undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

2,8 sur 5 étoiles66
2,8 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 septembre 2014
J'avais eu vent du pire au moment de la sortie du bouquin, au niveau des critiques.

La réalité se situe au delà du pire.

Non seulement ce livre est fastidieux à lire, étiré et vide au possible, mais l'avoir présenté comme suite de l'original "Le Diable..." relève purement et simplement de l'escroquerie intellectuelle et marchande.

Vous aviez adoré "Le Diable" pour tout ce qui en faisait le sel, les rapports Andy/Miranda, la peinture au vitriol du milieu de la mode à travers "Runway" et l'humour au scalpel sur son arrogance, sa futilité et sa cruauté, l'authenticité des sentiments animant l'héroïne vis à vis de son entourage amoureux et professionnel? Les péripéties? Les coups de théâtre? La trépidation de New York?
Passez votre chemin, rien de tout ceci ne figure dans ce pavé indigeste, qui aurait dû s'intituler, si auteur et maison d'édition avaient eu un sou d'intégrité, " Andy Au Pays Des Couches".

Car il ne s'agit que de ça. La maternité et les états d'âme d'Andrea, précédée d'amours qui n'intéressent personne, et ses émois dans les Mums' Parties où ces dames échangent leurs gloussements sur le dernier caca ou le dernier vomi du bout de chou nouveau-né.

Miranda? Évoquée dans les premières pages (il s'agissait tout de même pour Lauren Weisberger d'apâter le chaland qui feuillette le livre avant de l'acheter -suprême malhonnêteté), notre diablesse ne se pointe physiquement qu'au delà de la deux-centième page (!), épisodiquement, et pas une seconde on ne croit à ce qui se passe alors et aux nouveaux rapports régissant le trio Andy/Miranda/Emily... Ah oui, parce que Emily et Andy sont devenues un binôme de meilleures copines dans ce nouvel opus... L'invraisemblance alourdie d'une bonne couche de platitude tout au long de cet insupportable pensum!... Et encore, on vous fera grâce du "plot", du "pitch", des retournements de situation (à pleurer), bref tout ceci est d'un ennui mortel et ne présente strictement aucun intérêt. Ce grand rien s'achève sur une fin qui n'en est pas une, et malheureusement pour Weisberger, on s'en fout, on est juste soulagé de refermer définitivement le livre, en pestant contre soi-même pour s'être fait piéger par ce monumental foutage de gueule marketing.

La vengeance du lecteur, peu importe cette fois son déguisement en Gucci, Prada ou Guerisol, sera de refuser de mordre à l'hameçon lors des prochaines suites, qui, si l'on doit s'en référer à cette catastrophe littéraire (terme flatteur pour l'objet), nous en apprendront vraisemblablement plus sur "La Vengeance De La machine À Laver", ou "Andy A Perdu Sa Gaine Amincissante" que sur Miranda Priestly.

Remboursez!!

PS: le livre paru en 2009 n'a pas accouché du moindre pendant cinématographique, malgré le succès planétaire de la version filmée d'origine Streep/Hathaway, qui au pays du dollar-roi, était pourtant génétiquement programmé en tant que succès planétaire pour donner des N°2, N°3 et plus si affinités...

Rien que ça aurait dû nous mettre la puce à l'oreille

Bah, peut-être un jour un soap, pour des chaines thématiques spécial accouchement ou layette?

Sans moi, en tout cas.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2014
j'attendais mieux pour la suite du Diable s'habille en Prada. Le premier m'avait fait rire et je l'avais adoré. Une suite n'étais pas nécessaire. Surtout celle-ci. Aucun intérêt. Miranda n’apparaît que très peu. On ne retrouve pas du tout le cynisme et l'humour caustique du premier. Cette suite est fade.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
J'avais adoré "Le diable s'habille en Prada" alors quelle n'était pas ma joie quand j'appris que l'auteur avait écrit une suite! Mais quelle ne fut pas ma décpetion! L'auteur se perd dans des détails insignifiants par l'intermédiaire de nombreux flashback sur l'existence de son héroïne. De plus, Andy manque cruellement de relief : elle se pose beaucoup de questions existensielles et elle m'a pris la tête! Et pourquoi nous laisser miroiter un retour du diable alors qu'il n'en est rien! Juste une excuse pour attirer le lecteur. La première moitié du livre porte sur une lettre qu'a découvert Andy le jour de son mariage et sa réflexion : je lui en parle, je lui en parle pas, je ne comprends pas, et bla bla bla, tout le long de l'histoire. Il aurait fallu un autre titre comme "Les états d'âme d'Andy". Ce livre m'a aussi fait pensé à un mauvais plagiat de l'accro du shopping avec son fiancé/mari ultra riche, la belle-mère... pour ceux qui connaissent. Sans parler de la fin qui est tiré par les cheveux! Laura WEISBERGER voulait-elle nous faire partager sa vie de tous les jours ? Ce dont elle aurait pu s'abstenir. Enfin, j'ai l'impression que l'auteur a pris ses lecteurs pour des imbéciles ou des vaches à lait. Pour résumé : ENORME DECEPTION!!!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2015
Ce que j'avais aimé dans Le Diable s'habille en Prada ? La méchanceté de Miranda, le cynisme et l'humour décapant. Tout cela a disparu dans cette suite. Il faut attendre la moitié du livre pour retrouver Miranda. Celle-ci est finalement peu présente.
Ce livre tourne autour d'Andrea : son mariage, sa maternité ses questions existentielles. Exit tout ce qui avait fait mon bonheur dans le 1er tome. Même la relation Emily/Andrea est décevante.
Le début du livre est fouillis avec les flashblacks qui ne sont pas du tout amenés. On passe du présent au passé puis de nouveau au présent sans aucune transition. On se perd dans la lecture du livre.
J'ai commencé à trouver de l'intérêt pour ce livre à partir de la moitié lorsque Miranda apparaît enfin (un peu).
Pour conclure, une suite qui n'était pas indispensable. Le retour du diable : un simple prétexte écrit sur la couverture pour faire acheter le livre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2015
En résumé, comment faire acheter un bouquin en jouant avec le titre du succès «Le diable s’habille en Prada». Autant le Diable était plein de vie et de vice, autant celui-ci est d’une platitude à pleurer. Je me suis forcée à aller jusqu’au bout.
Les états d’ame d’Andy sont assommants et finissent même par rendre le personnage antipathique. On en vient à regretter la terrible Miranda qui n’apparaît qu’en fin d’histoire. Où est passé l’humour caustique? Aucun suspense, épilogue navrant.
Madame Weisberger, par pitié changez de registre!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2014
Ce tome 2 est totalement fade et sans intérêt. Comment se fait il qu'il soit partout ?

J'ai préféré suivre les conseils de Frédéric Beigbeder qui le déconseillait et qui recommandait l'autre roman que la mode à découvrir maintenant et je n'ai pas regretté. Le Défilé des vanités de Cécile Sepulchre est bien meilleur, drôle, très informé, avec bien sûr des histoires d'amour mais aussi plein d anecdotes à hurler de rire sur le milieu de la mode parisien. Ce roman est super addictif, on le lit d'une traite… et on s'éclate !!!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 12 novembre 2013
Dix ans après sa démission inoubliable de Runway en plein cœur de la Fashion Week à Paris, Andréa a fait bien du chemin. Elle est sur le point de se marier et a créé son propre magazine. Mais surtout n'allez pas croire que Miranda ne peut pas recommencer à lui gâcher la vie.

J'avais une petite appréhension en commençant ce livre. C'est une histoire que tout le monde s'est appropriée et il était donc difficile de laisser l'auteur reprendre ses droits sur la vie de ses personnages. Je dois dire également que je n'ai pas vraiment accroché aux autres livres de Lauren Weisberger. Mais après quelques pages seulement, j'étais de nouveau plongée sans retenue dans cet univers et toute cette effervescence! New-York, la mode, les people et Andréa bien sûr, que l'on apprécie toujours autant! Je me suis vraiment régalée pendant les trois quarts du livre et je l'ai d'ailleurs dévoré. En revanche, cela s'est gâté en arrivant sur la fin. D'abord, je l'ai vu venir gros comme une maison et (attention spoiler) manifestement l'auteur a un vrai souci avec la trahison. Je n'en dis pas plus mais je n'ai vraiment pas apprécié ce qui arrive à Andréa, écrire un second tome pour la faire retomber à la case départ alors que nous n'attendions que son triomphe, c'est vraiment du gâchis.

L'épilogue nous apporte bien sûr quelques bonnes nouvelles, cela reste de la chick-lit, ne l'oublions pas. Malgré tout, les derniers chapitres enlèvent beaucoup d'intérêt au sens de livre, même si cela n'enlève pas le plaisir de la lecture. A moins bien sûr que le but de tout cela ne soit d'écrire un troisième tome...
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2014
Très curieuse de lire la suite du diable s'habille en prada, j'ai été déçue des premiers chapitres à tel point que j'ai stoppée ma lecture.
Dommage.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2014
Très déçue, mais en meme temps pas étonnée. J'avais été déçue en lisant le diable après avoir vu le film. Mais je voulais connaitre la suite et de nouveau j'ai peiné à le terminer, et j'ai été déçue. En faite je pense que je n'aime pas du tout le style de l'auteur. Je ne m'y aventurerais plus. Mieux vaut un bon Sophie Kinsella ou un bon Isabel Wolf!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2016
Je n’avais pas lu le premier tome « le diable s’habille en prada » mais j’avais vu le film avec Meryl Streep et sa petite moue dédaigneuse et j’avais adoré Andy jouée par Anne Hathaway. J’ai donc eu envie de lire la suite. Quel ne fut ma déception ! On est loin de la fraiche Andrea, pleine de peps, image que le film avait renvoyé. Emily, première assistante de Miranda Priestly de Runaway et ennemi d’Andrea s’est faite licencier. Emily et Andy se retrouvent à un stage de cuisine et deviennent amies. Elles fondent ensemble « the Plunge », magazine sur les mariages des personnalités, magazine qui intéresse fortement Miranda Priestly. Andrea encore perturbée par les souvenirs de son passage à Runaway est restée hantée par cette diablesse. Comment Andrea supportera le retour de Miranda dans son horizon ?

J’espérai un nouvel affrontement Andy-Miranda et avec Emily en prime du côté d’Andrea. J’attendais une Andy plus mature, plus sure d’elle qui pourrait tenir tête à Miranda et la remettre à sa place. Que le rôle de la chef zélée, hautaine et pédante envers le commun du mortel en prenne une claque.

A la place, je me suis retrouvée à lire une histoire pompeuse sur Andy se marrie, Andy n’est pas bien dans son couple, Andy est enceinte, Andy est mal dans sa peau, dans ses kilos, dans ses tenues, Andy dans les couches, l’allaitement, réunions jeunes mamans. Mais je m’en tape de ça, j’ai connu cette période désastreuse, je n’ai pas envie de devoir me coltiner un bouquin qui n’a que ça comme sujet. Je lis pour m’évader, pour me détendre, pas pour lire les 1001 tracas du quotidien d’une jeune épouse, maman qui se lamente encore plus que j’ai pu le faire, et ce n’est pas peu dire.

De plus le niveau d’écriture est quand même bien léger. Le livre m’a tapé sur le système. Le tome 1 était-il aussi indigeste ?
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)