Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 New Wave of Canadian Heavy Metal.
On dirait que les groupes canadiens se sont fait une spécialité du heavy metal old school. Nous vous avons déjà parlé de Cauldron et de Striker, étudions maintenant le cas de Skull Fist. Comme ses petits copains, Skull Fist s'est mis en tête de remettre au goût du jour un Heavy Metal bien daté (début des...
Publié il y a 12 mois par orion

versus
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 True false metal!
Dégoûté, je suis dégouté à l'écoute de cet album. La première galette de ce jeune groupe de revival heavy canadien était une excellente surprise: riffs ultra accrocheurs, refrains imparables, énergie incroyable, virtuosité des musiciens, et surtout un son qui était un agréable...
Publié il y a 10 mois par arkhamian


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 New Wave of Canadian Heavy Metal., 10 janvier 2014
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chasing the dream (CD)
On dirait que les groupes canadiens se sont fait une spécialité du heavy metal old school. Nous vous avons déjà parlé de Cauldron et de Striker, étudions maintenant le cas de Skull Fist. Comme ses petits copains, Skull Fist s'est mis en tête de remettre au goût du jour un Heavy Metal bien daté (début des années 80) mais qui a fait ses preuves.

Ce qui est amusant, c'est que ces gars ne se contentent pas de nous faire revivre la musique de l'époque, ils essayent de remettre aussi le look au goût du jour (vestes en jean patchées sur perfectos), ce qui va sans doute être moins évident... Amusant car de toute évidence, vu leur jeune âge, ils n'ont pas connu cette époque et ne se rappellent donc pas que ce look était devenu tout de même bien ringard dans les années 90. Mais bon, les modes passent alors pourquoi pas ?
Mais revenons à l'essentiel : la musique. Toujours en comparant avec ses compatriotes nostalgiques des grandes heures du Metal, Skull Fist est aussi doué que Striker et Cauldron. Sans rien inventer, en calquant chaque riff, chaque mélodie, chaque chorus de guitare, chaque phrasé sur ce qui existait il y a trente ans, Skull Fist fait figure de bon élève. Je veux dire par là que les devoirs ont bien été faits, les leçons bien apprises, les albums d'Iron Maiden, de Judas Priest, de Saxon, de Diamond Head ou de Tokyo Blade ont dû tourner en boucle sur les platines de nos petits Canadiens et ils ont pris des notes. Résultat des courses, ça ressemble à pas mal des choses qu'on écoutait dans ces années-là : un peu de Maiden par ci ("Call Of The Wild"), de Tokyo Blade par là ("Chasing The Dream"). Sur un tapis de double ("Hour To Live", "Sign Of The Warrior", "Don't Stop The Fight", "Mean Street Rider") ou sur un rythme plus posé ("Bad For Good"), on retrouve le type de chant bien rétro avec un léger écho que l'on croyait abandonné depuis bien longtemps et qui manifestement revient en force depuis quelques temps. On n'oublie pas le petit instrumental ("Shred's Not Dead")... ma foi, pas grand chose à reprocher à cet album si ce n'est que tout cela a déjà été fait.
Mais l'avantage avec Skull Fist, comme avec ses compatriotes cités plus haut, c'est que tous ces groupes savent ne pas franchir la limite. On reste dans l'influence bien maîtrisée, on n'est pas dans le pompage éhonté.

Toutefois, et cet avis n'engage évidemment que moi, quand je suis en présence de l'un de ces groupes revival, j'ai toujours tendance à lui préférer ce qui s'est fait dans les années 80. Oui, c'est comme ça, je préfère me réécouter un bon vieux Maiden, Judas Priest, Tokyo Blade ou Saxon que cet album. Peut-être est-ce dû au fait que j'ai connu cette musique à cette époque... bref, un album qui devrait satisfaire les nostalgiques en quête de nouveautés et ceux qui aiment le style et qui n'étaient pas là à l'époque...
14 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 True false metal!, 6 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chasing the dream (CD)
Dégoûté, je suis dégouté à l'écoute de cet album. La première galette de ce jeune groupe de revival heavy canadien était une excellente surprise: riffs ultra accrocheurs, refrains imparables, énergie incroyable, virtuosité des musiciens, et surtout un son qui était un agréable mélange de old school crasseux et de précision moderne. Bref, une tuerie, qui pouvait plaire autant au fan de heavy qu'à celui qui préfère les productions un peu plus burnées.. J'attendais donc cet album avec impatience. Quelle déception! Le premier titre donne le ton: après une intro guitaristique qui accélère à 300 à l'heure et qui est de bonne augure, les hostilités commencent et déjà, on sent la surproduction qui pointe son nez. Exit le son un peu garage, là on passe direct à l'usine à gaz. Déjà ça me plaît moyen. Mais vient ensuite le chant et là... non c'est pas possible. On a droit à un chant miellous à mi-chemin entre le hard FM et le punk pour ado ricain. Fini le chant old school plutôt sympa, original et malicieux entre Vince Neil et Dave Mustaine.Le refrain fait carrément penser à Sum 41. J'ai rien contre en soi, mais qu'on ne fasse pas le malin avec des "no false metal" pour balancer derrière des lignes de chants pour college party! Les titres qui viennent après ne relèvent pas la barre: c'est une surproduction hollywoodienne, un blockbuster version CD. C'est bon les mecs ont été repérés par l'industrie du disque et on les a fait passer à la classe supérieure en deux coups de cuillère à pot. Avant, une telle évolution prenait 20 ans et 10 albums, aujourd'hui c'est plié en deux ans et un seul album. Carrière éclair. D'ailleurs j'ai pris personnellement de l'avance pour la suite je les ai déjà oublié. Bref, sans intérêt, à moins d'aimer tout ce qui brille mais n'a pas d'âme. Par contre jetez vous sur le premier album Head of the Pack!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Chasing the dream
Chasing the dream de Skull Fist (CD - 2014)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit