Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 59 ans et tous ces plans !, 7 décembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bridge the Gap (CD)
Y-a pas à dire les années 2000 ont revigoré les anciennes gloires des 70's et des 80's. Après Metallica, Scorpions, Ratt et Saxon, Michael Schenker a remis les doigts dans la prise pour nous offrir en 2011 un disque que je n'espérais plus (Temple of Rock) avec du punch à la sauce "Assault Attack", son oeuvre la plus musclée jusqu'alors.
Un petit cran en dessous de son prédécesseur (la performance vocale de Doogie White bien que bonne n'atteint pas l'excellence qu'offrit Michael Voss et les chansons sont moins variées), il s'avère toutefois fortement recommandable. Avec les ex-Scorpions Herman et Francis qui assurent rythmiquement, un guitar-hero aux plans toujours hallucinants malgré ses 59 printemps et une grosse production comme je les aime, il serait dommage de passer à côté.
Les perles à écouter en priorité : les dynamiques "Horizons", "Rock'n' roll symphony", "Land of thunder" et les heavy "Where the wild winds blow", "Lord of the lost and lonely", "To live for the king". Plus dispensables sont "Temple of the holy", "Black moon rising" et "Dance for the piper".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Bridge The Gap" : Rock n Roll Symphony., 1 mars 2014
Par 
Voodoo. (in the south of witches valley.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bridge the Gap (CD)
Il semble qu'il y ait peu de promo en France autour du nouvel album de Michael Schenker. C'est d'autant plus regrettable que ce "Bridge The Gap" s'il a pour but de combler un fossé (celui d'années un brin chaotiques), réussi en partie sa mission avec un hard-rock (inspiré) qui fit la renommée du guitariste Allemand au début de sa carrière.
Présenté comme le fruit d'un groupe à part entière (le Michael Schenker's Temple Of Rock), la formation faite de vieux briscards devrait en imposer. Le chant est assuré par l’Écossais Doogie White (un ancien Rainbow), qui a pris part à l'écriture de tous les titres de l'album. La seconde guitare est tenue par Wayne Findlay qui s'occupe également des keyboards, quant à la section rythmique elle est assurée par deux anciens Scorpions, Francis Buchholz à la basse et Herman Rarebell à la batterie. Les trois ex Scorpions présent n'ayant plus rien enregistré en studio depuis les sessions d'un "Lovedrive" en '79, où Michael avait délivré quelques uns des plus beaux solos de l'album avec son approche mélodique particulière. Et justement ce touché on le retrouve intact autour des bons titres qui façonnent ce "Bridge The Gap". Déjà Michael a trouvé en la personne de Doogie White, un performer indispensable à la bonne tenue d'un album (et d'un groupe). White délivre une prestation convaincante qui se confond aux mélodies du compositeur en titre. Schenker visiblement serein distille de très bons titres, la sauce prend immédiatement surtout sur les tempos médiums, que ce soit l'introductif "Where The Wild Winds Blow" ou l'exquis "Lord Of The Lost And Lonely" et, "To Live For The King" (aux guitares immédiatement reconnaissables). "Temple Of The Holy" à la saveur orientale séduit (parsemé de divines parties de keyboards), de même que les plus heavy "Shine On" et "Bridges We Have Burned". Quelques tempos plus rapides figurent aussi au contenu du disque "Horizons" "Rock n Roll Symphony" "Land Of Thunder" ou, "Because You Lied" sur une fin d'album qui (si elle est moins marquante reste intéressante) avec le lent "Black Moon Rising" et un entraînant "Dance For The Piper".
Avec une bonne production et un leader qui s'est bien entouré, "Bridge The Gap" atteint bien son but avec un Michael Schenker en forme et un groupe de briscards, le Temple Of Rock qui délivre une bonne rock n roll symphony.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Flying Power, 24 décembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
J'adore cet album pour d'autres raisons que le précédent commentaire, d'abord Doogie White est trés probablement le meilleur chanteur qui ait pu accompagner le Grand Michael (hors UFO), ensuite cet opus est brillant , dynamique et mélodique, les morceaux s'enchainent , les solos du grand blond font echo aux envolées lyriques d'un chanteur ultra motivé. Pas de doute Schenker va mieux , il distille son talent et à nouveau ce sont plus de 10 refrains qui nous hantent (dont Black moon rising" et "Dance for the piper","Where the Wild Winds Blow";"Bridges We Have Burned" .), La partie rythmique est solide , les ex scorpions sont avant tout des pros et leur travail est vraiment mis en valeur (même si perso je reste fan du jeu plus subtil de Simon Philips à la batterie),laissant au guitar hero teuton le soin de nous rappeler qu il est sur cette planète un des meilleurs et que son style unique continuera à nous envouter ("Lord of the lost and lonely", "To live for the king" "Shine On").
Coté production Michael Voss (un peu trop omniprésent sur le précédent album) a choisi un univers plus Metal qui au final se laisse "pieger" par le talent mélodique de Schenker et White et devrait faire douter quelques groupes en manque d'inspiration .
Il nous reste encore plusieurs titres bruts aux riffs efficaces "Rock n Roll Symphony","Because You Lied", "Horizons";"Land of Thunder " pas forcément tous nécessaires mais indispensables pour faire durer le plaisir
4 étoiles et demi pour un album superbe et original.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 bon album, 4 janvier 2014
Par 
Giganon "boudit" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bridge the Gap (CD)
album de Michael plis inspiré que les précédents Opus, avec les anciens membres des Scorpions , il se laisse écouter avec plaisir : morceaux accrocheurs.....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 vive michael !!!, 8 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bridge the Gap (CD)
très bon album ! s'ecoute entier sans relache ! entouré du chanteur doogie white avec qui sa passe bien , deux ex scorpions et toujours wayne findlay a ses coté !!! de bons petits solos agrémente cet album , bravo michael !!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa9146678)

Ce produit

Bridge the Gap
Bridge the Gap de Michael Schenker Group (CD - 2014)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit