undrgrnd Cliquez ici Baby nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 NEWNEEEW cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

8
4,5 sur 5 étoiles
Desolation Rose
Format: CDModifier
Prix:14,39 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

25 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il y a les grands albums des Flower Kings (Back In The World Of Adventures, Space Revolver), ceux qui sont plus expérimentaux (Unfold The Future), ou plus éclectiques (Paradox Hotel), plus musclés (Adam & Eve) ou encore plus rétro (The Sum Of No Evil), mais aucun n'est véritablement mauvais. Après un gel compréhensible au vu des multiples projets impliquant le chanteur et guitariste Royne Stolt, le groupe était revenu en 2012 avec Banks Of Eden, un disque qui sans innover n'en était pas moins frais et vigoureux. Il poursuit maintenant sur sa lancée avec ce formidable Desolation Rose débordant d'un rock symphonique qui devrait faire l'unanimité. Inutile d'analyser chaque titre de ce nouvel album en détail puisque la musique, dans son essence, ne s'écarte jamais vraiment de celle de son prédécesseur, cette filiation étant par ailleurs fort bien illustrée par le même design épuré de la pochette cette fois encore conçue par Silas Toball. Plus intéressant par contre est de se pencher sur ce qui rend aujourd'hui les productions des Flower Kings aussi attachantes et nécessaires au prog actuel que le sont celles de Steven Wilson par exemple. D'abord, la musique, mélodique, sophistiquée et souvent épique, a une valeur narrative et évoque en filigrane celle des groupes classiques (Genesis, Gentle Giant, Camel et surtout Yes) mais sans jamais la copier : les FK ont su rapidement cultiver un style propre avec assez de caractère pour être immédiatement reconnaissable tout en restant accessible. Ensuite, les membres du groupe ont acquis au fil du temps une virtuosité exceptionnelle dont ils n'abusent jamais de manière égocentrique, préférant se concentrer sur les compositions mises en valeur par de subtils arrangements et des solos appropriés. La basse charnue et volubile de Jonas Reingold enrichit les textures; coloriste hors-pair, l'allemand Felix Lehrmann est le meilleur batteur que le groupe ait jamais eu; Hasse Fröberg à la seconde guitare apporte également un soutien sans faille aux harmonies vocales; et Tomas Bodin mêle avec bonheur au piano acoustique et aux synthés des claviers vintage comme l'orgue Hammond B3, le Fender Rhodes et le Minimoog. Quant à Royne Stolt, ses solos de guitare sont de plus en plus en plus précis et chantants tandis que sa voix unique, pourtant limitée dans le haut registre, fait désormais partie du patrimoine prog au même titre que celles de Peter Gabriel, David Gilmour ou Jon Anderson. Pour le reste, la musique, plus concise et cohérente que d'habitude, fait naître une palette d'émotions, engendrant la mélancolie, le mystère, l'angoisse ou la révolte en fonction des épisodes d'un thème qui n'est pas loin d'être un constat sociopolitique sur l'humanité et l'état de notre planète auquel on ne peut qu'adhérer. Tout cela s'entend fort bien dans Tower One, le premier morceau du répertoire, dans lequel une créature énigmatique nichée au sommet d'une tour observe les actions dérisoires et désespérées d'une humanité en quête d'Eden tandis que la musique explose en une bande sonore majestueuse. Desolation Rose est un disque pour les âges offrant tout ce qu'on pouvait espérer des Flower Kings et c'est indéniablement l'une des plus belles émanations du rock progressiste actuel.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 mars 2014
Un magnifique album aussi subtil que mélodique.
Selon moi, l'album le plus abordable et peut-être même le plus abouti des suédois. FK semble avoir définitivement tourné la page de l'expérimental pour revenir aux fondamentaux du rock progressif. L'ambiance est 70's à souhait mais avec une production moderne.
Les commentaires sont élogieux et il y a de quoi.
Pas de fausse note donc, et une mention spéciale pour le morceau "silent masses" ainsi que pour le CD 2 principalement musical.
C'est du tout bon !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 février 2014
Je suis tout à fait d'accord avec S. Jacques. En rendant leur musique moins expérimentale, les Flower Kings évitent d'égarer l'auditeur dans des digressions qui, même si elles semblent faire partire du genre, ont parfois tendance à rompre "l'histoire" que racontent, pour moi en tous cas, chaque morceau.
Ici, rien de tout cela. Des plages généralement moins longues qu'à l'accoutumée, une production impleccable, bref un tout grand album, pour moi l'un des meilleurs, sinon le meilleur d'un groupe dont la discographie comporte pourtant quelques pépites.
Vous l'aurez compris, Desolation Rose est hautement recommendable
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 novembre 2013
Déjà la pochette Digipack encore concue par Toball est vraiment très jolie et attirante à l'instar de celle de Banks.
Pour la musique, ici pas de long morceaux, ormis celui d'ouverture ''tower one'' de + de 13minutes, mais de beaux morceaux d'un symphonisme profond, rien d'innovant non plus mais une musique mélodique et sophistiquée, à la fois mélancolique et mystérieuse comme on l'aime chez les F.K. Voici ce qui anime ce premier CD, et le deuxième n'est pas en reste, bien que différent car essentiellement instrumental (les 5 derniers morceaux sur les 8)
Cet album dans sa conception me fait plus penser à ''stardust '' qu' a ''unfold'' et c'est tant mieux, et dans un style similaire je le préfère nettement à ''banks'' car plus intime et plus en rondeur.
Pour moi encore une fois : un grand millésime des Flower.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 mai 2014
Le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire l'article est ENNUI..................Non pas que quelques bons moments ne soient pas présents, comme toujours avec STOLT : mais la messe est dite........
c'est l'éternel retour du même !!!!!!!!
Pour avoir suivi ce groupe depuis ses débuts............cette nouvelle production n'apporte rien à une discographie déjà trop abondante.
Il suffirait juste de resserrer le propos musical , d'aller à l'essentiel plutôt que diluer ce message musicale qui en devient homéopathique...........

mais le phénomène de lassitude qui se passe avec ce groupe.........se passe aussi avec ceux à la discographie pléthorique : Porcupine, DT, Pineapple (déjà)........

malgré tout je ne jure pas de ne pas acheté le suivant...
On ne sait jamais !!!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 janvier 2014
J'aurais bien aimé comprendre les paroles. Cependant, ce groupe continue à faire de la très bonne musique Rock Progressive. Et, mention "excellent" pour le court titre "The Wailing Wall" (dans le disque deux).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Après avoir été très fan du groupe de Roine Stolt dans les années 90 et début 2000, je l'avais laissé tomber trouvant qu'il tournait en rond avec ses compositions parfois prétentieuses. Stolt lui-même avait mis en sommeil les Flower Kings en 2007. Et puis, j'ai eu envie d'acheter cet album... Et je n'ai pas été déçu car le groupe fait le choix de simplifier son propos, ce qui est -à mon avis- salutaire. Par contre, cette galette manque singulièrement d'originalité par comparaison aux premiers albums, de "The Flower King" à "Flower Power". Du bon rock regressif, ça fait du bien de temps en temps pour tous les amateurs de GeneYes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Pas grand chose à rajouter à la magnifique chronique de Pierre Dulieu avec lequel je suis complètement d'accord.

Evidence dans la cohérence du discours musical: TFK a épuré sa musique de tout passage un peu lassant sans pour autant appauvrir le propos qui reste d'une grande intensité, d'une grande densité émotionnelle. La forte tendance à aller à l'essentiel sans aucune trace de compromis. TFK moins experimental que dans les années 90 c'est certain, mais toujours aussi prog c'est sûr aussi.

Il faudra de bien nombreuses écoutes pour appréhender toutes les richesses de cet opus. Voila encore des heures de belles musiques offerte par les rois du prog sans compromis..... Comment font-ils pour créer autant de musique? Admirable!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Banks Of Eden (2 Vinyles + 2 CD)
Banks Of Eden (2 Vinyles + 2 CD) de The Flower Kings (Album vinyle - 2012)

The Oblivion Particle
The Oblivion Particle de Spock's Beard (CD - 2015)