undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles4
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Album vinyle|Modifier
Prix:24,28 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 14 décembre 2015
A sa sortie ce disque m'avait retourné. La production dantesque! La rythmique, l'efficacité, des morceaux plus directs, plus simples. Et avec le temps mon amour pour cet album s'est dégradé. Si le titre d'entrée est formidable, certains autres sont un peu plus "faciles". On sent qu'ils ont voulu intégrer une certaine idée de la modernité. En ces temps, le metal changeait, le neo prenait de plus en plus de place et la vieille garde tremblait (et pourtant le temps donnera raison aux vieux temples). On le sent sur "Stain of mind" dont j'adore le refrain, mais dont je déteste le couplet neo raté. Par contre le simpliste "Love to hate" me booste toujours autant. Tom Araya chante comme un beauceron, c'est brut, bas du front, cathartique.
L'ambiance est sombre, mais contrairement à Divine Intervention, Diabolus a un son plus clinique, très moderne, qui colle quand même bien à la pochette (résolument provocatrice) et à l'atmosphère voulue. Une morgue plutôt qu'une clinique, une morgue de masse...
Certains morceaux me laissent de marbre (pour respecter le champ sémantique) car peu inspirés. Mais avec le temps je me rends compte que le disque a plutôt mal vieilli. Au final, autant les classiques du groupe n'ont pas pris une ride, autant ce compromis avec la modernité de l'époque de l'album l'a aussi condamnée à être dépassé plus tard. C'est souvent le cas, d'où mon titre. C'est relatif hein, Slayer ne fait pas du néo non plus, mais fait pas mal de compromis si on compare avec toute la discographie. Certains de ces compromis vont très bien au disque, d'autres non.
Mais voilà, être dans l'ère du temps c'est prendre le risque que son disque reste enfermé dans une époque. Slayer a su l'éviter en grande partie, mais n'offre pas un disque aussi intemporel que Season in the abyss.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
sur cet album, slayer varie les plaisirs et donne sa version du cross over hardcore metal, que l'on sentait poindre sur les trois compos originales que comportait l'album de reprises undisputed attitude.

ici, slayer donne dans le riff et la rythmique lourds de chez lourd: l'accent est mis sur les ambiances malsaines et poisseuses. il n'y a pas de morceaux vraiment rapides, diabolus étant plutôt un album où la musique du groupe se veut rouleau compresseur.

ce disque est vraiment atypique dans la discographie de slayer car le groupe y emploi des rythmiques que l'on sent un peu "hip hop" (hum... toutes proportions gardées!), utilisant des dynamiques inédites, mais toujours avec le style slayer (les chiens ne font pas des chats!).

bref, un disque déroutant où slayer élargit son horizon en défrichant un style (le hardcore) qui semble cher à jeff hannemann (l'élément "punk" de slayer) qui signe la plupart des compos de diabolus in musica.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 25 décembre 2010
C'est le premier album des bouchers d'atlanta que je me suis offert,l'année de sa sortie(je m'étais offert le live de pantera,le méme jour...ouille ça fait mal!!!!!!),et ce disque est génial.L'intro de "bitter peace"est éxcéllente,quel puissance,les"oh yeah!!!"de tom sur"stain of mind",démentiel,la chanson "in the name of god",est pour moi LA chanson qui remet à mon avis le plus les pendules à l'heure,face à la concurence de l'époque(kerry king c'était inspiré du "antichrist superstar"de m.manson,pour l'écriture de ce diabolus),est à bien démontré qu'on ne pouvait pas détroner les masters of trash,du style d'écriture qu'is avaient eux-mémes initiés(les fans me comprendront)!!!!En bref ce skeud contient du speed,du lourd,du malsain et du....slayer en définitive!!!!Peut-étre le meilleur de l'ére paul bostaph!!!ps:un petit mot aussi sur la basse de tom,qui n'à peut étre jamais aussi bien sonné....VIVE SLAYER!!!!!!!!!
44 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2002
4 ans apres leur dernier album (Undisputed Attitude ne comportait qu'une seule compo), on pouvait s'attendre au pire: Slayer avait-il perdu son inspiration ? Et là, la claque: voix toujours aussi aggressive d'Araya, riffs saignants, et textes plus inspirés que jamais. Du très bon Slayer, à rapprocher de leurs meilleurs albums comme Reign In Blood ou Divine Intervention. A posséder O-BLI-GA-TOI-RE-MENT ! C'est compris ?
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles