sur les difficultés de couple lorsque l'un des deux change et "parait échapper" à l'autre. Une Michèle Morgan talentueuse et attachante, un Bourvil dans un jeu torturé fabuleux.
11 commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2014
film existant uniquement en VHS. Sortie en dvd ou blu ray très attendue. Très bonne qualité d'image et de son
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2014
Excellent film où Bourvil est époustouflant, Michèle Morgan comme à son habitude magistrale ! Un très beau film sur l'apparence physique et les sentiments qu'il engendre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2013
l'un des meilleurs films de bourvil , michèle morgan est excellente et le sujet du film est parfait je ne m'en lasse pas.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2014
un grand film avec deux protagonistes de légende du cinéma français
la transformation de Michèle Morgan est étonnante
Bourvil excelle dans le genre.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,99 €
12,99 €