undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
83
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:23,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juillet 2014
Paul continue de m'enchanter. Bien sûr je ne suis pas étonné, surpris ou dérouté, mais j'aime assez l'idée qu'un artiste continu de partager ses notes et ses mots, sans se soucier de passer à la radio (aaaarg) ou de plaire aux jeunes générations (ce qui est pourtant souvent le cas). Je ne prendrais pas le temps de décortiquer ce nouvel album, d'autres l'ont fait déjà très bien. Je retiendrais juste qu'aujourd'hui, on peut dire sans se faire lyncher, que McCartney est un artiste pop moderne et plus l'ex Beatles. On est quand même en 2014 !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2016
Plutôt un 4,5 mais avec Macca j'ai tendance à noter plutôt plus haut que plus bas quand c'est impossible de préciser.
Le temps semble ne pas avoir de prise sur ce bon vieux Paul . En effet si ce New n'est pas parmi les must have du liverpuldien (Les Ram, Flaming Pie, Band on the run out chaos and creation notamment ) il n'en reste pas moins qu'il est à ranger dans le haut du panier de sa discographie.
Paulo regarde encore vers le passé (comme souvent dans ses albums du 21 ème siècle ) avec les très réussies Early days,Queenie Eye out On my way to work. Puis il repart sur un ton enjoué,presque Beatlesque,pour l'eponyme New.
La voix est moins ample ,moins souple mais Paulo la science en fait une force notamment sur le "titre caché " petite perle de balade .
En résumé du bel ouvrage . En espérant qu'il nous produise encore beaucoup de disques de cet acabit !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Qu'on se le dise, Paulo est de retour. Mais il faut un peu de temps pour s'en convaincre. À la première écoute, 50% de l'album paraît dispensable contre une autre moitié de très grande qualité. Puis les jours passent, et les titres "dispensables" deviennent plus évidents, plus attachants puis c'est un plaisir quasi intégral à terme. Pourquoi pas 5 étoiles me direz-vous? Parce qu'une chose n'est plus tout à fait au rdv, et elle est de taille: la voix. À 71 ans, le meilleur ami musicien qu'on puisse rêver d'avoir n'a plus la netteté et la précision de l'époque. Cela va bientôt faire 10 ans que sa voix chevrotte un peu, hésite parfois, comme si l'angine/laryngite avait précédé les prises et qu'on n'avait pas attendu que la maladie soit totalement guérie! Alors bien sûr, on se console comme on peut avec certains titres où l'illusion est bien là (Queenie Eye, Alligator, etc.), on croirait que le temps n'a pas encore alors fait son oeuvre, puis patatras c'est le grand âge qu'on entend derrière certains titres. Quoiqu'il en soit, il reste toujours un très grand compositeur et s'avère un parolier surprenant de profondeur simple, un talent qu'on n'avait pas forcément tout à fait bien repéré par le passé. Ce disque dépasse bien des albums de 2013, et montre, s'il fallait encore le prouver, qu'il reste encore bien des choses à dire et à jouer quand on s'appelle Sir Paul.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2014
Cet album fait ressortir le style McCartney. Ces chansons sont dans la suite de ses compositions hors Rock and Roll.
Des chansons autres que New dont les médias nous ont matraqué sont dignes d'être écoutées. A vous de les découvrir...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2014
super packaging, qq photos en plus de l'ancienne version et du vinyl, le bonus "hell to pay" excellent et le dvd sympa, l'album en lui-meme, est un" master piece" du tres grand Paul, digne d'un tres bon Beatles.......la grande classe, des chansons magnifiques,
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2013
Etant une (très) grande fan des Beatles, et donc de Paul, je dois dire que ce disque ne me laissera pas un souvenir inoubliable.... pour moi il n'est pas à la hauteur "Chaos & Creation in the Backyard", ni de "Memory almost full".... il y a des chansons que je n'aime pas du tout et d'autres que je trouve correctes. La voix de Paul est quelquefois un peu fêlée et ça me gêne, musicalement et peut-être sentimentalement parlant...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2014
du tres bon mc cartney, j'oserais dire comme d'habitude...sauf que je n'avais pas aime le precedent. celui la est plus traditionnel.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2015
Quelle performance d'écrire un tel album après tout ce temps! Je n’apprécie pas toute son œuvre, mais là, franchement je n'ai pas retiré un seul titre de ma playlist, c'est frais comme s'il n'avait jamais rien écrit auparavant. C'est de mon point de vue son meilleur album solo, le plus homogène et un des plus inspiré.
Plus PoP que Rock, c'est la marque de fabrique mais je reste bluffé par cette nouvelle performance, chapeau l'artiste !!
Et puis quand on voit l’énergie qu'il déploie sur scène à 73 balais, on se dit qu'on aimerait bien le voir en concert encore une fois...je ne sais pas trop quand, mais vu qu'il a l'air d'avoir trouvé le secret de la jeunesse éternelle, tout reste possible.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2015
Le nouveau CD du Mac ! Félicitations Mr P. McCartney, un beau succès. J'adore ce CD !
"PAUL McCARTNEY'S MUSIC AS A ENCICLOPEDIA OF STYLES AND GENRES"
Paul McCartney is a singer, songwriter, painter, classical composer, avant-garde instrumentalist, occasional actor, activist, and keeper of one of the greatest musical legacies of the past century.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Du plaisir. Paul McCartney a dû bien s’amuser en enregistrant New (2013) qui, pour les amateurs de statistiques, constitue son quatorzième LP solo. C’est perceptible dès les premières notes d’un disque qui renoue avec le son pop des sixties.

A l’automne de sa vie, celui qui a grandement contribué à façonner l’histoire du rock, ne lésine pas sur les moyens pour faire le buzz sur son retour aux affaires. En effet, Paulo s’est offert, au débotté (un mini concert est improvisé, annoncé sur twitter une heure avant), le grouillant Times Square pour marquer le « New » événement, visant à annoncer la publication de son nouvel album, le premier depuis le décevant Memory Almost Full (2007) à être constitué d’originaux. Quand on connaît la délicatesse de l’écriture de l’ex-Beatles, il y a de quoi se frotter les mains.

D’autant plus qu’à l’élégance de son songwriting, l’auteur de Yesterday rajoute la prise de risque. Lui qui, au dire des fans invétérés, s’était croûté en beauté dans ses travaux précédents, en reprenant des standards de jazz amerloques (Kisses On The Bottom), au point de salement cliver supporters et critiques, joue ici la carte de l’audace et de la modernité. Le résultat est autant saisissant que le come-back concluant.

Paul McCartney s’est entouré du gratin de la nouvelle vague des prods pour échafauder un projet qui se promène entre soul, pop et rock, sans altérer, une seule seconde, l’homogénéité du travail : Paul Epworth (Adele), Mark Ronson (Amy Winehouse), Giles Martin et Ethan Johns, respectivement fils de George, producteur des Beatles (Giles a assuré plus de la moitié de la production de News) et de Glynn, qui a produit quasiment tout ce que la terre compte de rock-stars.

Paulo avait prévenu après Kisses On The Bottom : son prochain disque serait résolument moderne. Nous y sommes donc, le pari est tenu ; Paulo est fidèle à son annonce. Les 12 inédits sont enrichis par les collaborations disparates au niveau de la production ; ce qu’il propose procure un vrai enthousiasme et suscite un bel étonnement. Les Beatles et Wings pointent en filigrane de New, enregistré pour l’occasion entre Londres, Los Angeles et New York.

La variété est de mise, compte tenu de ces diverses implications, mais le rendu s’éloigne parfois de l’empreinte qu’a laissée MacCa dans le rock. Sa voix fragilisée par les ans conforte cette sensation.

Novateur à 71 ans, brillant, pétillant, diversifié, frais, dans l’esprit de son époque, efficace et gourmand, Sir Paul a encore faim d’expérimentation et le démontre dans ces plus de trois-quarts d’heure de belle musique pop, inspirées par ses souvenirs de Beatles et par son amour pour sa belle du moment, Nancy. Il est un fait établi : les papys du rock refusent de vieillir, alors ne les enterrons pas trop vite (PLO54).
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)