Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4.0 étoiles sur 5 Harry goes solo
This 9th Harry (Hieronymus) Bosch adventure published in 2003 deals in part with the aftermath of 9/11 and the sweeping changes in the practice of law enforcement and counterterrorism following the creation of the Department of Homeland Security. Early on, Harry is enjoying his eighth month of voluntary early retirement after 28 years service, learning to play the...
Publié il y a 5 mois par P. A. Doornbos

versus
9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un "Harry Bosch" bien ficelé.
Harry Bosch est maintenant retraité de la police. Evidemment on ne tire pas un trait sur une vie au LAPD comme ça, et Harry travaille sur une affaire non résolue.
Le début du livre est excellent : compact, peu de digressions, les scènes s'enchainent comme dans un film.
Puis ça s'alourdit un peu : la guerre LAPD/FBI, l'ancienne femme...
Publié le 13 novembre 2003 par batman


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un "Harry Bosch" bien ficelé., 13 novembre 2003
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lost Light (Relié)
Harry Bosch est maintenant retraité de la police. Evidemment on ne tire pas un trait sur une vie au LAPD comme ça, et Harry travaille sur une affaire non résolue.
Le début du livre est excellent : compact, peu de digressions, les scènes s'enchainent comme dans un film.
Puis ça s'alourdit un peu : la guerre LAPD/FBI, l'ancienne femme d'Harry, le sens de la vie d'après Harry, sa Mission... Mais tout ça reste acceptable et dans le fil de l'intrigue.
Il y a bien sûr un rebondissement final, qui ne surprend même plus tant il devient un classique dans le genre... Reste un roman au rythme enlevé, un personnage attachant (pas toujours sympathique, c'est mieux !), une écriture agréable. Tout cela se lit bien, avec plaisir. Du bon Connely, même s'il a fait mieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Harry goes solo, 2 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lost Light (Poche)
This 9th Harry (Hieronymus) Bosch adventure published in 2003 deals in part with the aftermath of 9/11 and the sweeping changes in the practice of law enforcement and counterterrorism following the creation of the Department of Homeland Security. Early on, Harry is enjoying his eighth month of voluntary early retirement after 28 years service, learning to play the saxophone and listening to Art Pepper’s music. But fate drives him to look into his own unsolved murder of case of 4 years ago, of Angella Benton, a black production assistant for a film company. Harry’s mission in life is to seek justice for murder victims (the LAPD has some 8.000 open cases) and he cannot forget Angella’s final posture in death, esp. how she held her hands.
He is soon told to desist, stop investigating the case by his former partner Kiz, who is now close to the top of the LAPD, She never made a secret about what she thought of his retiring: Harry Bosch is a quitter. These mixed messages drive him to continue a search that includes meetings with many former contacts, incl. his now poker playing ex-wife in Las Vegas. Gradually and ultimately Harry uncovers a complex series of crimes that will end in a bloody finale. The final, 44th chapter holds a stunning surprise that will change Harry’s life forever.
Michael Connelly (MC) is a superior crime writer. His Harry Bosch books can be read in any particular order. MC is brilliant when describing LAPD culture and its awful internal politics. He also describes cutting-edge police procedures and gains in forensic, ballistic and computer technology, which he had to update in every new book.
“Lost Light” gave MC a time-out: Harry is no longer with the LAPD, so no more office intrigues. And re tech innovation, we read only about Harry’s progress into the digital age in 2003: he now has a mobile phone, but no fax or email. But MCs major talent throughout the series is to very slowly unfurl Harry’ complex family origins…
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Tout bon !, 15 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lost Light (Poche)
Excellent livre, mais ça je le savais déjà, et en excellent état, conformément à ce que j'attendais. En deux mots : je suis un client satisfait - même si ça en fait cinq.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit