undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles105
3,8 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:12,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 novembre 2013
Après le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" , un vrai régal, pas question de rater l'Analphabète. Et je suis bien incapable de désigner lequel de ces 2 livres est le plus délirant, mais le plaisir de lecture demeure le même. Et puis ça n'est quand même pas tous les jours que l'on accompagne une petite fille de Soweto qui se promène avec une bombe atomique dans ses bagages. Quelques heures de détente, ça ne se refuse pas.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2013
J'avais bien ri à la lecture des aventure ubuesques du "Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", 1er roman du même auteur.
Dès les premières pages, on se reconnaît en terrain connu, même si les lieux et les personnages ont changé. Même démesure, mêmes situations cocasses, mêmes rencontres improbables avec les grands de ce monde... Bref, si je n'avais jamais lu cet auteur, je m'amuserais bien. Là, j'ai souri et songé à du réchauffé. Dommage !
En conclusion, à acheter seulement si vous n'avez pas lu le premier.
11 commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2013
On prend la même recette et on recommence. C'est moins drôle le réchauffé quand on veut faire dans le genre spontanné déjanté. Bon moment pour un voyage en train ou en avion. Autant j'ai offert 20X le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, autant j'avais déjà oublié que j'avais lu celui la. Jonas, on attend mieux que ça de toi!!!
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2014
J'ai beaucoup apprécié le premier roman de cet auteur et c'est avec un réel plaisir que j'ai attaqué la lecture de son 2ème roman. Malheureusement j'ai vite eu l'impression que c'était du "déjà lu", à la moitié du roman, j'ai dû faire une pause de plusieurs semaines dans ma lecture, je n'étais plus du tout intéressée. J'ai réussi à en venir à bout malgré tout mais sans grand enthousiasme et même si j'ai bien aimé l'histoire, je ne me jetterai pas sur son 3ème livre dès sa sortie en librairie...

Je suis un peu déçue, avec le talent de narrateur et l'imagination qu'a l'auteur, je suis sûre qu'il aurait pu faire beaucoup mieux et nous surprendre, comme il l'a si bien fait avec son 1er roman...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2013
Si vous voulez vous offrir à peu de frais un long voyage entre Soweto et le centre de Stockholm en passant par la Suisse et Pékin n'hésitez pas à vous procurer cette fabuleuse histoire pleine de péripéties délirantes et de personnages morts ou vivants. Délirante certes mais d'une maîtrise confondante et une connaissance éblouissante de la géopolitique de notre époque. Oui le roi de Suède Gustave III a bien été assassiné lors d'un bal masqué (voir l' opéra de Verdi). L'héroïne "bamboula" ne tardera pas à sortir des latrines d'Afrique du sud avec pas mal de mégatonnes avant de rencontrer Edith Piaf et Valérie Pécresse (et oui). Et oui ce roman est inouï. Inouï d'accord et pourtant plein de bruit et de fureur. Donc ça fait beaucoup de bruit et il faudrait vraiment être sourd pour ne rien n'y comprendre. Après le premier roman de Jonasson "Le vieux..."..."L'analphabète..." c'est aussi formidable mais cette fois c'est Puissance 10. A déconseiller à ceux qui ont vraiment peur d'une prochaine guerre nucléaire !
Appel aux historiens! Est-il bien certain que le roi Gustave V de Suède ait étranglé des poulets dans un champ de pommes de terre ? Ceci dit qu'est-ce qu'on se marre dans les bidonvilles !
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Nous suivons les aventures de Nombeko, une petite sud africaine analphabète, qui vide des latrines pour survivre. Nous la suivrons au fil de sa vie, du ghetto de Soweto, à sa rencontre avec le roi et le premier ministre de Suède. Des péripéties plutôt drôles et auxquelles on ne s’attend pas…

Je n’ai pas lu le premier opus de Jonas Jonasson (Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire) mais j’en ai entendu énormément de bien. J’ai donc tenté ma chance avec son nouveau titre : L’analphabète qui savait compter. Alors que dire…? Et bien c’est agréable et plutôt drôle parfois, mais sans plus. Je m’attendais à une histoire désopilante, et j’avoue que je suis un peu déçue…

L’histoire est originale, on suit cette jeune sud africaine tout au long de sa vie, et c’est vrai qu’il lui arrive des choses vraiment incroyables, mais bon voilà quoi, pas plus… L’écriture de Jonas Jonasson est plaisante et amusante, mais je n’ai pas trouvé le coté hilarant et déjanté dont j’avais entendu parler pour son premier titre. Dommage…

En conclusion, L’analphabète qui savait compter est un livre distrayant et plaisant, mais je suis loin d’avoir eu le coup de cœur comme cela a apparemment été le cas pour de nombreux autres lecteurs…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Personne n’avait vérifié si tous les videurs de latrines du ghetto de Soweto étaient effectivement analphabètes, mais tout le monde partait de ce postulat. Moralité, Nombeko Mayeki, fluette gamine de douze ans employée au nettoyage, fut déclarée analphabète. Sans que quiconque ne le testât. Naitre dans les années 1960 en Afrique du sud, qui plus est fille, ne laissait en effet augurer qu’un piètre avenir, une espérance de vie et un horizon limités, l’absence d’études.

Mais.

Mais Nombeko n’est pas une fillette comme les autres. Et si elle déjouait les statistiques selon lesquelles la probabilité qu’une analphabète née dans les années 1960 à Soweto grandisse en dehors du ghetto, côtoie rois et présidents, n’est seulement que d’une sur quarante-cinq milliards six cent soixante-six millions deux cent douze mille huit cent dix? Dès l’âge de cinq ans, son esprit vif et son intelligence hors normes furent de fait remarqués par sa mère. Championne de calcul mental, assoiffée de connaissances, Nombeko est très vite repérée par ses supérieurs et promue au rang de chef des latrines malgré son jeune âge. Et ce n’est que la première marche d’une ascension aussi exceptionnelle que rocambolesque. Son rêve absolu, sa quête suprême : fréquenter la Bibliothèque nationale de Pretoria, s’immerger dans ces milliers d’ouvrages pour épancher sa soif d’apprendre.

Avec ce nouveau roman, Jonas Jonasson nous entraine au pas de course sur les traces de personnages détonants et étonnants, des agents du Mossad aux jumeaux ennemis en passant par des sœurs chinoises faussaires, un potier paranoïaque ou encore une jeune femme explosive. Les rebondissements et les gags explosent de toutes parts tel un feu d’artifice. L’espièglerie et la ruse de l’héroïne font mouche. L’humour de l’auteur aussi. Une comédie complètement déjantée! Et savoureuse.

Si vous avez envie de faire travailler vos zygomatiques, alors nul doute, ce roman est pour vous!
Karine Flejo pour le blog Les chroniques de Koryfée
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais bien aimé "Le vieux [...] anniversaire", mais je trouve cette "Analphabète.." incontestablement supérieure : Jonasson a amélioré sa façon de construire l'intrigue et les personnages, et il a largement débridé son humour (parfois noir, souvent pince-sans-rire).

On retrouve avec cette "Analphabète.." le rythme et l'humour dont Tom Sharpe faisait preuve dans les premiers tomes de "Wilt", ou dans "
La grande poursuite" (Wilt, Tome 1 : Comment se sortir d'une poupée gonflable et de beaucoup d'autres ennuis encore et La grande poursuite)

Le personnage à la fois malchanceux, résigné, mais optimiste et volontaire de l'héroïne est vraiment bien campé, et on se prend très vite de sympathie pour elle.

L'histoire se déroule sur une quarantaine d'années, l'opportunité pour le lecteur de se replonger dans l'atmosphère particulière de l'Apartheid, de (re)vivre la libération de Nelson Mandela, et de se remémorer quelques phases importantes de l'histoire de l'Humanité au cours des 40 dernières années.

Un vrai moment de bonheur, le roman se dévore et ne souffre d'aucune longueur.

En conclusion : un bien beau cadeau de Noël à un rapport prix/plaisir imbattable.

Erwann sur Amazon.fr
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2013
J'ai adoré ce livre, son côté déjanté, les personnages qui sont attachant (à part l'idiot et sa petite amie qu'on aurait envie de baffer si on devait les supporter au quotidien). A mon humble avis, les écrits de cet auteur sont comme le bon vin, ils se bonifient avec le temps...
J'ajouterais, qu'à l'heure où j'écris ces lignes, je sais que j'avais passé un bon moment avec Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonasson. Jonas (2011) Broché, mais j'ai du mal à me souvenir de l'histoire, alors que l'histoire de L'Analphabète qui savait compter, restera, je pense, gravée plus longtemps dans ma mémoire.
L'histoire est assez délirante, et on a du mal à s'imaginer qu'une pareille histoire puisse avoir lieu un jour, mais c'est certainement ça qui fait tout le charme de ce livre...
Mr Jonasson, si vous pouvez m'entendre, sortez un troisième roman, encore meilleur... à la limite, pas trop vite, j'ai tant de livres en attente de lecture dans mon bureau, que je préfère que vous preniez votre temps et sortiez un bon livre, plutôt que d'en sortir un, dans 6 mois, qui soit bâclé...

L'actualité malheureuse, la mort, ce jeudi, de Monsieur Nelson Mandela, un grand homme qui a tant fait pour l'Afrique du sud, et dont le nom est évoqué dans le livre, m'a tout de suite ramené à la pensée du plaisir que j'ai eu à lire ce livre...Paix à son âme, et au nom des noirs d'Afrique du Sud, MERCI !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jonas Jonasson m'a totalement épaté avec la parution de son premier roman "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", un roman énergique, très original et cocasse (voir commentaire que j'ai laissé sur ce titre). Son nouvel opus est de la même veine (pour la structure... et la couverture !), mais moins réussi, à mon goût. En effet, plus lent, plus long et moins complet. Alors, que le précédent faisait traverser la quasi-totalité du vingtième siècle et les cinq continents du globe à son personnage central, ainsi qu'une caricature osée des pires tyrans que l'on ait connus ces dernières décennies ; l'auteur situe cette fois histoire et personnages entre l' Afrique du Sud et la Suède. De surcroît, le roman traîne réellement en longueur (avis personnel encore une fois !).
Ceci écrit, je précise que j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, et que la repartie récurrente du premier volet est toujours de mise dans celui-ci. Plusieurs passages vous font vraiment sourire. Donc, une déception si on se réfère " au vieux", mais pas un navet non plus. Lisez-le, ça vaut tout de même le coup.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)