Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Infinite Interstellar Genocide", 29 octobre 2013
Par 
Emmanuel Gautier (Strasbourg, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Obscure verses for the multiverse (CD)
Inquisition fait partie de ces groupes pour lesquels on peut mettre la main à couper qu’ils ne prendront pas de direction artistique farfelue. En effet, depuis leur premier Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult de 1998, ils n’ont jamais changé leur fusil d’épaule et livrent de manière régulière des offrandes au Malin avec cette même conviction inébranlable dans le black metal.
Et c’est comme ça qu’on les aime, parce qu’Inquisition sera toujours une valeur sûre.
Le duo inséparable Dagon/Incubus cultive depuis ce temps un black metal occulte et mystique avec un riffing reconnaissable entre mille et cette voix sinistre et monocorde proche du chant d’Abbath (Immortal).

Ils atterrissent pour ce dernier Obscure Verses… sur le label français Season Of Mist, après la fin de leur contrat avec les Allemands de No Colours. La couverture n’est pas l’œuvre de l’habituel Antichrist Kramer cette fois, mais du tout aussi talentueux Paolo Girardi.

Sans opérer de changement majeur à aucun moment de leur carrière, on les a vus très progressivement évoluer vers des structures de plus en plus travaillées sur le plan mélodique tout en conservant la même base très personnelle.
Pour ceux qui ont suivi la formation jusqu’ici et qui ont apprécié le précédent Ominous Doctrines…, ce dernier en date se situe dans la même lignée. Les premiers morceaux sont très typiques de ce qu’on connaît d’eux avec ce riffing caractéristique combinant accords bendés et arpèges glacials, la basse étant totalement absente.

Néanmoins, on note un effort supplémentaire sur la complexité mélodique des riffs, et ces colorations heavy et thrash du groupe sur des morceaux comme Joined by Dark Matter... avec l’apparition inhabituelle d’harmoniques.
Le travail mélodique va de pair avec la diversité rythmique, ce qui donne des morceaux denses et variés sans perdre le côté immédiat que le groupe avait sur les albums précédents. L’ambiance si prenante est toujours de la partie.

Poursuivant sur la voie d’Ominous Doctrines…, Inquisition arrive à se surpasser une fois de plus en présentant son œuvre la plus ambitieuse à ce jour tout en restant résolument ancré dans ses racines black primitives. Ils continuent d’évoluer à leur rythme et dans leur propre sphère, les tendances n’ayant aucune prise sur eux.

Retrouvez cette chronique mystique (et d'autres plus mystiques encore) sur le site "auxportesdumetal.com"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Messe cosmique., 20 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Obscure verses for the multiverse (limited digibox) (CD)
Si vous aimez posséder des objets interdits, des ouvrages gardés secrètement depuis des millénaires par des moines sataniques férus d'astrologie, et qui invoquent une force supérieur.....
Il vous faut posséder se " Obscures verses for the multiverse".
Cet album vous fera voyager dans un monde cosmique ou le côté obscur est roi.
Une guitare dévastatrice d'originalité, de riffs surpuissant faisant offrandes au vieux rituels black metal, des traversées a coup de blast béat démoniaques.
Dés le premier verset, cet énergie cosmique transcende ce groupe qui, on croirait joue sous la domination d'une force supérieur mystérieuse, mystique...... Malsaine.
L'Inquisition est la, et fera plier même les plus retissants hérétiques, et les plus hermétiques.
Il n'y a qu'à écouter le titre éponyme pour s'en rendre compte, et se prosterner devant ce génie du black métal.
Une voix sortie des pires cauchemars d'un prêtre malfaisant, complètement abandonné à la dictate de quelques esprits tourmentés...... Un délice, que dis-je, une gourmandise précieusement réservé à un auditoire prêt a voyager dans la faille spatio- temporel, ou vieille légendes, vieux grimoires et contes ésotérique ce mêle......
Un grand, très grand album d'Inquisition...........
A souligner également cette pochette qui colle très bien avec cet album, vomissure de l'univers.....
Bref, selon certaines chroniques, même le Vatican aurait peur des écrits contés dans cet ouvrage............
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit