Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Thrash... what else ?, 10 janvier 2014
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Divide and conquer ltd edition (CD)
Ce n'est un secret pour personne (je pense, après cinq albums), Suicidal Angels aime Slayer, au point de leur ressembler parfois un peu beaucoup. Même riffing à deux guitares, même façon d'envoyer les solos, même manière de déclamer les paroles (les couplets du morceau "Divide And Conquer", c'est sur quel album de Slayer, déjà ?), même rythmiques rapides calquées sur les éternelles références que sont "Reign In Blood", "South Of Heaven" et "Seasons In The Abyss"...
Mais aujourd'hui, le combo essaye de s'affranchir (un peu) de cet héritage assez lourd qui lui colle à la peau, ce qui n'est pas plus mal. Déjà amorcée sur l'album précédent, "Bloodbath", cette tentative de se forger une autre image est poursuivie par le groupe ici... en puisant ses influences chez d'autres formations américaines de Thrash. Pas sûr qu'au niveau de la personnalité du groupe...
En effet, sur ce nouvel album, Suicidal Angels élargit son spectre d'influences puisqu'en plus de Slayer, qui reste toutefois la référence ultime ("Marching Over Blood", "Divide And Conquer", "Terror Is My Scream", "Pit Of Snakes", "Lost Dignity"), on retrouve des constructions de titres rappelant Metallica ("Control The Twisted Mind") et Exodus ("Seed Of Evil", "In The Grave"), le tout bien mélangé avec du Slayer quand même, histoire de tromper l'ennemi.
Maintenant, quitte à être sous influence, autant s'inspirer des meilleurs. Et en matière de Thrash, nul doute que les combos cités plus haut sont des références. Après, il faut aussi savoir s'approprier ces références et Suicidal Angels y parvient. Les Grecs frappent juste et fort. L'efficacité est de mise tout au long de cette galette et l'ensemble passe comme une lettre à la poste. Juste un petit bémol en ce qui concerne le dernier morceau, assez long (presque neuf minutes) qui n'est pas aussi intéressant que le reste, tendant à prouver que le groupe a du mal à développer son thrash incisif sur une durée aussi conséquente.

Alors, oui, Suicidal Angels n'invente rien. Oui, au détour d'un riff, on se pose parfois la question : "mais où je l'ai déjà entendu, celui-là ?". Mais il faut se rendre à l'évidence : les Grecs connaissent leur sujet sur le bout des doigts, savent composer des morceaux prenants, ce qui fait que l'écoute de l'album est plaisante.
Pas le disque de l'année, pas un chef-d'oeuvre du genre non plus mais un album de Thrash bien ficelé qui réjouira les amateurs. C'est déjà pas si mal. Il vaut parfois mieux être un suiveur assez doué plutôt qu'un original qui ne propose rien de bien intéressant...
15 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 les slayer grecs, 16 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Divide and conquer ltd edition (CD)
OLIVIER NO LIMIT du webzine METAL FRANC

On pourrait les affubler du sobriquet de « SLAYER » grecs, vu que leur thrash tourne autour de cette influence majeure du moins pour leurs quatre autres méfaits. Et pour ce cinquième volet que nous proposent-ils ?

Bon bin on prend les mêmes et on recommence. Même s'ils essayent de varier le menu et que sur « Seed of Evil », on pense fortement à EXODUS, que « Control The Twisted Mind » possède des ingrédients que n'aurait pas désapprouvés ANNIHILATOR, l'ombre de SLAYER est omniprésente.

Alors est ce grave docteur ? Je dirai non ; Déjà parce que ces mecs sont bons et qu'ensuite il y a des tas de groupes dans le metal qui sonnent comme untel. AIRBOURNE joue à la ACDC alors si SUICIDAL ANGELS marche sur les traces de SLAYER, je n'y vois personnellement aucune objection.

Et puis voilà, il y a quelque chose de particulier chez eux qui m'accroche.

A l'écoute de : "Seed of Evil", "In the Grave", "Terror Is My Scream", "Pit of Snakes","Kneel to the Gun", " Lost Dignity ", il est là !

Vous savez, cette petite suite de note qui vous rentre dans la tête, vous prend les tripes et ne vous lâche plus. Ce truc qui s'entête dans votre cerveau, cette chose que recherche tout thasheur, que l'on retrouve dans des groupes comme SLAYER, EXODUS, HAVOK, RAISE HELL.

De quoi je parle ?

DU RIFF

Voilà, je pourrai vous dire que c'est bien mixé, que les solos, la façon de chanter est la même que chez SLAYER, que... Mais j'arrête là. Ils ne sont pas incontournables mais ils ont largement leur place sur la scène thrasy.

Bon allez hop je retourne m'en mettre une louche !

THRASH UN JOUR ! THRASH TOUJOURS !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Divide and conquer ltd edition
Divide and conquer ltd edition de Suicidal Angels (CD - 2014)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit