undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,23 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 décembre 2013
Superbe blue ray avec une image magnifique pour un film de 1939. aucun défaut... un vrai régal et un vrai plaisir à revoir ce film après une édition DVD précédente de bas niveau. Merci la FOX
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film brillant illustre éminemment bien un chapitre brutal dans l'histoire socio-économique des Etats-Unis: la création du ‘cheval de fer’, le train transcontinental.
Un des plus grands romanciers des Etats-Unis, Frank Norris, l'a appelé ‘La Pieuvre’. Elle étranglait sans pitié les paysans avec ses multiples bras d’acier. Dans le roman de Frank Norris, l'étranglement se faisait par l’imposition de prix beaucoup trop élevés pour le transport des produits agricoles; en d'autres termes, des extorsions par un monopole. Dans ce film-ci, les propriétaires des chemins de fer tentent de forcer les agriculteurs à vendre leurs terres pour une bouchée de pain, par des mensonges (le gouvernement ne vous donnera rien) ou simplement par la force brute, en les tabassant. Les compagnies des chemins de fer avaient besoin de nouveaux terrains pour étendre leur réseau.
Une des familles qui résistent à cette extorsion est le ménage James (les frères Frank et Jesse et leur mère). Lorsque leur maison est détruite d’une manière criminelle (leur mère perd la vie dans l’incendie), les frères prennent la loi entre leurs propres mains et se vengent en attaquant les trains pour voler la clientèle des compagnies des chemins de fer, les passagers.

Ce film peint un pays sans lois et foncièrement corrompu, où le pouvoir est fermement dans les mains d’hommes d’argent, qui ont des amis en haut lieu et qui contrôlent ainsi toutes les routes vers le pouvoir absolu (les finances, les législateurs et les juges).
D’un autre côté, à la fin du 19ème siècle, la presse (les médias), ici la ‘Liberty Weekly Gazette’, était encore indépendante, et soutenait les agriculteurs contre l'arbitraire du pouvoir législatif et judiciaire.

Ce film continue à fasciner non seulement par son évocation d'un passé pas si loin derrière nous, mais aussi, par ses thèmes tout-à-fait modernes, comme le pouvoir socio-économique de l’argent, la corruption politique et la liberté des medias.
Excellente mise-en-scène de Henry King avec une distribution exceptionnelle (T. Power, H. Fonda, R. Scott).
A voir absolument.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2014
superbe colorimétrie magnifiqur transfert blu ray acheter sans réserve si seulement nous avions la même qualité pour le rio bravo....
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2016
La légende de Jesse James a inspiré de nombreux cinéastes américains, mais, comm c'est souvent le cas, l'original, ici signé Henry King, surpasse les autres films ultérieurs. J'ai été frappé, à le revoir après bien des années, par la modernité de la mise en scène, très rythmée à certains moments, avec des pauses mélancoliques (l'accouchement de Zee), des trouvailles visuelles particulièrement audacieuses, comme la séquence où Tyrone Power court sur le train en marche. Le seul point faible de ce pur western est à mon sens le personnage du journaliste, joué de façon appuyée et finalement agaçante par Henry Hull.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2014
Reste toujours et encore un incontournable à posséder dans sa collection. On ne s'en lasse pas. A voir et à revoir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)