Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Avec l'ami Franz, une musique pour l'au delà
Pour beaucoup le quintette en Ut de Schubert dit aussi quintette pour deux violoncelles est considéré comme le chef d'œuvre absolu de la musique de chambre, un peu comme la 9éme de Beethoven dans l'ordre de la symphonie. Or voilà un disque qui vient bousculer la hiérarchie et s'installer tout en haut des quelques dizaines de...
Publié il y a 8 mois par Yves Léonard

versus
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 enregistrement indigne
Cet enregistrement est indigne de Naive..
Un fort souffle -bourdonnement dans les médiums basses rend l'attrait de cette interprétation superbe, agaçante pour ne pas dire davantage.Nous avons l'impression d'écouter un enregistrement remastérisé avec accentuation des graves.
A déconseiller également en MP3 qui...
Publié il y a 7 mois par quoikidi


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Avec l'ami Franz, une musique pour l'au delà, 13 novembre 2013
Par 
Yves Léonard (Les Angles Gard) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schubert Quintette (CD)
Pour beaucoup le quintette en Ut de Schubert dit aussi quintette pour deux violoncelles est considéré comme le chef d'œuvre absolu de la musique de chambre, un peu comme la 9éme de Beethoven dans l'ordre de la symphonie. Or voilà un disque qui vient bousculer la hiérarchie et s'installer tout en haut des quelques dizaines de d'interprétations existantes. Félicitations à l'éditeur d'avoir réservé l'ensemble du CD au quintette car la personnalité de celui-ci est telle qu'il écrase généralement toute œuvre de remplissage qui lui est associé (une exception toutefois: le magnifique CD du Hollywood Quartet qui associe le quintette de Schubert et "la nuit transfigurée" de Schönberg).
Tout d'abord une précision: un auditeur ayant ici fait part de ses remarques concernant un "fort souffle-bourdonnement dans les médiums graves" j'ai pris soin de réécouter attentivement le disque et n'ai rien constaté de tel. Il n'est pas ici question de remettre en cause l'écoute d'un autre auditeur. Sans doute s'agit-il d'une question de matériel où d'oreilles, mais en tous cas il serait dommage de vous priver d'un CD aussi exceptionnel.
O bien sûr, il n'y a rien à renier de tant de belles interprétations, le must restant pour moi celle du quatuor Weller, indétrônable dans son genre. Mais justement avec Anne Gastinel et ses amis du quatuor Diotima nous sommes dans quelque chose de différent. On a pu dire des Weller qu'ils incarnaient un certain style viennois mais il s'agissait de la Vienne de Haydn, Mozart, Beethoven et Schubert. Ici nous sommes face à un quintette pour deux violoncelles radiographié par des spécialistes de la seconde école de Vienne, celle de Schönberg, Berg, et Webern. Le résultat est saisissant: chaque note, chaque inflexion est investie, l'attention est constamment requise car la tension est constante.
Certes nous sommes loin de l'opulence de son des Weller, celui-ci pourra même parfois paraître émacié. Mais n'est-on pas ainsi plus proche de la vérité de l'œuvre que Schubert écrivit quelques mois avant sa mort et se sachant malade? Avec cette interprétation nous touchons à l'os. Dans l'adagio la musique devient quasiment hypnotique et la gestion de ce temps suspendu demande une grande maîtrise collective. Mais si les affects sont explorés à fond il n'y a pas de complaisance morbide, le scherzo est tonique et après le recueillement de l'andante sostenuto l'allegretto final est bien une danse enjouée à ses débuts, endiablée à la fin au sortir de ce merveilleux passage étourdi de beauté comme sous un ciel étoilé.
L'interprétation étonnante de ce merveilleux quintette se situe au confluent de l'humanisme et du cosmique. Par delà les épreuves, qu'il connût en nombre et par delà l'épreuve ultime qu'il pressent Schubert nous invite à poursuivre la danse.
Ce disque brûlant est indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 enregistrement indigne, 19 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schubert Quintette (CD)
Cet enregistrement est indigne de Naive..
Un fort souffle -bourdonnement dans les médiums basses rend l'attrait de cette interprétation superbe, agaçante pour ne pas dire davantage.Nous avons l'impression d'écouter un enregistrement remastérisé avec accentuation des graves.
A déconseiller également en MP3 qui ,évidemment, produit les mêmes effets.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Schubert Quintette
Schubert Quintette de Quatuor Diotima (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit