undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Acheter Fire Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,81 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 13 février 2014
Ce "Tales Of Winter", n'est pas à proprement parler un nouvel album du Trans-Siberian Orchestra. C'est une sélection de titres issus des cinq disques que compte la discographie de ce groupe (orchestre) Américain. Ce projet monté par Paul O'Neill, auquel participe également Jon Oliva de Savatage.
De nombreux (ex) membres de ce groupe y officient, Chris Caffery et Al Pitrelli aux guitares, Johnny Lee Middleton à la basse et Jeff Plate à la batterie (entre autres). Mais également de nombreux musiciens de tous horizons, notamment au chant sur ce disque. Le TSO à donc une base heavy, mais s'inspire de pièces issues de la musique classique, et se présente sous des airs de comédies musicales. Musicalement, on passe de pièces aux airs opératiques, comme sur le titre d'ouverture ("Night Enchanted") emprunté à Verdi, à des morceaux réellement heavy comme sur l'instrumental "Sarajevo 12/24", qui est issu du concept album "Dead Winter Dead" de Savatage. Le mixage est parfois très convaincant alliant grandeur classique et lourdeur métallique, surtout d'ailleurs sur les titres instrumentaux ("Wizards in Winter", "Dreams Of Fireflies" et "Wish Liszt", ou le chanté "A Last Illusion", qui empruntent à des airs de compositeurs de musique classique tels que Beethoven et Mozart), mais est aussi parfois plus pompeux sur de nombreuses ballades ("I'll Keep Your Secrets", "Old City Bar" et "Ornament"), ou des chants de Noël comme "Christmas Canon", qui si elles sont très bien interprétées semblent plus typiquement destinées à un grand public Américain, plus qu'aux métallovores Européens. Dans l'ensemble l'album et l'interprétation (irréprochable) se tiennent, avec sur la fin de ce CD éclectique, un bluesy "Christmas Nights In Blue", la ballade "Music Box Blues", l'instrumental "A Mad Russian's Christmas" (qui emprunte à Tchaikovsky), et le long "Epyphany". Il ne faut donc pas être réfractaire à ce mélange de genre. Toute la difficulté de cet orchestre Américain se trouve d'ailleurs là, mixer ce grand melting point et le faire partager à différentes cultures. Une des édition est accompagnée d'un DVD (relativement décevant), dans le sens où ce n'est pas un concert (réputés très spectaculaires), mais une histoire ("The Ghosts Of Christmas Eve") qui est narrée, où le groupe interprète le concept dans une configuration théâtrale.
Ce "Tales Of Winter" où c'est une petite déception, on n'entend guère chanter Jon Oliva (qui tient en fait les keyboards et participe à quelques compositions), présente le Trans-Siberian Orchestra, ce groupe Américain surtout drivé par le visionnaire Paul O'Neill, qui devra sans doute persévérer pour imposer son projet en Europe.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,55 €
9,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)