undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles24
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

« Chevaliers Noirs - Vif argent » est le premier volume d'une série de romans d'Hugues Delalande se déroulant dans un univers médiéval uchronique, mais d'un impressionnant réalisme « historique ».

L'auteur nous transporte dans le XIIe siècle d'un continent qui a évolué, comme le nôtre, vers un système féodal après une période impériale de type romain - l'Empire d'Aigle Noir - et de langue latine. Certaines régions possèdent d'ailleurs des noms qui rappellent ceux de provinces, comme la Lyonnesse. Ce monde est désormais divisé en duchés et en royaumes, selon une organisation typique du moyen âge occidental. Les personnages portent des noms d'origines variées (romaine, perse, arabe, scandinave, allemande, française...) rappelant cette fois un peu le contexte des croisades. On y trouve d'ailleurs, au centre de la vie militaire et politique du Continent, un prestigieux ordre de chevalerie, celui des Chevaliers Noirs, dont l'influence a été et est encore déterminante. Ce que l'on pourrait presque considérer comme un univers parallèle au notre est présenté par l'auteur avec de très nombreux détails : cartes, plans, glossaire terminologique, guide de prononciation. Ces informations sont d'ailleurs relayées très efficacement sur le site internet dédié à cette saga romanesque.

Ce contexte étant posé, le roman en lui-même porte, sans en dévoiler les surprises ou les ressorts de l'intrigue, sur un Chevalier Noir renégat, un Prophétie, une rébellion, un Plan (avec un grand P) et un peut-être complot. Après quelques chapitres introductifs, l'action se déroule sur une période de deux journées racontées presque en « temps réel ». Le style d'Hugues Delalande s'appuie sur une langue très riche, des descriptions foisonnantes de réalisme et un récit « chronométré » des événements (l'heure exacte, à la minute près, étant d'ailleurs indiquée en début et en cours de chaque chapitre). Le tout est d'une grande crédibilité « historique » et d'une remarquable cohérence quant aux caractéristiques et aux mentalités du monde médiéval qui est dépeint.

L'intensité du récit souffre sans doute un peu des longs développements descriptifs et factuels ou des nombreuses conversations entre les personnages, aux dépens d'une approche plus psychologique des héros et héroïnes de l'histoire. Quoi qu'il en soit, l'auteur nous transporte de manière irrésistible dans son monde, dont on comprend très vite que l'on n'en percevra que très progressivement les richesses et la subtilité : qui manipule vraiment qui ?

Le volume achevé, le lecteur aura le plaisir de trouver en conclusion un extrait de 4 chapitres du prochain volume... De quoi nous convaincre définitivement de poursuivre l'aventure sur les traces des Hommes Sombres.e sans doute un peu des longs développements descriptifs et factuels ou des nombreuses conversations entre les personnages, aux dépens d'une approche plus psychologique des héros et héroïnes de l'histoire. Quoi qu'il en soit, l'auteur nous transporte de manière irrésistible dans son monde, dont on comprend très vite que l'on n'en percevra que très progressivement les richesses et la subtilité : qui manipule vraiment qui ?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2014
J'ai adoré. Je me suis laissée entraîner dans l'intrigue et je n'ai qu'une envie c'est de pouvoir lire la suite. Je n'ai le temps de lire que dans les transports en commun et du coup j'étais pressée d'être dans le train pour me replonger dans l'histoire de ce chevalier. Vivement la suite ...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
On est quelque part ailleurs dans un autre monde.Embarqués sans retour par l'auteur, qui nous tient en haleine aux termes d'un suspense savamment dosé, de surprises en révélations, dans une fantastique chevauchée, parce que les héros de ce récit sont des Seigneurs.

Des plans successifs se déroulent, détaillés comme pour une mise en scène de cinéma. On y est vraiment.On se surprend à redouter les coups -de théâtre - qui vont être assénés. On a beau les attendre, ils surviennent quand - et là où - on ne s'y attendait pas. Il faut aimer trembler ! Parfois on a le sentiment qu'on a compris et que les plans sont clairs désormais. Mais non une fois de plus l'auteur vous montre que c'est lui le patron.

Récit intense qu'on ne lâche pas parce que c'est lui qui vous tient. A emporter sur une île déserte pour ne pas voir passer les jours avant l'arrivée du prochain bateau. Ou à lire chez soi, bien calfeutré,avec quelques heures devant soi pour vivre intensément quand le train train du quotidien vous guette.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2013
Une immersion complète dans un monde médiéval qui, utilisant nos codes et nos mots, n'est pourtant pas celui que nous connaissons. Des personnages sombres, préoccupés, pris dans leurs vies et leurs plans... mais surtout des personnages et une intrigue qui prennent corps de par leur "épaisseur / leur crédibilité". L'histoire s'installe. Elle va doucement, à son rythme. Le lecteur se retrouve piégé: emporté par ce monde et ses intrigues.... Et c'est ainsi que l'on passe d'un roman "standard" -qui pourrait se contenter d'être une pâle copie de cette littérature anglo-saxonne qui nous abreuve- à une œuvre complexe, riche et très originale.

Comme de grands titres que nous aimons relire régulièrement, ce livre surprend par sa profondeur. L'auteur nous entrouvre la porte d'un monde que l'on pressent complet, achevé et se suffisant à lui même. Cet aperçu donne au lecteur l'envie de passer la barrière et d'en savoir plus sur l'Histoire et ses acteurs: J'espère que la suite nous fera "vivre" les Ordres des Chevaliers Noirs.

Merci à l'auteur de nous faire partager son monde.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2014
J'ai hâte de pouvoir lire l'épisode II des Chevaliers Noirs - l'épisode I ayant été dévoré en moins de quelques jours.
On rentre très vite dans l’intrigue, dès les premières pages. Tout se tient et les coups de théâtre sont nombreux. Au milieu de Chevaliers Noirs, il y a même un chapitre qui fait tourner la tête. Et il y en a plusieurs autres vraiment étonnants, dont un dans les baraques crasseuses du labyrinthe éblouissant, jusqu’à un final haletant où on est aussi essoufflé que les héros.
Les deux Chevaliers Noirs sont intéressants, c’est… inattendu. On croit lire une histoire toute tracée, et subitement elle part dans un autre sens.
J’ai beaucoup apprécié l’ambiance dans la ville et une fois qu’ils arrivent à la forteresse, le récit change de direction, et il y a des scènes enlevées et surprenantes. On se doute qu’il va y avoir de gros conflits (spoiler, entre le Duc et sa fille). La mission secrète est bien pensée, et la mystérieuse Prophétie semble planer, comme une menace. L’auteur s’y connaît en chevaux et armes blanches (les combats sont très réussis). Il y a tellement de petits détails qui sonnent juste dans ce livre qu’on a du mal à le lâcher. C’est vaste, mais c’est surtout une aventure haletante, où on se demande tout le temps ce qui va se passer. C’est prenant. Au final, seul petit regret : on aimerait pouvoir attaquer la suite tout de suite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2014
Ce livre tranche avec d'autres romans du genre : ici les héros, s'ils existent, sont mortels. Les personnages sont décrits avec soin, ce qui rappelle "Au bord de l'eau" et évoluent dans des environnements suffisamment bien décrits pour que l'on se sente alternativement ouvrier, femme de compagnie ou encore marchand.
Le décor est planté pour que puissent se développer des complots, sans doute dans une suite à venir !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2013
Ce livre est vraiment excellent. Je l'ai dévoré du début à la fin. Une des meilleures oeuvres de "fiction médiévale" que j'ai lues ces dernières années. L'univers fantastique de cet ouvrage est riche et fascinant, servit par des décors et des costumes qu'il est facile de se représenter au fil de la lecture grace à l'excellent style littéraire. Les personnages sont quant à eux intrigants, complexes et très bien développés. Il y a de nombreuses scènes de combats très réalistes et des retournement de situations qui surprennent.... Je suis impatiente de lire le prochain roman de cet écrivain qui mérite d'être suivi !!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2014
Hyper bien fait, et très motivant à lire. Histoire très riche, dans laquelle on s'attache aux personnages, on a toujours envie de savoir ce qui va leur arriver. C'est cinq étoiles, car on rentre dedans, on découvre des situations vraiment intéressantes. Et on tourne les pages, jusqu'à manquer de renverser son café. Prenant comme les meilleurs livres à suspense.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2013
Vif-Argent donne à redécouvrir l'univers des chevaliers, dans une fresque historique qui tire le lecteur à toute allure, de rebondissement en rebondissement, au coeur du Moyen Age, avec des scènes inouïes qui font pas mal penser aux films de Sergio Leone.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2014
L'histoire est prenante, les personnages sont profonds et très bien développés, et le cadre historique est très recherché.
Les commentaires a une étoile m'avaient un peu refroidi mais je suis heureux de ne pas les avoir écoutés. La finesse des descriptions m'a rappelé par moments Tolkien et on a vraiment l'impression que l'histoire se déroule sous nos yeux.
On a toujours envie de savoir la suite, et en refermant Vif-argent, on a tout de suite envie de commencer le roman suivant.
Un grand Bravo à l'auteur pour ce premier livre passionnant, et vivement la suite.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus