Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon polar technologique, 21 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : BZRK (Tome 1) (Format Kindle)
Il s'agit du premier tome d'une trilogie de l'auteur, plus connu en France pour sa série YA Gone.
Le second tome ici : BZRK (Tome 2-Révolution)

Dans un futur très proche, voire de nos jours, certaines sociétés privées maîtrisent, à l'insu des gouvernements mondiaux, la nanotechnologie. Ils ont développé nanobots et biobots, mini-machines à l'échelle des acariens permettant de s'introduire dans le cerveau et y manipuler les émotions. Pour diriger ces bots, les adolescents, plus flexibles et adaptables sont les meilleurs sujets.
Deux sociétés s'affrontent, l'une cherchant asservir l'humanité (pour simplifier), l'autre cherchant à l'en empêcher.
Pour ceux que cela intrigue (et dans la mesure où la réponse est donnée dans une note de traduction avant même le début du livre), BZRK, vient de Berserk : Guerrier nordique pris de coup de folie, ayant donné en anglais la traduction de fou furieux, voire disjoncté. Oui, car si le biobots est perdu à l'échelle nano, son "propriétaire" sombre dans la folie.

Le roman est étiqueté Young Adult, mais peut se lire sans soucis par les Adultes plus si young que cela (c'est moi).
Après un début tonitruant, on est rapidement pris dans l'action qui ne faiblit pas au cours des chapitres. On comprend rapidement les tenants et les aboutissants de l'histoire. Les descriptions des "paysages" nano sont bien tournées et à l'échelle macro (l'échelle normale donc) on ne lésine pas sur l'hémoglobine.
Oui, il y a des gentils et des méchants, mais sans manichéisme excessif (les gentils étant capable de belles atrocités). Le roman y gagne en crédibilité ce qu'il avait perdu dans le background (une technologie de contrôle de l'esprit existant sans que l'armée ou les services secrets des différents gouvernements mondiaux ne soient au courant, bof...).

Bref, un premier tome divertissant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

BZRK (Tome 1)
BZRK (Tome 1) de Michael Grant
EUR 8,49
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit