undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles24
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

100 PREMIERS RÉVISEURSle 14 décembre 2013
C'est un peu par hasard, au détour d'une publicité bien faite, que j'ai découvert ce deuxième album de la jazzwoman belge Mélanie Di Basio. Depuis, en une semaine, le disque a tourné trois fois, histoire de me livrer à une écoute approfondie et à en appréhender qualités et limites.

Du côté des qualités, indéniablement, il faut reconnaître que l'artiste sait créer un climat personnel fait d'une grande douceur, même lorsque les mots se font durs. Une douceur entretenue par une voix suave, articulant parfaitement, posant avec précision les plus petites inflexions et idéalement servie par un instrumentarium relativement dépouillé. Un piano, une basse, des percussions (travaillant presque toujours en léger contretemps et multipliant les subtiles variations), quelques effets électroniques ou bruitages et le décor musical est posé. On se laisse glisser dans une musique facile à appréhender, plaisante à écouter, reposante et sereine, alternant à parts équilibrées chant et partie du petit orchestre. Le tout rendu par une prise de son exemplaire, ni trop proche ni trop lointaine, pas réverbérée, permettant d'entendre les plus légers détails. Un vrai travail de pro.

Alors, quelles limites me direz-vous après toutes ces éloges ? Principalement, deux. Tout d'abord, un disque un peu trop court dans lequel deux titres supplémentaires auraient trouvé une place des plus légitimes surtout, et ce sera ma deuxième réserve, s'ils avaient permis l'exploration vers des partitions sortant d'une certaine prosodie légèrement répétitive, histoire de voir ce que l'artiste est capable de faire sur des musiques plus variées, plus punchy, introduisant des ruptures stylistiques. Gageons que cela viendra vite avec la maturité et la notoriété grandissante.

Ceci dit, j'ai souvent pensé à certains des premiers albums de You Sun Nah en écoutant "No Deal". Quand on voit ce que celle-ci est devenue à force de travail, de concerts, de rencontres, on ne peut que souhaiter la même destinée à Mélanie Di Basio. Rendez-vous d'ici quelques années donc. D'ici là, prenez le temps de la découvrir, cela en vaut vraiment la peine !
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je découvre cette chanteuse avec ce disque tant vanté. Il ne correspond pas à "ma définition du jazz" mais il est indéniable que le "mood" d'ensemble de ce disque est "jazz en small group à deux heures du matin" et que l'exploitation (au sens noble) ici manifestée de ce "jazz mood" est particulièrement efficace.

Essentiellement, ce court Lp contient deux "tours de force" avec 'The Flow' sur la "Side A" et 'I'm Gonna Leave You' sur la "Side B".

Pour commencer, 'I Feel You', à l'orchestration minimale, donne au plan musical le sentiment d'une introduction de qualité mais un peu bateau à un morceau qui reste sans suite.

En fait, la suite, c'est la sélection suivante, 'The Flow', longue dérive "bluesy", une forme de 'Take Five' au ralenti, sans drum solo de Joe Morello et de manière générale sans le Dave Brubeck Quartet légendaire avec Paul Desmond au saxophone. Je n'écris pas ça pour écraser Mélanie et ses collègues, je dis ça pour dire que nous sommes plus entre Nicolette (celle de 'No Government') et Melody Gardot (avant la conversion au Samba) que sur le terrain de "ma définition du jazz". Encore une fois, cela ne retire rien à Mme De Biasio, car j'aime beaucoup Nicolette et Melody Gardot (d'avant sa conversion à la Bossa Nova).

'No Deal' poursuit sur le même mode mais sans solo de cuivre et l'instrumental 'With Love' se maintient dans cette foulée, de façon un poil plus expérimentale. Did I mention l'unique album de Mark Hollis ? (cf. 'Mark Hollis').

Pour la "face B" (et non pas le "Disque : 2", amis d'amazon.fr chargés des descriptions de produit), 'Sweet Darling Pain' s'inscrit dans la continuité de la "Face A", avec encore ce "slo-mo breakbeat" et ces notes éparses de piano d'un Bill Evans sous tranxène accompagnant la voix de Mélanie.

'I'm Gonna Leave You' est encore plus "blues" (what else, avec un tel titre ?) et figurerait très correctement sur une mixtape pas loin du '1960 What?' de Gregory Porter.

'With All My Love' clôt le tout de manière véritablement spectrale.

J'aime ce disque, que je rangerai à côté de ceux que j'ai cités plus haut (et aussi des 'Pirates' de Rickie Lee Jones). Mais, de grâce, foin d'hyperbole : just get in the mood!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2014
Après un premier album sorti en 2007 nommé "A stomach is burning", Mélanie de Biasio, chanteuse et flutiste, se fait remarquer avec cet album "No deal" très intimiste à l' harmonie et à la rythmique originales; une musique inclassable, un mélange de jazz, folk, blues..... Un album sobre et sensible à découvrir mais qui reste un peu court.....
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2015
Oui c'est vrai l'album est bien court et il n'y a pas de solo. Et alors... Cette demi-heure se veut avant tout intimiste sans étalage de virtuosité instrumentale. Mais quel talent !!! Quelle présence !!! Il y a de la magie, presque une cérémonie captée dans cet album qui ne peut laisser indifférent. Que ce soit de Mélanie au chant et à la flute ou des musiciens qui l'accompagnent tout en finesse, cet album en quelques minutes vous prend et vous emmène pour une ballade musicale comme sous une chaude pluie d'été. Il y a ici un excellent relief tant de la voix profonde de Mélanie que des instruments des musiciens complices qui l'entourent efficacement et chaleureusement. Pour moi le replay s'impose de toute évidence...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
la selection fip est comme toujours juste, un regal pour l'oreille, le ryhme sonore évoque certains souvenir.
La musique est une belle page à savourer,

encore
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2014
Album sublime. La jeune belge a composé une musique extraordinairement simple mais envoutante et intemporelle. Je le conseille fortement. A écouter !!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2016
Trop cher par rapport à ce que le disque propose... Il ne s'agit que d'une version regroupant pour le marché japonnais les 2 versions parues en Europe la version normale et la version remix-dub
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2016
j'ai découvert Mélanie de Biasio sur Arte Concert et j'ai rechercher ses albums, Celui-ci est splendide, je l'écoute en boucle et on ne peut que le recommander à tous.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2014
Il faut se laisser aller à ce disque, à cette voix, à ce rythme. Envoûtant comme une prière. Souple et félin. Une très belle réussite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Magnifique : interprétation sensuelle, voix profonde, musiciens au mieux de leur forme.
C'est vrai : on ne s'en lasse pas.
Grande découverte !
A écouter de toute urgence !!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
18,00 €
19,00 €
13,63 €