Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Welcome to the Terrorzone, 23 décembre 2013
Par 
Stefan (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aleph (CD)
Le milieu électro n'a que trop bruissé des splendeurs du lyonnais Gesaffelstein sur la foi de quelques EPs bien sentis. Autant dire qu'après des collaborations tapageuses avec Kanye West , moult remixes plus ou moins réussis et remarqués (Depeche Mode, Justice, Moby, Lana del Rey, etc.) ou l'utilisation d'un de ses titres pour une marque automobile française citronnée Mike Levy, le nom de l'homme, était attendu au tournant.

Eventons de suite la nouvelle : Aleph n'est pas lé révélation ultime de 2013, ce n'est que, ce qui est déjà très bien, un bel album de musique électronique noire et futuriste qui doit beaucoup tant à la French Touch qu'aux exactions house mutantes made in Detroit ou qu'à Aphex Twin.
Parce que clairement, entre beats concassées, gimmicks mélodiques accrocheurs et glissements plus sensuels en respirations utiles, il n'y a pas grand chose de révolutionnaire chez Gesaffelstein. De fait, s'il n'y avait eu le soutien de quelques "créateurs de tendance" (Inrocks & co), on serait probablement passé à côté de cet Aleph pourtant bien "sympathique". Oui, des guillemets à sympathique parce que cette techno de salon vise quand même un peu à effrayer le chaland dans une approche finalement assez proche du précédent phénomène hexagonal, Justice, en plus science-fictionesque cependant qu'on imagine d'ailleurs bien ce son illustrer un hypothétique remake de Blade Runner ou de New York 1997. D'ailleurs, en générateur d'images mentales troubles, Aleph fonctionne admirablement.
En fait, s'il fallait trouver un défaut majeur à un album sinon très réussi, c'est sa relative monotonie, la ressemblance entre elles des planeries et des agressions qui, sur la durée de l'album (66 minutes tout de même !) finit par tourner un peu en rond. Il vaut mieux, du coup, déguster le contenu à petites doses pour en optimiser son efficacité et son impact.

Pas un grand album, un bon album Aleph est aussi une promesse pour l'avenir que l'on recommandera à tous ceux qui aiment la musique électronique trippante, sombre et habitée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Achetez le !!!, 28 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aleph (CD)
Cet album est tout simplement énorme ! Chaque jour je l'apprécie un peu plus.... On retrouve Gesaffelstein dans toute sa splendeur : suspense, agressivité , relance ...Tout y est !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Aleph
Aleph de Gesaffelstein (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit