undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:47,84 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 21 janvier 2014
Si les concertos pour clavecin de Jean-Sébastien Bach sont depuis très longtemps joués au piano -Félix Mendelssohn notamment-, les concertos pour orgue de Georg Friedrich Haendel ne suscitent guère l'enthousiasme des pianistes et pourtant... Du pianoforte à l'orgue Hammond en passant par le Steinway de concert, Ragna Schirmer nous offre en trois CD une lecture tout à fait surprenante et convaincante des œuvres que Haendel exécutait avec un incomparable brio aux entractes de ses oratorios.
Le premier CD est essentiellement consacré aux concertos opus 4 interprétés sur un pianoforte modèle fin 18ème et accompagnés par une formation très baroque; l'exécution de la soliste évoque quelque peu le clavecin et on imagine volontiers Carl Philip Emmanuel Bach et le jeune Mozart se délectant des partitions de leur illustre aîné.
C'est sur un Steinway de concert que Ragna Schirmer exécute dans le deuxième CD les trois premiers concertos de l'opus 7, œuvres qui illustrent le style tardif de Haendel; le troisième concerto composé en 1751 est en effet la dernière partition orchestrale du compositeur.
Enfin, le dernier CD mélange astucieusement le répertoire et la création jazz; on croit entendre Haendel ressuscité, improvisant à l'orgue Hammond et enthousiasmant l'auditoire d'un festival de jazz comme il envoûtait autrefois son public londonien.
N'oublions pas quelques bonus que vous aurez le plaisir de découvrir dans cette réalisation sans faille.
Une conclusion s'impose : l'esprit gigantesque de Haendel est intemporel !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)