Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Couleur instrumentale, solistes satisfaisants, 21 mars 2014
Par 
Pèire Cotó (Occitània) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cantates (Intégrale, volume 17) (CD)
SACD écouté avec une platine CD. Enregistré en 2005, 2009 et 2012.

Il y a deux notices, chacune en allemand, anglais et français. La première doit être la même pour tous les numéros de la série, puisqu'elle utilise des exemples pris dans des cantates qui ne se trouvent pas ici. Elle présente les principes du projet d'enregistrement de cantates de Bach (il ne s'agit pas d'une intégrale, mais d'une cantate pour chaque dimanche de l'année liturgique, comme avait fait Richter dans un style différent). Sigiswald Kuijken a rédigé lui-même en allemand, puis son texte a été ensuite traduit. Et là, il est difficile de ne pas sourire, même si le discours est sérieux et approfondi. Le texte est parsemé de mots et d'extraits de phrase en italique, certains en caractères gras, d'autres encore en italique et en caractères gras. Je ne suis pas psychologue, mais ça me semble évocateur d'une personnalité.

La deuxième notice, entièrement traduite elle aussi, contient un vaste commentaire des cantates, illustré des mêmes fantaisies (encore que S. Kuijken ne semble pas être un fantaisiste...), le livret complet des cantates et une présentation des artistes.

Mais bon. L'écoute des 78'30 du CD manifeste beaucoup de soin, mais rien de vraiment maniaque ou psycho-rigide. Les choix de Kuijken sont des chœurs avec un chanteur par voix. Quand la cantate ne demande pas quatre solistes, ceux manquants se retrouvent néanmoins dans le chœur. Les sopranos (il y en a trois, chacune dans une cantate, la BWV 54 n'ayant qu'un soliste alto et pas de chœur) ne sont plus des garçons mais des femmes et même l'alto est une femme.

Ce qui plaît dans ce disque, c'est le rythme et surtout la couleur instrumentale, plus séduisante que celle de l'équipe Harnoncourt-Leonhardt et même que celle de Suzuki. Les tempi sont assez modérés, à peu près les mêmes que chez les précédents. L'enregistrement Accent est excellent, ce qui ne m'étonne pas. Ni trop près ni trop loin, un bon équilibre entre les instruments et les voix, aucun maniérisme. La stéréophonie assez resserrée s'élargit de temps en temps, avec un élément déplacé vers l'oreille gauche.

Pour les solistes, on apprécie le soin extrême dans la mise en place (le redoutable duo alto-ténor "Wir danken und preisen" de la cantate BWV 134, dans lequel les deux solistes doivent chanter simultanément et longuement leur partie, est remarquablement exact et ni Petra Noskaiová ni Christoph Genz ne baisse la voix pour se reposer (à comparer avec la déconfiture de Robin Blaze suivie par celle à peine moindre de Makoto Sakurada dans la version de Suzuki, leur ensemble donnant par moments l'impression d'un moutonnement sans relief). Mais à part ce soin, qui a dû réclamer beaucoup de répétitions, aucune voix n'est particulièrement intéressante. Plus particulièrement, le timbre de Christoph Genz semble évoluer très mal depuis ses débuts et ne contribue pas à rendre l'écoute agréable (à la première écoute, j'ai arrêté le disque). La basse Jan Van der Crabben n'a pas autant de volume et n'impressionne pas autant que Robert Holl, mais son style est parfait et son timbre plaît davantage que celui du ténor. Rien à signaler particulièrement chez leurs partenaires féminines, sauf la précision, le soin de la diction et du style, qui améliorent tout.

Il reste que pour moi, il y a une contradiction entre le résultat d'une écoute comparative, qui privilégie les détails et que je viens d'exposer, et celui de la simple écoute. Je ne sais pas l'expliquer, il est possible que ce soit provisoire, je doute que ce soit dû seulement à Christoph Genz, mais pour le moment je préfère rester à quatre étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Cantates (Intégrale, volume 17)
Cantates (Intégrale, volume 17) de Johann Sebastian Bach (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit